L'assainissement de l'eau - une approche globale

Le Canada abrite grosso modo 7 % des réserves d'eau douce renouvelable de la planète. L'eau fait partie intégrante du paysage canadien, que l'on pense aux Grands Lacs, aux fleuves majestueux qui en sillonnent le territoire, comme le Saint-Laurent dans l'Est ou le Mackenzie dans le Nord-Ouest, ou aux milliers d'autres cours d'eau entre les deux. L'eau figure parmi nos plus grandes richesses naturelles.

Le nettoyage de nos lacs et de nos cours d'eau

Le gouvernement du Canada travaille fort pour dépolluer et décontaminer les cours d'eau de partout au Canada. La situation s'améliore-t-elle? Cliquez sur les images miniatures pour apprendre davantage sur les fonds d'investissement et les travaux en science de l'eau du gouvernement qui contribuent à assainir, protéger et restaurer nos lacs et nos cours d'eau.

L'eau, une ressource à protéger

Le gouvernement du Canada tient à ce que tous les Canadiens aient accès à de l'eau saine, et il s'est doté pour ce faire d'une approche globale et dynamique, approche qui a s'est d'ailleurs traduite par un grand nombre de mesures concrètes et tangibles au cours des dernières années :

  • Gérer nos cours d'eau. Afin de préserver et de protéger nos principaux bassins hydrographiques pour les générations à venir, le gouvernement du Canada a fait une série d'annonces nationales au titre du Plan d'action pour l'assainissement de l'eau à la fin de 2007 et au début de 2008. Ces annonces portaient notamment sur le Plan d'action pour les océans, le Plan d'action pour la gestion de l'eau potable dans les collectivités des Premières nations, les fonds pour l'assainissement des plans d'eau, la règlementation sur les eaux usées et les activités scientifiques en lien avec l'eau.
  • Réduction de la pollution à la source. La prévention de la pollution, qui demeure le moyen le plus efficace de protéger l'environnement, passe notamment par la réglementation de certaines industries, comme les mines de métaux et les fabriques de pâtes et papier.
  • Mesures contre les substances toxiques et nocives. Dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques, plusieurs règlements verront bientôt le jour afin de limiter la quantité de produits chimiques toxiques, comme le bisphénol A, qui s'infiltre dans les réserves d'eau douce du Canada. Environnement Canada s'est également attaqué à la prolifération de l'algue bleue dans nos lacs et rivières en adoptant divers règlements visant à limiter et à réduire la présence de phosphates dans les produits d'entretien ménager et dans les détergents à vaisselle et à lessive.
  • Surveillance de la qualité de l'eau. Un important réseau de spécialistes prélèvent des données sur la qualité de l'eau dans plus de 3 000 sites répartis un peu partout au Canada, ce qui leur permet de surveiller les caractéristiques physiques, chimiques et biologiques des bassins hydrologiques du pays.
  • Investissements en infrastructure. Grâce au Fonds Chantiers Canada, diverses mesures sont prises pour que les municipalités et les communautés de Premières nations de partout au pays puissent garder leurs cours d'eau propres et sans agents polluants en entretenant ou en rénovant leurs installations de traitement des eaux usées.
  • Règlementation. Le gouvernement du Canada a travaillé en collaboration avec les provinces et les territoires à l'élaboration de ce règlement et, à cet égard, a également fait appel aux municipalités. Le Règlement sur les effluents des systèmes d'assainissement des eaux usées mets en place les premières normes nationales sur le traitement des eaux d'égout.
  • Investissements dans la recherche sur les eaux. L'Institut national de recherche sur les eaux se penche sur les grandes questions de l'heure touchant l'eau, et de ses travaux émergent les connaissances scientifiques dont nous avons besoin pour résoudre les problèmes environnementaux que peut éprouver le Canada, que ce soit sur la scène régionale, nationale ou internationale, et pour assurer la pérennité de nos ressources naturelles et de nos écosystèmes d'eau douce.
  • Contributions internationales. Par un investissement de 2,5 millions de dollars, le Canada peut contribuer de façon significative au Système mondial de surveillance continue de l'environnement (GEMS)/eau du Programme des Nations Unies pour l'environnement. Les Canadiens pourront ainsi mieux comprendre les enjeux relatifs à qualité des eaux intérieures.

Ce ne sont là que quelques exemples de la manière dont le gouvernement du Canada s'y prend pour protéger les ressources en eau du pays. Si on y ajoute les efforts consacrés à la gestion durable de l'eau (qui se font en collaboration avec les provinces et les territoires), ces mesures permettent à tous les Canadiens d'avoir accès à de l'eau saine, salubre et sécuritaire, garantissent l'approvisionnement en eau et font en sorte que nos ressources en eau sont utilisées judicieusement, tant du point de vue économique qu'écologique.