Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air (RCEPA)

Le Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air (RCEPA), exploité par Environnement Canada, est conçu pour l’étude des profils et des tendances régionaux des polluants atmosphériques, comme les pluies acides, le smog, les particules et le mercure, tant dans l’air que dans les précipitations. Le réseau a été mis en exploitation en 1983. Le RCEPA résulte de la mise à jour et du remplacement de deux autres réseaux : le Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations (RCEP) et le Réseau de surveillance de l'air et des précipitations (RSAP). L’intégration du RSAP au RCEPA a permis d’obtenir des enregistrements de données remontant à 1978.

Le réseau a été conçu à l’origine pour réaliser des mesures intégrées destinées à faire connaître aux Canadiens les sources et les incidences des pluies acides. Cela comportait des mesures intégrées des dépôts humides (dus à la pluie ou à la neige) et des dépôts secs (technique inférentielle), de même que des concentrations ambiantes de gaz et de particules acidifiantes. Les stations régionales représentatives qu’il a été nécessaire de mettre en place pour connaître les sources de ces substances et la façon dont leur transport à grande distance influe sur l’environnement canadien se sont avérées inestimables pour l’étude d’un large éventail de questions atmosphériques.

On compte actuellement, en 2010, 33 stations RCEPA réparties dans tout le Canada. Elles sont surtout situées dans le centre et l’est du pays, mais de nouvelles stations sont en voie d’être mises en place dans l’ouest. Une station spéciale a été installée aux États-Unis, à l’Université d’État de la Pennsylvanie, afin de permettre la comparaison des résultats du RCEPA avec ceux d’un réseau semblable aux États-Unis, le United States National Atmospheric Deposition Program/National Trends Network (NADP/NTN). La station Egbert, située en Ontario, sert à effectuer une comparaison semblable avec deux autres réseaux américains : le Interagency Monitoring of Protected Visual Environments (IMPROVE) et le Clean Air Status and Trends Network (CASTNET). Le RCEPA est l’élément central des mesures réalisées au Canada dans le cadre du programme Veille de l’atmosphère du globe de l’Organisation météorologique mondiale.

Le RCEPA a été conçu comme un réseau de recherche atmosphérique et ses données se doivent d’être de la plus haute qualité possible. Les protocoles de contrôle de la qualité utilisés sont détaillés et l’assurance de la qualité est rigoureuse. La plus grande partie des données sont rendues publiques, mais certaines sont conservées jusqu’à la publication d’articles, revus par les pairs, ou la solution de certains problèmes relatifs à leur qualité. La façon de consulter ces données en ligne est décrite dans la section sur les Données et les produits.

Objectifs :

  • déterminer le profil spatial et les tendances temporelles des polluants;
  • fournir de l’information pour les évaluations par modélisation atmosphérique et la recherche sur les incidences (milieux aquatiques et terrestres, matériaux de construction et santé);
  • assurer la compatibilité des mesures faites par les organismes fédéraux, provinciaux, américains et mondiaux;
  • étudier les processus atmosphériques;
  • fournir des renseignements en temps réel pour les prévisions de la qualité de l’air.

Sommaire des mesures :

Des précisions sur les mesures du RCEPA sont données dans la section Méthodes

  • Précipitations humides seulement
    Échantillon composé de 24 heures prélevé quotidiennement à 8 h, heure normale locale
    Analyses chimiques des principaux ions
  • Filtre non sélectif pour la granulométrie
    Échantillon composé de 24 heures prélevé quotidiennement à 8 h, heure normale locale
    Jeu de filtres en trois étapes. Analyses pour les principaux ions, le dioxyde de soufre et l’acide nitrique
  • Mercure présent dans les précipitations
    Échantillon composé de 7 jours prélevé à chaque mardi à 8 h, heure normale locale
    Ozone troposphérique en continu
    Moyennes horaires signalées
  • Mercure gazeux total en continu
    Moyennes horaires signalées
  • Azote réactif
    Moyennes horaires signalées
  • Masse des particules grossières et des P2,5
    Échantillon composé de 24 heures, un jour sur trois