Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Résumé de la saison des cyclones tropicaux au Canada de 2000

Préparé par Peter Bowyer

Pour la première fois depuis 1996, mais pour la troisième fois depuis 1995, un ouragan a touché terre au Canada atlantique*.

Trajectoires des tempêtes de 2000. Huit cyclones tropicaux ont pénétré dans la zone d’intervention du Centre canadien de prévision des ouragans : Gordon, Helene, Leslie, la tempête subtropicale Michael, Florence, Alberto et Isaac.

L’ouragan Michael, qui a atteint la côte sud de Terre-Neuve en octobre, était parmi les huit cyclones tropicaux ou post-tropicaux qui ont frappé la région pendant l’an 2000.

Le Centre canadien de prévisions d’ouragan (CCPO) a connu une saison très active à deux égards : il s’agit de la saison où le plus grand nombre de tempêtes sont entrées dans la région depuis 1996, et le plus grand nombre de bulletins ont été diffusés depuis 1995.

Le CCPO a changé les heures de diffusion de ses bulletins avant le début de la saison 2000.

Les temps de diffusion des bulletins diffusés toutes les 6 heures sont : 0000Z, 0600Z, 1200Z et 1800Z.

Les temps de diffusion des bulletins diffusés toutes les 3 heures sont, en plus des heures susmentionnées : 0300Z, 0900Z, 1500Z et 2100Z.

Résumés des bulletins de 1995 à 2000
Statistiques Sur Les Bulletins200019991998199719961995
Messages de prévision
(FXCN05 CWHX)
113
70
45
26
43
90
Bulletins d’information sur les ouragans
(WTCN31/71 CWHX)
109
71
42
26
48
55
Total
222
141
87
52
91
145

 

Alberto (du 3 au 23 août)

Après avoir longé la zone d’intervention (ZI) du CCPO du 12 au 14 août, l’ouragan Alberto a décrit une boucle dans le sens horaire et a pénétré dans la ZI dans l’après-midi du 21 août. Bien que ses effets n’aient pas été sentis à terre, les secteurs maritimes du sud-est du Canada atlantique ont connu des vents forts et de grosses vagues. La vitesse maximale des vents était de 156 km/h, et la hauteur significative de vague la plus élevée était de 12 à 13 m.

Florence (du 10 au 17 septembre)

L’ouragan Florence est entré dans la ZI du CCPO pendant l’après-midi du 16 septembre, accompagné de vents d’une vitesse maximale de 120 km/h et de vagues d’une hauteur significative de 7 à 8 m. Peu après, il a été déclassé au stade de tempête tropicale et s’est affaibli de façon constante en se dirigeant vers le nord, passant tout juste à l’est de Terre-Neuve. Les Centres météorologiques des Maritimes et de Terre‑Neuve ont diffusé de nombreux avertissements météorologiques pour les secteurs maritimes et pour les régions intérieures. Aucun effet important n’a été ressenti sur la terre ferme en raison de l’affaiblissement de la tempête.

Gordon (du 14 au 18 septembre)

Le cyclone post-tropical Gordon est entré dans la ZI du CCPO le 19 septembre en fin d’après-midi. Après s’être dirigé vers le nord-est pendant deux jours, Gordon s’est considérablement affaibli. Il était difficile de le repérer tandis qu’il était au sud de la Nouvelle-Écosse; ainsi, la diffusion des bulletins a cessé le 21 septembre. Gordon n’a produit aucun effet important.

Helene (du 15 au 25 septembre)

La tempête tropicale Helene est entrée dans la ZI du CCPO le 24 septembre en après-midi. À ce moment, la vitesse maximale des vents était de 93 km/h. Helene a traversé les secteurs maritimes du sud du Canada atlantique pendant les 36 heures suivantes, soulevant des vagues d’une hauteur significative de 6˚à 7 m, puis s’est déplacée rapidement à l’est de la région. Aucun effet important n’a été ressenti sur la terre ferme.

Isaac (du 21 septembre au 1er octobre)

L’ouragan Isaac a brièvement touché le coin sud-est de la ZI du CCPO pendant la soirée du 31 septembre et le matin du 1er octobre. La vitesse maximale des vents était de 120 km/h. Des vagues d’une hauteur significative de 15 à 16 m ont été enregistrées. Aucun effet important n’a été ressenti sur la terre ferme.

Leslie (du 4 au 8 octobre)

Leslie est entrée dans la ZI du CCPO le 7 octobre en tant que tempête tropicale et a été classée comme tempête post-tropicale peu de temps après. Elle a traversé les secteurs maritimes du sud avant de traverser Terre-Neuve le 9 octobre. Leslie n’a produit que des effets mineurs. La vitesse maximale des vents était seulement de 65 km/h et la hauteur significative de vague était de près de 5 m. Il est tombé de 20 à 30 mm de pluie sur l’est de Terre-Neuve.

Michael (du 15 au 19 octobre)

L’ouragan Michael a touché terre près de Harbour Breton, à Terre-Neuve, pendant la soirée du 19 octobre*. C’était le premier ouragan à atteindre la côte de cette province depuis Luis en septembre 1995. La vitesse maximale des vents observée se situait entre 128 et 150 km/h. La plus forte rafale, à 172 km/h, a été signalée à St. Lawrence. Michael a traversé rapidement le centre de Terre-Neuve en direction du nord-nord-est. À gauche de sa trajectoire, de 35 à 60 mm de pluie sont tombés, et à sa droite, les précipitations se situaient dans la normale, soit de 20 à 30 mm. À Englee, à l’est de la péninsule Northern, on a rapporté 75 mm. De 45 à 65 mm sont aussi tombés sur l’est des Maritimes. Avant l’arrivée à terre de l’ouragan, la hauteur significative de vague était de 7 à 8 m. La bouée 44139 a enregistré des vagues d’une hauteur maximale de 16,9 m. De nombreux dommages ont été déclarés dans toutes les régions de Terre-Neuve. Cependant, la plupart des dommages étaient dus aux vents forts et ont été déclarés par de petites communautés à l’est de l’endroit où l’ouragan a touché terre. Les centres météorologiques des Maritimes et de Terre-Neuve ont été très occupés, diffusant de nombreux avertissements ou avis météorologiques pour les secteurs maritimes et les régions intérieures.

* Au moment de publier ce rapport, l’heure exacte de la transition extra-tropicale de Michael faisait toujours l’objet d’un débat, à savoir si la transition s’est passée peu de temps avant ou après l’arrivée à terre.

Cyclone post-tropical sans nom (du 25 au 30 octobre)

Un cyclone post-tropical sans nom est entré dans la ZI du CCPO le matin du 28 octobre et s’est arrêté au‑dessus de l’est de la Nouvelle-Écosse le 30 octobre. La vitesse maximale des vents a atteint 72 km/h avec une vitesse de pointe (locale) de 84 km/h au-dessus des hautes-terres du cap Breton. La hauteur maximale des vagues sur le golfe du Saint-Laurent était de près de 12 m, et une onde de tempête de près de 1,5 m a été enregistrée le long de la côte nord de l’Île-du-Prince-Édouard et de la côte sud-est du Nouveau-Brunswick, provoquant une vaste inondation côtière dévastatrice.