Inventaire d’émission de carbone noir

Qu’est-ce que le carbone noir?

Le carbone noir est une petite particule d’aérosol (ou aérienne) de courte durée de vie liée au réchauffement climatique et aux effets nocifs sur la santé. Il est rejeté par la combustion incomplète de carburants à base de carbone (c.-à-d. les combustibles fossiles, les biocarburants ou le bois) sous la forme de matière particulaire très fine. Le carbone noir n’est pas rejeté seul, mais en tant que composante d’une matière particulaire d’un diamètre inférieur ou égal à 2,5 micromètres (PM2,5). Lorsque les particules de carbone noir retombent sur la neige et la glace, elles assombrissent ces surfaces et accroissent l’absorption du rayonnement solaire, ce qui augmente le taux de fonte.

En plus d’être liées au réchauffement climatique, les émissions de carbone noir sont également un problème de santé publique. À titre de composante de PM2,5, les particules de carbone noir sont suffisamment petites pour être inhalées et absorbées dans les poumons et la circulation sanguine. Le carbone noir a été lié à divers effets nuisibles pour la santé, en particulier pour les systèmes respiratoire et circulatoire.

La réduction des émissions de carbone noir a eu des avantages presque immédiats sur le réchauffement et les effets pour la santé. Le carbone noir a une durée de vie dans l’atmosphère variant de plusieurs jours à une semaine. Par conséquent, la réduction des émissions peut se traduire par une amélioration de la qualité de l’air et une réduction du réchauffement dans un laps de temps très court comparativement aux autres polluants.

L’inventaire d’émission de carbone noir

En tant que membre du Conseil de l’Arctique, le Canada est engagé à produire un inventaire annuel des émissions de carbone noir. Ce rapport servira à informer les Canadiens au sujet des émissions de carbone noir et à fournir des renseignements inestimables pour l’élaboration de stratégies de gestion de la qualité de l’air.

Les données utilisées pour la compilation du rapport proviennent des sections de l'Iventaire des émissions de polluants atmosphériques 1990-2015 en particulier pour les émissions de matières particulaires fines (PM2,5) provenant de sources liées à la combustion, comme le chauffage au bois résidentiel. Une exception est les émissions des véhicules routiers, pour lesquelles les estimations de carbone noir sont modelées directement.

Résultats du rapport sur le carbone noir de 2015

En 2015, environ 38 000 tonnes (38 kilotonnes) de carbone noir ont été rejetées au Canada. Les sources transport et équipement mobile représentent 57,3 % des émissions totales et comprennent le transport hors route 11 kt (29,7 %), le transport sur route 6 kt (16,7 %) et autre transport 4 kt (10,9 %). Les sources commercial / résidentiel / institutionnel et industrie pétrolière et gazière représentent 13 kt (33,0 %) et 3 kt (6,7 %) des émissions totales respectivement. Les sources minerais et industries minérales, la fabrication, la production d'électricité (services publics) et sources agriculture représentent chacun moins de 2 % des émissions totales.

Figure 1 : Aperçu des principales sources contribuant aux émissions nationales de carbone noir (2014)

Figure 1 est un graphique a secteur représentant les émissions de carbone noir pour 2014.

Description Longue
SecteursCarbone noir
(tonnes)
Pourcentage du total
Minerais et industries minérales4491.2%
Industrie pétrolière et gazière2,5566.7%
Production d'électricité (services publics)2410.6%
Fabrication4341.1%
Transport sur route6,40416.7%
Transport hors route11,36929.7%
Autre Transport4,15610.9%
Agriculture240.1%
Commercial / Résidentiel / Institutionnel12,61033.0%
Total38,243100%

Ce que fait le Canada pour réduire les émissions de carbone noir

Il est particulièrement important pour le Canada de s’attaquer au carbone noir, car l’Arctique est touché de manière disproportionnée par les substances telles que le carbone noir. Le Canada travaille à l’échelle nationale et internationale, par l’intermédiaire d’organismes tels que le Conseil de l’Arctique ainsi que la Coalition pour le climat et l’air pur, afin de prendre des mesures en vue de réduire le carbone noir.

Le Canada continue de prendre des mesures réglementaires pour aborder les émissions de polluants atmosphériques provenant du transport, ce qui contribue également à la réduction du carbone noir, y compris le règlement sur les véhicules et les moteurs diesel sur route et hors route, fabriqués ou importés en vue de leur vente au Canada et le règlement visant la mise en œuvre de la Zone de contrôle des émissions de l’Amérique du Nord.

Le rapport sur l’Inventaire des émissions de polluants atmosphériques 1990-2015 est un aperçu exhaustif de 17 polluants atmosphériques provenant de diverses sources partout au Canada.

Pour en apprendre davantage sur la participation du Canada au Conseil de l’Arctique (en anglais seulement)

Avertissement

Les données affichées sur ce site Web sont à jour en date du 14 juillet 2017. Les analyses de données actuellement en cours peuvent donner lieu à des mises à jour périodiques.

Dans le cadre du processus d’assurance de la qualité, les données font l’objet d’un certain nombre de contrôles qui visent à en assurer la conformité et l’exhaustivité. Toutes les données de ce site Web sont communiquées exclusivement à des fins d’information. Veuillez communiquer avec nous pour obtenir de plus amples renseignements.

Date de modification :