Émissions d'oxydes de soufre

En 2011, les émissions d’oxydes de soufre (SOx) ont diminué de 95 kilotonnes (kt) par rapport aux niveaux d’émissions de 2010, pour atteindre 1 274 kt, soit une baisse de 7 %. Les émissions de SOx de 2011 sont inférieures de 1 927 kt (60 %) à celles de 1990.

Il y a eu une diminution importante des émissions de SOx, principalement en raison de mesures prises par le gouvernement pour lutter contre les pluies acides et des accords entre les gouvernements fédéral, provinciaux et les États-Unis visant à imposer une limite sur les émissions de SOx d’ici 1994. Des réductions ont également été réalisées grâce à des mises à niveau technologiques et à de nouvelles mesures de contrôle de la pollution atmosphérique dans les fonderies de métaux de base et dans les centrales électriques à combustibles fossiles ainsi que dans le cadre de fermetures d'usines. Les émissions ont été encore réduites grâce à l'utilisation de combustibles à faible teneur en soufre.

Émissions d'oxydes de soufre, Canada, 1990 à 2011

Émissions d'oxydes de soufre, Canada, 1990 à 2011

Voir les données de ce graphique
Comment cet indicateur est calculé

Note : Les émissions de sources naturelles (p. ex. les feux de forêt) et de sources à ciel ouvert (p. ex. le brûlage dirigé) ne sont pas incluses dans l'indicateur.
Source : Environnement Canada (2013) Inventaire national des rejets de polluants : Sommaires et tendances des émissions de polluants atmosphériques.

Sources des émissions d'oxydes de soufre

En 2011, la plus importante proportion d'émissions de SOx provenait des combustibles pour l'électricité et le chauffage, qui représentaient 27 % (339 kt) des émissions totales, suivi par la fonte et l'affinage de métaux non ferreux, qui représentaient 26 % (333 kt) des émissions totales. L'industrie pétrolière et gazière était responsable de 25 % (313 kt) des émissions nationales.

Émissions d'oxydes de soufre par source, Canada, 2011

Émissions d'oxydes de soufre par source, Canada, 2011

Voir les données de ce graphique
Comment cet indicateur est calculé

Note : Les émissions de sources naturelles (p. ex. les feux de forêt) et de sources à ciel ouvert (p. ex. le brûlage dirigé) ne sont pas incluses dans l'indicateur.
* La catégorie « Autres industries » ne comprend pas les émissions d'oxydes de soufre (SOx) provenant de la fonte et de l’affinage des métaux non ferreux, étant donné que ces émissions sont présentées comme source distincte aux fins de ce graphique.
Source : Environnement Canada (2013) Inventaire national des rejets de polluants : Sommaires et tendances des émissions de polluants atmosphériques.

Émissions d'oxydes de soufre par province et territoire

En 2011, l'Alberta affichait le niveau d'émissions de SOx le plus élevé, avec 27 % (345 kt) des émissions nationales (émissions nationales = 1 274 kt). Les émissions de SOx de l’Alberta étaient générées principalement par l'industrie pétrolière et gazière et les centrales d'énergie électrique. L'Ontario, avec le deuxième niveau d’émissions le plus élevé, a contribué à hauteur de 21 % (272 kt) aux émissions nationales, qui provenaient principalement de la fonte et l’affinage de métaux non ferreux ainsi que de la sidérurgie. Le Québec arrivait au troisième rang avec 13 % (166 kt) des émissions nationales de SOx, l'industrie de l'aluminium constituant la source d'émissions la plus importante dans cette province.

Émissions d'oxydes de soufre par province et territoire, Canada, 2011

Émissions d'oxydes de soufre par province et territoire, Canada, 2011

Voir les données de ce graphique
Comment cet indicateur est calculé

Note : Les émissions de sources naturelles (p. ex. les feux de forêt) et de sources à ciel ouvert (p. ex. le brûlage dirigé) ne sont pas incluses dans l'indicateur.
Source : Environnement Canada (2013) Inventaire national des rejets de polluants : Sommaires et tendances des émissions de polluants atmosphériques.

Émissions d'oxydes de soufre provenant d'installations industrielles

L'Inventaire national des rejets de polluants (INRP) d'Environnement Canada fournit des renseignements détaillés sur les émissions de polluants atmosphériques provenant des installations industrielles. Le programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) donne accès à cette information par l'entremise d'une carte interactive en ligne.

À l'aide de la carte interactive des Indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement, il est possible d’effectuer une analyse approfondie des régions locales et d'obtenir des détails sur les émissions d'oxydes de soufre (SOx) propres aux installations industrielles déclarantes.

Source : Environnement Canada (2013) Inventaire national des rejets de polluants : Données déclarées par les installations.

Indicateurs connexes