Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Hydrocarbures aromatiques polycycliques

Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) rejetés dans l'environnement canadien proviennent de sources naturelles et anthropiques. Les incendies de forêt constituent à eux seuls la plus importante source naturelle de HAP au Canada. Toutefois, comme les intervalles de temps et d'espace entre ces rejets sont en général très longs partout au pays, aucune région en particulier n'y est continuellement exposée. Les sources anthropiques sont nombreuses et produisent des émissions de HAP dans tous les milieux. Les sources les plus importantes de rejets atmosphériques d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont le chauffage au bois résidentiel et les alumineries. Les principales sources de rejets de HAP dans l'eau et le sol comprennent les produits traités à la créosote, les déversements de produits pétroliers, les usines métallurgiques et les cokeries, ainsi que les retombées de HAP présents dans l'atmosphère.

Il y a plus d'un numero de CAS qui s'applique à ce groupe de substances.


Évaluation du risque


Source(s)

Cette substance pénètre dans l'environnement à partir de la ou des sources suivantes :


Outil(s) de gestion du risque

Outil(s) visant à gérer les risques associés à la substance :


Consultation

Consultation (passée et présente) sur la substance :


Autres informations


Personne-ressource

Adresse courriel : GR-RM@ec.gc.ca
Télécopieur : (819) 994-0007

Division de la gestion des substances chimiques
Environnement Canada
Édifice Fontaine
200 boul. Sacré Cœur
Gatineau, Québec
K1A 0H3