Titre d'article
Date

Présence de modèles de circulation atypiques et d’une inversion de couche de thermocline dans le lac Érié

2012-09-05

Photo montrant certains des instruments utilisés dans la recherche, à bord du NGCC Limnos | © Environnement Canada, D. Gilroy

Photo montrant certains des instruments utilisés dans la recherche, à bord du NGCC Limnos | © Environnement Canada, D. Gilroy

Des mesures haute résolution obtenues dans le cadre de l’Année internationale d’étude du lac Érié ont révélé que la zone de transition thermique rapide du lac (la thermocline) est plus profonde au large que sur la côte en raison de la variabilité à grande échelle du vent et de la circulation de l’eau qui y est associée.

M. Ram Yerubandi, Ph.D., de la direction de la Science et de la technologie de l’eau à Environnement Canada, est membre de l’équipe binationale qui a découvert les modèles atypiques de thermocline et de circulation dans le lac Érié. Cette conclusion décrit le mécanisme de la thermocline profonde observée qui a pour effet d’amplifier l’hypoxie estivale dans les eaux profondes réduisant ainsi la disponibilité de l’oxygène pour les plantes et les animaux vivant au fond du lac. 

Cette recherche a fait l’objet d’un article dans la revue Geophysical Research Letters. Depuis cette publication, cette recherche a figuré en bonne place dans des bulletins comme les informations en ligne de la Geophysical Union Editors et comme information de recherche dans le journal Eos. Un bref résumé de cet article a aussi été publié en tant que projet de recherche remarquable dans le numéro de juillet de la revue EARTH.

Personne-ressource : Ram Yerubandi, 905-336-4785, Ram.Yerubandi@ec.gc.ca, Direction des sciences et de la technologie de l’eau