Directives pour les titulaires de permis


Code d’éthique du bagueur

  1. Les bagueurs sont chargés de veiller à la sécurité et au bien-être des oiseaux qu’ils étudient pour minimiser les risques de blessure ou de mortalité. Voici quelques règles de base :
    • Manipulez chaque oiseau avec soins, délicatesse, calme, respect et en un minimum de temps
    • Ne capturez que les oiseaux qui peuvent être bagués en toute sécurité
    • Fermez les pièges ou les filets lorsque des prédateurs rôdent
    • Ne baguez pas par mauvais temps
    • Vérifiez souvent l’état des pièges et des filets et réparez-les rapidement, s’il y a lieu
    • Formez et supervisez adéquatement les étudiants
    • Vérifiez les filets aussi souvent que les conditions l’exigent
    • Vérifiez les pièges à la fréquence recommandée (selon le type de pièges)
    • Fermez tous les pièges et filets lorsque le baguage est terminé
    • Ne laissez jamais de pièges ou de filets sans entretien
    • Utilisez des bagues et des pinces de taille appropriée à chaque oiseau
    • Traitez toute blessure aux oiseaux de façon humanitaire
  2. Vérifiez toujours votre travail pour être certain qu’il est irréprochable.
    • Réévaluez les méthodes s’il y a blessure ou mortalité
    • Demandez et acceptez les critiques constructives des autres bagueurs
  3. Évaluez le travail des autres de façon honnête et constructive afin d’aider au maintien des normes les plus rigoureuses.
    • Faites connaître les nouveautés en matière de techniques de baguage, de capture, et de manipulation
    • Éduquez les bagueurs et les éducateurs éventuels
    • Signalez au bagueur tout mauvais traitement infligé aux oiseaux
    • S’il n’y a pas d’amélioration, déposez alors une plainte au Bureau de baguage des oiseaux
  4. Vérifiez si vos données sont exactes et complètes et soumises à temps à l’agence ou à l’organisme responsable et qu’elles sont utilisées à des fins scientifiques valables.
  5. Obtenez la permission au préalable si vous voulez baguer les oiseaux sur des propriétés privées ou sur des terres publiques où une autorisation est exigée.

Renouvellement, modification ou non-renouvellement du permis existant

Renouvellement de permis

Photo de colibri à gorge rubis
Photo: © Drew Weber, 2015.
Colibri à gorge rubis

Vers la fin de chaque année civile, le Bureau de baguage des oiseaux publie un rapport de fin d’exercice et une demande d’inventaire de bagues aux titulaires de permis principaux et aux « personnes responsables » des permis de station. Les titulaires sont tenus de remplir les deux formulaires et de les retourner au Bureau du baguage des oiseaux pour que leur permis soit renouvelé. Les sous-permis sont renouvelés automatiquement avec l’approbation du titulaire du permis principal ou de station.

Modifications de permis

La modification des permis peut se faire directement dans le rapport de fin d'exercice. Les titulaires peuvent également communiquer avec le Bureau de baguage des oiseaux pour demander d’apporter des modifications aux permis à toute autre période de l’année.

Non-renouvellement de permis

Les titulaires qui ne souhaitent pas renouveler leur permis doivent le retourner au Bureau de baguage des oiseaux accompagné de toutes données restantes et de toutes bagues non utilisées dans leur réserve. Les demandes de non-renouvellement de permis doivent se faire dans le rapport de fin d'exercice ou en communiquant avec le Bureau de baguage des oiseaux.

Processus de commande de bagues d’oiseau

Photo de Canada Goose Band
Photo : © Lesley Howes, 2015.
Canada Goose Band
  1. Les commandes de bagues doivent être adressées par écrit à ec.bbo.ec@canada.ca.
  2. Veuillez inscrire le numéro de votre permis sur la ligne d’objet « Commande de bague », p. ex. « Commande de bague 12345 ».
  3. Les commandes de bagues doivent être présentées par les titulaires d’un permis principal ou la personne responsable désignée sur un permis de station de baguage. Les titulaires d’un sous‑permis doivent présenter leurs demandes de bagues au titulaire d’un permis principal.
  4. Des bagues peuvent être commandées pour le moindre de la durée du projet ou jusqu’à un maximum d’un an.
  5. La plupart des dimensions de bague sont disponibles en aluminium et en métal dur. Les bagues en métal dur (acier inoxydable ou Incoloy) sont recommandées pour les espèces de grande longévité qui fréquentent les milieux marins et les espèces qui peuvent endommager les bagues en aluminium. Une bague à rivet ou une bague enclenchante est requise pour de nombreux éperviers, buses, hiboux et aigles. Si le type de bagues n’est pas précisé dans votre commande, nous vous enverrons des bagues en aluminium à joint abouté. Le programme de baguage a dressé une liste des dimensions de bague recommandées pour chaque espèce. Cette liste est disponible en ligne à Species Table and Recommended Band Sizes (en anglais seulement). Une dimension de bague autre que la dimension recommandée peut être requise pour certains oiseaux. Les bagueurs sont responsables d’assurer que chaque individu soit muni de la bague de la dimension et du type les plus appropriés.
  6. Les bagues sont expédiées par la poste dans la semaine suivant la réception de la commande. Il arrive toutefois qu’il se produise à l’occasion une rupture de stock de certaines bagues. Pour prévenir les retards, veuillez prévoir davantage de temps pour permettre de remplir votre commande. Si vous avez besoin de bagues pour une date précise, veuillez l’indiquer dans votre commande.
  7. Les bagues sont expédiées à l’adresse indiquée sur le permis principal de bagueur à moins d’indication contraire dans la commande de bagues.
  8. Les bagues sont envoyées par l’intermédiaire de Postes Canada ou par messager contre remboursement sur demande.
  9. Les commandes de bagues ne sont pas remplies si le permis a expiré, des données manquent, le bagueur n’a pas l’autorisation de baguer des espèces pour la dimension/le type de bagues demandées ou le bagueur dispose d’un gros stock de bagues dans son inventaire personnel.
  10. Le Bureau de baguage des oiseaux fournit seulement des bagues métalliques dotées d’un numéro du gouvernement fédéral. Les bagues de couleur, les marqueurs auxiliaires, les pinces et les autres matériels doivent être obtenus auprès d’autres fournisseurs. Vous pouvez vous procurer la liste de fournisseurs auprès du BBO sur demande.

Remarque :

Les titulaires de permis de maîtres sont responsables de toutes les bandes sont émis à leur permis.

S'il vous plaît noter que, bien que nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes de la bande, de grosses commandes doivent être prévues pour assurer que nous avons des bandes suffisantes pour répondre à tous les besoins. Si vous aurez besoin d'un grand volume de bandes d'oiseaux ou des bandes d'oiseaux de spécialité, s'il vous plaît indiquer sur la fin d'année-rapport ou dès que vous savez que vos exigences de bande.

Autorisation de marques auxiliaires

Photo de Pie-grièche migratrice avec émetteur
Photo : © Lydia Dotto, 2015.
Pie-grièche migratrice avec émetteur

L’utilisation de marques auxiliaires (c.-à-d., de marques en plus des bagues aux pattes standards) n’est pas permise, à moins d’indication contraire indiquée dans le permis de baguage d’oiseaux du bagueur.

Des marques auxiliaires peuvent s’avérer essentielles dans l’identification et le suivi des individus sans recapture. En général, il existe deux types de marques auxiliaires :

  1. Marques visuelles : étiquettes, banderoles, etc., qui permettent l’identification visuelle d’un oiseau à distance à l’aide de jumelles ou d’un télescope d’observation;
  2. Marques électroniques : radios, émetteurs satellites, géolocalisateurs, étiquettes RFID, etc., qui permettent d’identifier et de suivre les oiseaux à différentes distances (ne requiert pas de relocalisation).

Au moment de choisir une marque appropriée pour les espèces visées par votre étude, le plan de votre projet et les objectifs de l’étude, vous devez prendre en compte les aspects suivants :

  1. La santé et la sécurité des oiseaux;
  2. La biologie, l’écologie et le comportement des espèces;
  3. La durée de l’étude;
  4. La durée de la période pendant laquelle la marque doit être fixée;
  5. La méthode de fixation de la marque;
  6. Les protocoles de relocalisation et l’importance de la coordination avec les autres chercheurs afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de chevauchement avec des projets similaires.

Les marques

Photo d'un Urubu à tête rouge
Photo : © Brenton Terry, 2015.
Urubu à tête rouge

Les chercheurs doivent :

Protocoles de relocalisation :

Les chercheurs doivent décrire un protocole qui démontre que des efforts de relocalisation suffisants sont déployés par leur équipe de recherche pour justifier l’utilisation des marques auxiliaires ou décrire la façon dont le public participera à la soumission des données de relocalisation.

Coordination avec d’autres études :

L’utilisation de marques requiert souvent une coordination à l’échelle régionale, nationale ou internationale afin d’éviter le dédoublement des efforts. Il existe des protocoles de marquage établis pour certaines espèces ou certains groupes d’espèces. Par conséquent, les bagueurs devront peut-être communiquer avec leurs homologues pour s’assurer que les marques n’entraînent pas de chevauchement ou d’interférence avec d’autres études en cours.

Comment demander une autorisation de marques auxiliaires

Les bagueurs devraient toujours planifier la saison à venir et demander leur autorisation de marques auxiliaires longtemps avant la date à laquelle les oiseaux doivent être marqués. Les bagueurs qui souhaitent utiliser des marques auxiliaires doivent remplir le formulaire de demande de permis scientifique et être prêts à fournir les renseignements suivants :

Présentation de données relatives au baguage

La réussite du système de baguage et de récupération/observation dépend des efforts de coopération des bagueurs, du Programme de baguage et du grand public. Les lignes directrices pour la présentation des données permettent de garantir que les données sont présentées rapidement. Il n'y a ainsi aucun retard dans la fourniture de renseignements aux personnes qui signalent des reprises de bagues ou aux chercheurs et gestionnaires qui ont besoin de ces données pour gérer et étudier efficacement les oiseaux migrateurs en Amérique du Nord.

Bandit - logiciel de gestion des données

Les bagueurs doivent soumettre leurs données de baguage à l'aide du progiciel personnalisé appelé Bandit. Bandit est le dernier né d'une série de programmes conçus pour aider les bagueurs d'oiseaux à gérer et à soumettre leurs données relatives aux oiseaux bagués. Bandit a été créé par le Bird Banding Laboratory (BBL) du United States Geological Survey Patuxent Wildlife Research Center, basé à Laurel (Maryland). Tous les titulaires de permis peuvent se procurer Bandit gratuitement en le téléchargeant, accompagné de son guide de référence, sur le site Web du Bird Banding Laboratory.

Veuillez communiquer avec le Bureau de baguage si vous avez besoin d'aide pour utiliser le logiciel Bandit ou si vous ne parvenez pas à présenter vos données de baguage à l'aide de Bandit.

Signaler l'utilisation de marqueurs auxiliaires

Il est obligatoire de signaler tous les marqueurs placés sur les oiseaux, accompagnés des données relatives au baguage. Les oiseaux présentant un marqueur auxiliaire ont besoin de « status and additional information codes » (codes d'état et de renseignements complémentaires) spéciaux dans Bandit. Les bagueurs utilisant des marqueurs auxiliaires doivent connaître ces codes, notamment si un oiseau présente deux types de marqueurs ou plus.

Il est interdit aux bagueurs d'ajouter un marqueur auxiliaire sur des oiseaux déjà bagués sans permission préalable. Cela pourrait en effet interférer avec les études en cours et cela nécessite une modification de l'état dans la base de données. Le personnel du Bureau de baguage a donc plus de travail à accomplir pour tenir les dossiers. Au cas où il serait nécessaire de modifier l'état d'oiseaux marqués précédemment (p. ex. en cas d'études spéciales impliquant des oiseaux particuliers), il est obligatoire de demander la permission par écrit (courriel) au Bureau de baguage d'ajouter des marqueurs ou de modifier l'état des oiseaux en question. Si la demande est approuvée, les bagueurs devront signaler tous les oiseaux auxquels un marqueur a été ajouté, par l'intermédiaire de Bandit (v. 3.01 ou ultérieure). Concernant ces oiseaux, le champ « How Obtained » (mode d'obtention) doit porter la mention « Captured by bander, status of bird changed » (capturé par le bagueur, état de l'oiseau modifié). Le champ « Remarks » (remarques) doit inclure la formule « Status changed by bander » (état modifié par le bagueur), ainsi qu'une description des marqueurs ajoutés. Cela s'applique à toute modification d'état effectuée sur un oiseau recapturé y compris dans le cas d'un prélèvement de sang. Les bagueurs qui sollicitent des rapports sur des oiseaux présentant des marqueurs auxiliaires de la part du grand public devraient encourager l'utilisation de la page Web de signalement. Il pourrait s'avérer nécessaire de transmettre les rapports du grand public au bagueur pour qu'il y réponde, mais si les marqueurs auxiliaires sont signalés correctement dans Bandit, alors les rapports du grand public seront traités de manière efficace et la base de données centrale recevra à coup sûr toutes les données.

Signaler des recaptures

Il est possible de signaler des oiseaux recapturés sur Signaler un oiseau portant une bague du gouvernement fédéral ou un marqueur de couleur ou en les présentant dans Bandit (v3.0 ou ultérieure). Il est possible de soumettre les données relatives à une recapture à l'aide de Bandit. Pour cela, cliquez sur le lien Submit Recap Data (présenter données de recapture) sur l'écran Recapture. Tout comme pour les données relatives au baguage d'origine, toutes les données portant sur une recapture et soumises par l'intermédiaire de Bandit, doivent être vérifiées; toutes les erreurs signalées doivent être traitées avant de présenter les données pour examen.

Demande de données suite à un signalement de bague

S'il est signalé qu'une bague a été reprise et que le bagueur n'a pas encore présenté leurs données, le Bureau de baguage lui demandera de soumettre ces données, ainsi que toute autre information liée à cette série de bagues le plus rapidement possible. De tels rapports peuvent être le résultat d'une mauvaise lecture des numéros de bagues; cette lettre inclut donc l'espèce signalée par celui ayant trouvé la bague, ainsi que la date. Il est obligatoire de soumettre les données de baguage avant le renouvellement des permis, ou bien de respecter les dates limites répertoriées sur le permis.

Corriger des données présentées auparavant

Si un bagueur découvre des erreurs dans les données de baguage des oiseaux déjà présentées, il doit apporter les corrections aux données et les soumettre de nouveau via Bandit. Il peut aussi informer le Bureau de baguage des oiseaux migrateurs, lui fournir les numéros de bagues concernés, ainsi que les corrections à apporter. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le manuel d'utilisation de Bandit (en anglais seulme.

Rapport de fin d'année et renouvellement des permis

Les permis de baguage expirent le 31 décembre de chaque année, comme indiqué sur lesdits permis. Avant la fin de l'année, un rapport de fin d'année est envoyé aux titulaires de permis principaux, les invitant à présenter leurs données et à mettre à jour leur permis, au besoin. Ces rapports demandent également des renseignements sur les projets en cours, l'utilisation de marqueurs et toute blessure éventuelle que les marqueurs auraient pu causer aux oiseaux. C'est aussi à ce moment-là que les bagueurs doivent vérifier leurs inventaires de bagues. Pour renouveler leur permis de baguage pour l'année suivante, les bagueurs doivent renvoyer le formulaire du rapport de fin d'année dûment rempli, ainsi que les données relatives au baguage.

Remarque :

Veuillez saisir votre numéro de permis en premier lieu dans la ligne d'objet de toutes vos correspondances avec le Bureau de baguage des oiseaux migrateurs. Nous pourrons ainsi mieux gérer nos échanges de courriels et vous servir plus efficacement.

Date de modification :