Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Quelle quantité d'UV parvient jusqu'à moi?

Une photo de trois feuilles bloquant partiellement la lumière du soleil.

Quand les rayons du soleil sont plus forts, vous recevez plus d'UV et votre peau brûle plus vite. La quantité d'UV dépend des facteurs suivants :

  • L’heure de la journée. Les rayons UV sont plus intenses à la mi-journée (quand le soleil est à son plus haut), alors qu’ils sont moins forts en début de matinée ou en fin d’après-midi.
  • La saison. Les rayons UV sont plus intenses au printemps et à l’été (d’avril à août), sont moins forts à l’automne et le sont encore moins à l’hiver.
  • La durée de votre exposition au soleil. Plus vous demeurez longtemps au soleil, plus vous recevez d’UV.
  • La couverture nuageuse. Une épaisse couche nuageuse bloque plus les rayons UV que ne le font les nuages moutonnés d’une journée de beau temps ou les couches nuageuses minces. Donc, plus les nuages sont sombres, plus ils bloquent les rayons UV. Vous devez cependant être prudents si la couche nuageuse est mince : les rayons du soleil peuvent vous sembler moins chauds, mais ils peuvent quand même brûler. Méfiez-vous également de la brume sèche, car elle ne bloque pas les rayons UV.
  • Le type de surface où vous vous trouvez. En plus des UV que vous recevez directement du soleil, vous recevez des UV sur la neige fraîche ou le sable, car, tout comme un miroir, ces surfaces augmentent la quantité de rayons du soleil qui atteignent votre peau. Par contre, les surfaces comme l’eau et les sols mouillés de couleur foncée réfléchissent peu d’UV.
  • L’altitude. Vous recevez plus d'UV en montagne qu'à une altitude moins élevée, car, en montagne, l'air est plus clair et de faible densité.
  • Votre situation géographique. C’est à l’équateur que les rayons UV sont les plus intenses, et ils s’affaiblissent en allant vers les pôles. C’est à cet endroit que l’on reçoit le moins d’UV. Par exemple, si vous habitez dans le sud du Canada, vous recevrez plus d’UV que si vous habitez dans l’Arctique.
  • L’état de la couche d’ozone. La quantité d’ozone dans la stratosphère (la couche d’ozone) varie d’une journée à l’autre : plus il y a d’ozone, moins il y a d’UV. L’appauvrissement de la couche d’ozone peut aussi augmenter les niveaux d’UV. La valeur de l’indice UV reflète l’état de la couche d’ozone.
  • Les activités extérieures. Vous pouvez réduire votre exposition aux rayons UV de 50 % ou plus en cherchant l’ombre. Planifiez, dans la mesure du possible, vos activités extérieures avant 11 h et après 16 h afin de réduire considérablement votre exposition aux rayons UV. Vous pouvez également vous protéger des rayons UV nocifs en portant des vêtements qui protègent votre peau et en appliquant un écran solaire sur la peau exposée (comme le visage et les mains).

Autre points à ne pas oublier :

  • Les rayons UV sont les plus intenses à la mi-journée, lorsque le soleil est à son plus haut, au printemps et à l’été. En règle générale, si votre ombre est plus petite que vous, vous devez vous protéger du soleil.
  • Ne confondez pas température et rayons UV. Une mince couche nuageuse ou une brise peut vous rafraîchir, mais elle ne réduit pas les UV. Les rayons UV peuvent brûler même s’il fait froid!