Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Les dix événements météorologiques les plus marquants de 2002

Les sécheresses de l'an dernier ont fait des ravages au Canada, coûtant à notre économie des milliards de dollars. Alors qu'il semblait que la situation ne pouvait que s'améliorer, elle s'est aggravée! Les sécheresses de cette année, combinées à l'occasion à des inondations, du gel, de la chaleur, des maladies et des parasites, ont fait que 2002 a encore été pire, dépassant même les conditions de sécheresse du « dust bowl » de sinistre mémoire des années 30. Les producteurs de l'Ouest ont craint le pire, puis ont dû y faire face, alors que le reste des Canadiens ne pouvait que constater la situation. Il ne fait aucun doute que la situation dans les Prairies a été l'événement météorologique le plus marquant de l'année au Canada.

Dans le reste du pays, l'année fut également folle. El Niño est revenu, Gustav a touché les côtes et il y a deux vendanges des vignes servant à faire du vin de glace, la plus hâtive et la plus tardive qu'on n'ait jamais enregistrées. Quant aux saisons, l'hiver n'en a pas été un, le printemps a ressemblé davantage à l'hiver, l'été s'est prolongé et l'automne est passé aux oubliettes.

Dans le domaine des bonnes et des mauvaises nouvelles, l'Est a connu un été chaud et brumeux, alors que le Canada central a connu un temps presque parfait pendant les fins de semaine et les vacances. Malheureusement, les agriculteurs et les jardiniers des deux régions ont tous manqué d'eau. Parmi les autres événements météorologiques marquants, on peut citer une sécheresse record sur la côte du Pacifique, des ouragans en série, la fumée des incendies de forêt du Québec qui a été visible jusqu'à Washington et le temps pénible à l'époque des visites du Pape et de la Reine, qui a bien montré pourquoi les Canadiens sont obsédés par les prévisions météorologiques.

Les événements météorologiques marquants ci-dessous, survenus en 2002, sont classés de un à dix en fonction des répercussions qu'ils ont eues sur le Canada et sur les Canadiens et les Canadiennes, de l'étendue de la région qu'ils ont touché et de leur longévité à la une de la presse.

Les dix événements météorologiques marquants de 2002

  1. Les fléaux des Prairies
  2. L'hiver 2001-2002 a disparu
  3. Un été aux journées mornes et brumeuses
  4. Déluges dans les Prairies -- Trop et trop tôt
  5. Un printemps glacial qui bat des records
  6. En ville, on a grillé cet été
  7. Sécheresse sur la verte Colombie-Britannique
  8. Quatre ouragans en quatre semaines
  9. La fumée du Québec franchit les frontières
  10. Un temps idéal pour les visites du Pape et de la Reine

Faits marquants régionaux