Notions élémentaires sur la prévention de la pollution

La prévention de la pollution (P2), c'est éviter de créer de la pollution et des déchets, au lieu de s'efforcer de nettoyer les dégâts après coup.

Hiérarchie de la protection de l'environnement

Hiérarchie de la protection de l'environnement

Description de la Hiérarchie de la protection de l'environnement

Hiérarchie de la protection de l'environnement :

  • prévention de la pollution
  • réutilisation et recyclage
  • récupération de l'énergie
  • lutte contre la pollution
  • élimination
  • restauration

Hiérarchie de la protection de l'environnement – Version détaillé (HTML)

Hiérarchie de la protection de l'environnement – Version détaillé (PDF; 436 Ko)

Traditionnellement, la gestion des déchets a consisté à traiter les matières, à combattre la pollution, à recycler les matériaux ou à enfouir les déchets. Toutes ces solutions coûtent de l'argent et peuvent être nocives pour l'environnement. Dans une optique de prévention de la pollution, on cherche à savoir où les déchets sont produits et quelle est la meilleure façon de les éliminer ou de les réduire à la source.

Pour être efficace, la prévention de la pollution exige que nous changions notre façon de concevoir et d'exploiter les mines, les fermes, les usines, les raffineries, les systèmes de transport, les parcs, et toute autre installation susceptible de produire des déchets et de la pollution. La prévention de la pollution peut prendre diverses formes selon les secteurs, mais de façon générale, les techniques et les pratiques s'articuleront autour des points suivants :

  • Les substances préoccupantes
  • L'utilisation judicieuse des ressources naturelles et leur conservation
  • La substitution des matériaux et des matières premières
  • La conception et la reformulation des produits
  • Les changements de procédés
  • La réutilisation et le recyclage sur place
  • La formation
  • Les techniques d'approvisionnement
  • La modification de l'équipement
  • L'efficacité de l'exploitation et la production propre

Définition de la prévention de la pollution dans les politiques et les lois canadiennes

Substitution de produit ou de service

Exemple : Remplacer le produit ou le service nuisible à l'environnement par un produit ou un service respectueux de l'environnement

Il n'y a pas véritablement de limite aux possibilités d'agir pour prévenir la pollution, et les scientifiques et les ingénieurs sont constamment en train d'élaborer de nouvelles technologies pour permettre aux êtres humains de minimiser leur impact sur la planète et ses systèmes naturels. Utiliser des énergies renouvelables pour chauffer nos maisons et alimenter nos véhicules ne représente qu'une des façons de prévenir la pollution au moyen de technologies plus propres.

Améliorations au produit ou service

Exemple : Reprendre la conception ou la formulation d'un produit ou d'un service afin de le rendre plus respectueux de l'environnement durant son cycle de vie, p. ex., prolonger le cycle de vie du produit, concevoir le produit en vue de sa réutilisation

La reformulation des produits peut s'apparenter au remplacement des matières premières, car la reconception d'un produit peut impliquer le recours à de nouveaux ingrédients. Toutefois, la catégorie inclut aussi la réduction de l'emballage ou la réduction de la quantité d'ingrédients qui entrent dans la fabrication du produit fini. Réduire la quantité d'ingrédients permet d'économiser non seulement les ressources mais l'énergie. De plus, la reconception des produits peut comporter le prolongement de la durée de vie du produit ou son recyclage complet en un nouveau produit.

Améliorations de procédé ou de technologie

Exemple : Modifier le procédé ou la technologie afin de faire un usage plus efficient des matériaux ou d'éviter ou de minimiser la production de polluants et de déchets

Cette méthode de prévention de la pollution peut consister à réduire la quantité totale de matériaux et d'énergie utilisée pour fabriquer un produit. Après analyse, on peut décider qu'une ou plusieurs étapes du processus de fabrication ou du service peuvent être reconfigurées, réduites ou éliminés sans compromettre l'intégrité du produit ou du service.

Changements apportés aux ressources (intrants) ou aux matières premières

Exemples :

  • Réduire au minimum l'utilisation des matières premières
  • Réduire au minimum l'utilisation de l'eau
  • Réduire au minimum la consommation d'énergie
  • Modifier les procédures ou les spécifications d'achat afin d'y substituer des matières moins dommageables pour l'environnement (y compris des substances moins toxiques)

Chaque fois que les gens conservent l'eau ou l'énergie, ils préviennent la pollution. Réduire la consommation d'eau entraîne une baisse du volume des effluents à traiter dans des usines d'épuration qui consomment de l'énergie. Et réduire la consommation d'énergie fait diminuer la quantité de combustibles fossiles utilisée par les moteurs à combustion et les générateurs d'électricité alimentés au charbon. Ainsi, en réduisant la quantité d'eau et d'énergie qu'utilisent nos activités quotidiennes, nous pouvons réduire nos rejets de gaz à effet de serre et de particules dans l'atmosphère.

Certains produits disponibles sur les marchés contiennent des ingrédients toxiques, comme l'indiquent leurs étiquettes de mise en garde. Quand ils quittent nos domiciles, par les égouts ou dans les poubelles, ces produits se retrouvent dans notre eau, nos sols. Quand nous réussissons à remplacer des toxiques par des ingrédients inoffensifs, nous prévenons la pollution de l'air, de l'eau et des sols.

Améliorations apportées aux opérations

Exemples :

  • Optimiser l'efficacité des opérations et des calendriers de production
  • Améliorer les procédures de maintenance
  • Modifier les procédures d'achat et d'inventaire pour réduire les déchets
  • Améliorer les pratiques d'entretien ménager
  • Éviter ou minimiser les pertes, les fuites ou les déversements

Quand un gestionnaire prend le temps d'informer et d'éduquer son personnel au sujet des questions environnementales, il permet à ses employés de contrôler leur comportement et de prévenir la pollution dans le cadre de leurs fonctions. Par exemple, les employés peuvent apprendre à prévenir les déversements et les fuites, à éteindre les lumières et l'équipement qui ne servent pas, à réduire la quantité de papier utilisée dans les bureaux.


Procédés conventionnels de contrôle de la pollution et gestion des déchets

Réutilisation ou recyclage (pourraient être précédés de mesures de contrôle ou de réduction de volumeNote de bas de page 1

Exemples :

  • Réutiliser les matériaux sur place
  • Opérer un procédé en circuit fermé
  • Recycler les matériaux sur place
  • Réutilisation des déchets ou des sous-produits à l'extérieur du site
  • Échange des déchets
  • Recyclage hors site, retraitement, récupération de matériaux, valorisation

Valorisation énergétique

Exemple : Combustion des déchets ou des sous-produits pour leur pouvoir calorifique, p. ex., l'incinération des déchets urbains, production d'énergie provenant des gaz de rebuts

Traitement ou destruction (pourraient être précédés de mesures de contrôle ou de confinementNote de bas de page 1

Exemples :

  • Traitement biologique, incluant le traitement des eaux d'égouts urbains
  • Traitement physique
  • Traitement chimique, p. ex., neutralisation, stabilisation

Élimination (pourrait être précédée de mesures de contrôle ou de confinementNote de bas de page 1

Exemples :

  • Élimination, stockage et enfouissement sécuritaires
  • Enfouissement sanitaire

Valorisation ou atténuation

Exemples :

  • Réduire au minimum l'utilisation des matières premières
  • Réduire au minimum l'utilisation de l'eau
  • Réduire au minimum la consommation d'énergie
  • Modifier les procédures ou les spécifications

Quels sont les avantages de la prévention de la pollution?

La prévention de la pollution peut être bénéfique pour tous les aspects de l'environnement, notamment pour les espèces qui y vivent.

Voici certains exemples des avantages de la prévention de la pollution :

  • Réduire ou empêcher la production de polluants
  • Eviter le transfert des polluants d'un milieu à un autre
  • Accélérer la réduction ou l'élimination des polluants, ou les deux
  • Réduire au minimum les risques pour la santé
  • Promouvoir l'élaboration de technologies de prévention de la pollution
  • Utiliser l'énergie, les matières et les ressources plus efficacement
  • Restreindre le recours à des mesures coûteuses d'application de la loi
  • Limiter la responsabilité civile future avec plus de certitude
  • Éviter les dépenses associées aux mesures d'assainissement
  • Favoriser une économie plus concurrentielle

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

ex., précipitation, lavage des gaz, dépoussiéreurs à manches, cyclonage, tamisage, sédimentation, filtration, déshydratation, endiguement, bâches de protection, puisards, nettoyage sur place des déversements accidentels, etc.

Retour à la première référence de la note de bas de page 1