Les nouvelles technologies ou les technologies «propres»

Hamilton Renewable Power Incorporated

Gagnant en 2008 du Prix de prévention de la pollution décerné par le Conseil canadien des ministres de l'environnement pour sa réduction globale des gaz à effet de serre

Hamilton Renewable Power Incorporated a été créée pour assurer la construction, l'exploitation et l'entretien de la centrale de cogénération du biogaz de la Ville de Hamilton. La coordination de l'exploitation de la centrale est assurée par le conseil d'administration formé du maire, des conseillers et du personnel représentant divers services de la Ville.

Description du projet

La centrale de cogénérationEn 2005, la Ville de Hamilton a entamé un projet de cogénération du biogaz à la station d'épuration des eaux usées de l'avenue Woodward. Hamilton est la première municipalité de l'Ontario à avoir reçu l'approbation de la Société financière de l'industrie de l'électricité de l'Ontario (SFIEO) afin de construire une génératrice pour l'énergie verte durable. L'approbation de la SFIEO est l'une des raisons principales pourquoi il a été possible d'aller de l'avant avec le projet.

Terminée à l'automne 2006, la centrale de cogénération produit de l'énergie propre et renouvelable qui réduit de façon significative sa dépendance envers des sources d'énergie externes. Le projet permet également à la Ville de diminuer sa consommation d'énergie, d'augmenter son efficacité énergétique, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et de minimiser la quantité de gaz naturel requis pour chauffer la station d'épuration et les digesteurs des eaux usées. Le projet a été mis en œuvre pour générer des recettes, des économies et des avantages pour l'environnement.

À la station d'épuration des eaux usées, un processus biologique traite les eaux usées et produit une sorte de boue. La boue est digérée en anaérobiose dans les digesteurs des eaux usées afin de réduire le volume de matière et de faciliter la mise au rebut. Pendant le processus de digestion, la matière solide dans la boue est convertie en biogaz. Ce biogaz est généralement composé à 65 % de méthane et à 35 % de dioxyde de carbone. Auparavant, le biogaz était orienté vers deux torches pour produire du gaz par combustion et éviter l'émission de ces gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Toutefois, le contenu en énergie du biogaz (qui représente environ de 60 à 70 % du contenu en énergie du gaz naturel canalisé) était complètement perdu pendant cette étape.

La centrale de cogénération permet d'acheminer le biogaz par un moteur alternatif au biogaz qui convertit un filet de méthane en électricité au lieu de gaspiller le biogaz en gaz de torche comme auparavant. De plus, la chaleur générée par le moteur est récupérée à l'aide d'une série de systèmes de récupération de la chaleur qui la redistribuent vers la station d'épuration des eaux usées aux fins de chauffage des locaux et du réchauffement des digesteurs.

Faits sur la station d'épuration des eaux usées de l'avenue Woodward :

  • Il s'agit de la plus grande des trois stations d'épuration des eaux usées gérées par la Ville de Hamilton.
  • Elle dessert une population de 380 000 habitants.
  • Elle a la capacité de traiter 409 000 mètres cubes d'eaux usées par jour.
  • Les digesteurs anaérobies produisent quelque 17 000 mètres cubes de biogaz par jour.

Avantages

Environnementaux

Cette station produit environ 16,4 millions de kilowattheures d'électricité propre et renouvelable en un peu plus d'un an. L'électricité produite par la centrale de cogénération remplace l'électricité provenant du réseau de distribution d'électricité; plus de 80 % de l'électricité provenant de ce réseau est produite par des technologies, telles que les centrales thermiques alimentées au charbon qui produisent des émissions de gaz à effet de serre. La conversion du méthane en énergie élimine les émissions de quelque 60 000 tonnes de gaz à effet de serre dans l'atmosphère chaque année.

La chaleur récupérée à partir du moteur à combustion satisfait aux exigences en matière de gaz naturel pour alimenter la station d'épuration des eaux usées. Au cours de la même période, la station a récupéré approximativement 15,7 millions de kilowattheures d'énergie thermique, favorisant une réduction de la consommation de gaz naturel de 1,5 million de mètres cubes. En tout, les besoins énergétiques de la station ont diminué de 15 %.

Économiques

La Ville a signé un contrat de 20 ans avec l'Ontario Power Authority pour vendre de l'électricité (le contrat expire en 2026). Tous les ans, la Ville génère des revenus d'environ 1 million de dollars provenant des ventes d'électricité. Auparavant, le biogaz produit à la station d'épuration des eaux usées de l'avenue Woodward était simplement brûlé à la torchère, ce qui ne générait aucun revenu. L'énergie thermique récupérée des moteurs permet à la Ville d'économiser approximativement 450 000 $ en gaz naturel.

Sociaux

La production d'électricité à l'échelle locale permet à Hamilton d'être plus autosuffisante et moins dépendante du réseau de distribution d'électricité.


Prix et reconnaissance

2008 – Prix de prévention de la pollution décerné par le Conseil canadien des ministres de l'environnement – Prix Réduction des gaz à effet de serre

Personne-ressource

Jim Harnum
Directeur principal - La division des eaux et des eaux usées
55 rue John, nord
Hamilton (Ontario)
L8R 3M8
Tél : 905-546-2424 ext. 4483
Téléc : 905-546-4491
Courriel : Jim.Harnum@hamilton.ca


Envoyé

août 2008