Protection solaire pour les bébés

Un bébé portant un chapeau à large rebord qui protège sa tête, son cou et son visage des rayons directs du soleil.

L’Association canadienne de dermatologie nous rappelle qu’à la naissance, les bébés n’ont pas encore de système de protection cutanée et, comme leur peau est très sensible et plus mince que la peau d’un adulte, elle brûle plus rapidement. Même les enfants à la peau très foncée ont besoin d'une protection maximale.

Un bébé ne peut pas vous dire s'il a trop chaud ou s'il est exposé à trop de soleil. Non seulement les coups de soleil font mal et endommagent la peau, mais peuvent aussi causer une déshydratation et de la fièvre. C’est pourquoi une protection solaire est nécessaire de la fin du printemps jusqu'à la fin de l'automne, lorsque l'indice UV est de 3 ou plus.

Voici ce que recommande l’Association canadienne de dermatologie pour les bébés de moins de un an :

  • Garder bébé loin de la lumière directe du soleil dans une poussette avec capote ou auvent, sous un parasol ou à un endroit très ombragé.
  • Il est préférable de faire les longues promenades tôt le matin ou en fin d'après-midi. Dans la mesure du possible, éviter de passer de longs moments à l'extérieur avec un nourrisson entre 11 h et 16 h, particulièrement vers midi.
  • Les bébés devraient porter un chapeau à large rebord. Habiller les nourrissons de vêtements amples et légers qui couvrent les jambes et les bras. 
  • Appliquer une petite quantité d'écran solaire sur les parties de la peau non protégées par les vêtements, comme le visage et le revers de la main. Éviter d'en appliquer près de la bouche et des yeux. Si un bébé se frotte les yeux avec de l'écran solaire, pas de panique : un écran solaire ne cause pas la cécité, même s'il peut provoquer un peu de picotement.
  • Opter pour un écran solaire pour enfants à large spectre (qui protège contre les UVA et les UVB) FPS 30. Tester toujours une petite quantité d'écran solaire sur l'intérieur du bras du nourrisson avant d'en appliquer partout. Une réaction peut survenir jusqu'à 48 heures plus tard.
  • Communiquer sans tarder avec le pédiatre si un bébé de moins de un an a attrapé un coup de soleil. Un gros coup de soleil pour un bébé, c'est une urgence médicale.