N-Nitrosodiméthylamine

Il n'existe aucun usage industriel ou commercial de la N-Nitrosodiméthylamine (NDMA) au Canada. La NDMA qui est rejetée dans l'environnement au Canada est un sous-produit ou un contaminant provenant de diverses industries et des stations municipales d'épuration des eaux usées. Les rejets de NDMA proviennent essentiellement de la fabrication de pesticides, de pneus de caoutchouc, d'alkylamines et de colorants. La NDMA a aussi été décelée dans l'eau potable et dans les gaz d'échappement des véhicules automobiles. Des sources de rejets de NDMA peuvent être présentes partout au Canada, mais ce n'est qu'en Ontario que les rejets ont été quantifiés. La NDMA peut aussi se former naturellement dans l'air, l'eau et le sol par des procédés chimiques, photochimiques et biologiques.

Numéro d'enregistrement CAS (Chemical Abstract Service): 62-75-9


Évaluation du risque


Source(s)

Cette substance pénètre dans l'environnement à partir de la ou des sources suivantes :


Outil(s) de gestion du risque

Outil(s) visant à gérer les risques associés à la substance :


Activités de soutien de gestion du risque

Activités de soutien du développement ou de la mise en œuvre des outils de gestion du risque :


Consultation

Consultation (passée et présente) sur la substance :


Autres informations


Personne-ressource

Courriel : GR-RM@ec.gc.ca
Télécopieur : 819-994-0007

Division de la gestion des substances chimiques
Environnement Canada
351, boulevard Saint-Joseph
Gatineau (Québec)
K1A 0H3

Date de modification :