Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Secteurs préoccupants des Grands Lacs

PDF (965 KB)

Objectif : Rétablir la qualité de l’eau et les utilisations bénéfiques de l’écosystème en nettoyant les lieux gravement contaminés et dégradés de la région des Grands Lacs.

Quels sont les secteurs préoccupants?

Il s’agit des lieux de la région des Grands Lacs reconnus comme ayant été confrontés à un haut degré de préjudice environnemental.

En vertu de l’Accord de 1987 relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs entre le Canada et les États-Unis, 43 secteurs ont été identifiés,  dont 12 canadiens et 5 binationaux. 

L'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs de 2012 réaffirme l’engagement des deux pays à rétablir la qualité de l’eau et la santé des écosystèmes dans les secteurs préoccupants des Grands Lacs.

Secteurs préoccupants canadiens et américains du bassin des Grands Lacs et du Saint-Laurent (Voir description longue ci-dessous)

Carte des secteurs préoccupants canadiens et américains du bassin des Grands Lacs et du Saint-Laurent

La carte illustre l’emplacement des 43 secteurs préoccupants autour du bassin des Grands Lacs - 12 sont au Canada, 26 sont aux États Unis, et cinq sont partagés par les deux pays. La frontière internationale entre le Canada et les États Unis traverse les lacs en leur centre. La carte montre également les limites du bassin versant des Grands Lacs.

Les secteurs préoccupants canadiens du lac Supérieur sont les suivants : la baie Thunder, la baie Nipigon, la baie Jackfish (en voie de rétablissement), et le havre Peninsula. La rivière St. Mary’s est un secteur préoccupant binational partagé par le Canada et les États Unis. Sur le lac Huron, les secteurs préoccupants canadiens sont les suivants : le port de Spanish (en voie de rétablissement), le bras Severn (retiré de la liste), et le port de Collingwood (retiré de la liste). La rivière Sainte Claire et la rivière Detroit sont des secteurs préoccupants binationaux partagés par le Canada et les États-Unis. Sur le lac Érié, le port de Wheatley est le seul secteur préoccupant et il a été retiré de la liste. La rivière Niagara est un secteur préoccupant binational partagé par le Canada et les États-Unis. Sur le lac Ontario, les secteurs préoccupants canadiens sont les suivants : le port de Hamilton, la Communauté urbaine de Toronto, le port de Port Hope, et la baie de Quinte. Le fleuve Saint Laurent est un secteur préoccupant binational partagé par le Canada et les États Unis.

Les secteurs préoccupants américains du lac Supérieur sont les suivants : la baie et la rivière Saint Louis, Torch Lake et Deer Lake crique Carp. Les secteurs préoccupants aux États Unis, sur le lac Michigan, sont les suivants : la rivière Manistique, la rivière Menominee, la rivière Fox/partie sud de la baie Green, la rivière Sheboygan, l’estuaire de Milwaukee, le havre de Waukegan, la rivière Grand Calumet, la rivière Kalamazoo, le lac Muskegon, et White Lake. Les secteurs préoccupants de la rivière Saginaw et de la rivière Clinton sont aux États-Unis sur le lac Huron. Les secteurs préoccupants aux États-Unis près du lac Érié sont les suivants : la rivière Rouge, la rivière Raisin, la rivière Maumee, la rivière Black, la rivière Cuyahoga, la rivière Ashtabula, la baie Presque Isle (en voie de rétablissement), et la rivière Buffalo. Les secteurs préoccupants aux États-Unis sur le lac Ontario sont les suivants : le ruisseau Eighteen Mile, l’échancrure Rochester et la rivière et le port Oswego (retiré de la liste).

Que fait le gouvernement du Canada?

Le gouvernement du Canada a consacré des millions de dollars pour appuyer les mesures locales visant à nettoyer les secteurs préoccupants depuis 1987. Pour ce faire, dans le budget de 2010, le gouvernement du Canada a renouvelé son financement annuel de 8 M$ et l’a rendu permanent. Puis, un autre 48,9 M$ a été attribué par le gouvernement du Canada pour résoudre le problème de l’assainissement des sédiments contaminés.

Cet argent a été utilisé à bon escient. Le travail a été effectué dans cinq secteurs préoccupants canadiens. D’ici 2019, nous prévoyons être en mesure d’appliquer toutes les mesures d’assainissement nécessaires dans les cinq autres secteurs préoccupants canadiens : la baie Nipigon, la rivière Niagara, la baie de Quinte, le fleuve Saint-Laurent (Cornwall) et le havre Peninsula. Jusqu'à présent, nous avons effectué ce qui suit :

  • nettoyé et confirmé le rétablissement de la qualité de l'eau et de la santé des écosystèmes dans trois secteurs préoccupants – le bras Severn, le port de Collingwood et le port de Wheatley – ce qui a permis au gouvernement du Canada de retirer ces endroits de la liste des secteurs préoccupants;
  • achevé toutes les mesures de nettoyage dans deux secteurs préoccupants – le port de Spanish sur le lac Huron et la baie Jackfish sur le lac Supérieur – ce qui permet de désigner ces endroits comme étant des secteurs préoccupants en voie d'assainissement. Cela signifie que toutes les mesures sont achevées et que ces secteurs ont maintenant besoin de plus de temps pour permettre à l’environnement de se rétablir naturellement.

À ce jour, plus de 900 projets de rétablissement ont été effectués par Environnement Canada et ses partenaires communautaires dans les secteurs préoccupants. À l’aide du soutien financier et scientifique fourni par Environnement Canada, ces projets sont entrepris au niveau communautaire et ont permis d'améliorer la qualité de l'eau, de rétablir les populations de poissons et d'espèces sauvages ainsi que les habitats, d’améliorer la gestion des eaux usées municipales, de faire des recherches et d’élaborer des options pour gérer les sédiments contaminés dans les secteurs préoccupants. Ces projets ont permis d’assainir l’environnement à l’échelle locale et de plus, nous rapprocher de la finalisation de toutes les mesures d’assainissement.

Les projets de gestion des sédiments contaminés ont été achevés dans le fleuve Saint-Laurent (Cornwall), la rivière Niagara, la rivière Detroit, la baie de Quinte et le secteur préoccupant du havre Peninsula.

Le récif Randle, situé dans le secteur préoccupant du port de Hamilton, est le plus grand site de sédiments contaminés des Grands Lacs. Le nettoyage est en cours. Ce projet sera la dernière étape importante dans le processus de restauration du port de Hamilton et de son retrait de la liste des secteurs préoccupants. Ce projet améliorera la qualité de l’eau et rendra les poissons dans le port propres à la consommation. Une fois le projet achevé, les restrictions en vigueur concernant la navigation seront levées et les retombées économiques seront générées grâce à la création de précieux terrains portuaires. Le coût estimé du projet d’assainissement des sédiments contaminés du récif Randle est de 138,9 M$. En plus des 46,3 M$ du gouvernement du Canada, la province de l’Ontario s’est engagée à contribuer 46,3 M$, la ville de Hamilton 14 M$, U. S. Steel Canada 14 M$, l'Administration portuaire de Hamilton 14 M$, la ville de Burlington 2,3 M$ et la région de Halton 2 M$.

Pourquoi les mesures sont-elles nécessaires?

L’assainissement des secteurs préoccupants contribue au bien-être environnemental, social et économique des collectivités locales et améliore la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème dans la région des Grands Lacs.

Comment pouvez-vous y participer?

Il y a beaucoup de groupes communautaires et municipaux qui participent à l’assainissement des secteurs préoccupants dans leur secteur. La réussite de bon nombre de projets entrepris est en majeure partie le résultat des partenariats durables à l'échelle binationale, nationale, provinciale et locale. Sans les efforts concertés et la participation de tous les partenaires, nous ne pourrions pas accomplir tout ce que nous avons accompli dans ces secteurs. Si vous voulez participer dans votre région, veuillez communiquer avec Environnement Canada par courriel à greatlakes-grandslacs@ec.gc.ca

Pour préciser vos recherches sur un secteur préoccupant particulier, cliquez sur le lien approprié ci-dessous :

Secteurs préoccupants

Secteurs préoccupants en voie d’assainissement

Secteurs préoccupants assainis et retirés de la liste