L’environnement et l’économie

Parfois, les impacts des problèmes de qualité de l’air sont limités et passent inaperçus. En d’autres cas, ils sont considérables et ils contribuent à faire augmenter la fréquence des décès. Tous les jours, nous en savons davantage sur ces impacts. Malheureusement, de nombreux impacts demeurent cachés. Les problèmes de qualité de l’air nuisent à

Les humains et l’environnement ont une certaine capacité de résister aux effets de la pollution atmosphérique. Mais parfois, cette capacité est insuffisante lorsque le niveau de pollution est plus élevé, ou lorsque l’exposition est prolongée. Les humains, les animaux sauvages et les végétaux qui sont vieux, jeunes ou malades sont particulièrement vulnérables à la pollution atmosphérique.

De nombreux problèmes de santé humaine, comme l’asthme, le cancer du poumon, les maladies cardiovasculaires et les allergies, sont associés à la pollution atmosphérique. Dans l’environnement, on constate une perte de la biodiversité et de la productivité de la végétation.

La pollution atmosphérique peut également avoir un impact non négligeable sur notre économie. Il peut en coûter beaucoup pour changer nos habitudes d’achat, de consommation et de production dans le but de prévenir la pollution atmosphérique. La réparation des dommages causés par la pollution atmosphérique à la santé et à l’environnement a également un coût économique important.

En revanche, les nouvelles technologies et connaissances, ainsi que les emplois créés pour résoudre les problèmes de qualité de l’air, peuvent produire des retombées économiques.

Ce dont il faut se rappeler, c’est que ces impacts sur la santé humaine, l’environnement et l’économie ne se produisent pas isolément. Par exemple, la baisse de productivité des forêts due au fait que les sols sont endommagés par les pluies acides pourrait pénaliser l’industrie des pâtes et papiers. Dans le même ordre d’idées, si l’on insiste sur la mise au point de meilleurs incitatifs économiques à la réduction de la pollution, la santé humaine et l’environnement seront gagnants.

Pour relever ce défi, la meilleure solution consiste à adopter une approche intégrée et concertée pour comprendre et atténuer les impacts de la pollution atmosphérique.