Espèces en péril : évaluation, éducation et restauration de l’habitat dans la réserve de la Première nation de Kettle et de Stony Point

[PDF; 353 Ko]

Grâce au soutien du Fonds autochtone pour les espèces en péril (FAEP) (volet des espèces en péril) du gouvernement du Canada, la Première nation des Chippewas de Kettle et de Stony Point (PNKSP) a mis en œuvre un projet de remise en état de l’habitat d’une durée d’un an en 2014-2015 afin de contrer les menaces visant deux espèces de tortue en péril et 22 autres espèces en péril.

Pourquoi le projet est-il important?

La réserve de la PNKSP, située dans le sud de l’Ontario, fournit un habitat à plusieurs espèces inscrites à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP), notamment à la population menacée de tortue mouchetée des Grands Lacs et du Saint-Laurent (Emydoidea blandingii) et à la population préoccupante de tortue serpentine (Chelydra serpentina).  Ces espèces en péril sont menacées par la perte et la dégradation de l’habitat, le braconnage pour le commerce illégal d’animaux, et la persécution par les humains.  Les tortues peuvent nicher dans le gravier le long des routes, ce qui les rend vulnérables aux véhicules, à l’entretien des chaussées et à la prédation par de petits mammifères.

Qu’est-ce qui a été fait?

Avec l’aide de la fiducie Long Point Land Trust et des bénévoles de la communauté, les Chippewas de la PNKSP ont construit des plateformes de repos pour les tortues qui seront installées à six emplacements de la réserve.  Ils ont élargi les évaluations continues des habitats humides et forestiers afin de documenter et de cartographier les emplacements des espèces en péril et l’impact des espèces exotiques envahissantes, de l’assèchement des terres humides et de l’exploitation forestière sur l’habitat essentiel des espèces en péril.  Les Chippewas de la PNKSP ont aussi mis l’accent sur les programmes de sensibilisation et d’éducation afin de mieux renseigner et mobiliser la communauté, dans le but de soutenir les espèces en péril.  Par exemple, des élèves ont participé à des excursions d’une journée sur le terrain pour en savoir plus sur les espèces en péril et la protection de l’habitat.

Réalisations dans le cadre de ce projet

Photo d'un petit blongios
Photo: Petit blongios (Ixobrychus exilis) © Getty Images

Importance de ce projet

Les Chippewas de la PNKSP ont réduit les menaces liées à la perte de l’habitat des espèces en péril sur les terres de la PNKSP en améliorant la qualité de l’habitat grâce à la protection des terres humides et à l’élimination des espèces envahissantes, en augmentant le nombre d’habitats grâce à la construction de plateformes de repos/nidification pour les tortues et aux initiatives de sensibilisation et d’intendance au sein de la communauté pour assurer la protection continue des espèces en péril.

Investissement : 2014 - 2015
Investissement : 2014 - 2015Total des fonds
Financement du FAEP :46 007 $
Soutien obtenu auprès des partenaires :66 290 $
Total : 112 297 $

Fonds autochtone pour les espèces en péril - Volet des espèces en péril
Email: ec.faep-afsar.ec@canada.ca

Date de modification :