Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Les messages de secteur spécifique codé

Les messages de secteur spécifique codé (MSSC) constituent une méthode qui permet de délimiter la zone locale à laquelle s’applique un message d’alerte. Ils font appel à un flux numérique de données qui contient le message d’alerte ainsi que le type d’événement prévu, le moment où cet événement devrait se produire, sa durée et la zone touchée. Les codes d’identification de la zone et du type d’événement sont intégrés au bulletin par un codeur à l’emplacement de l’émetteur, et sont décodés par les modèles de récepteurs Radio-Météo compatibles avec les MSSC. Pendant la diffusion, ce flux de données produit un bruit semblable à une courte tonalité ou à une décharge d’électricité statique.

Grâce aux progrès scientifiques, Environnement Canada est maintenant en mesure de délimiter plus précisément la zone à risque au moment d’émettre des avertissements météorologiques. Cependant, chaque émetteur Radio-Météo couvre un rayon de 60 km et peut donc englober dix petites zones d’avertissement météorologique ou plus. Les récepteurs Radio-Météo munis d’un décodeur de MSSC peuvent être programmés au moyen du code de localisation canadien (CLC) pour la zone immédiate afin d’éliminer les messages qui ne s’appliquent pas à l’auditeur. Ces récepteurs peuvent également être programmés afin de ne pas se déclencher dans le cas de messages particuliers tels que les avertissements de gel soudain. Certains codes d’événement, comme ceux des avertissements de tornade, ne peuvent être désactivés. Ces nouveaux récepteurs permettent de capter les veilles et avis météorologiques en plus des avertissements météorologiques.

Les récepteurs Radio-Météo plus sophistiqués, compatibles avec la technologie des MSSC, reconnaissent le code d’événement de MSSC pour la gamme complète des messages d’urgence, météorologiques ou non. Lorsqu’un événement se produit, il déclenche un des voyants de couleur codée afin d’indiquer qu’un avertissement, une veille ou un avis météorologique a été émis, en plus de déclencher une alerte complète sonore, visuelle ou sous forme de message écrit. Ceci permet aux intervenants d’urgence de mieux évaluer la gravité des événements météorologiques au fur et à mesure de leur évolution.

Tous les récepteurs Radio-Météo qui décodent les MSSC peuvent être préréglés afin de ne s’activer que lorsque la zone géographique locale est concernée. Pour programmer l’un de ces modèles, il suffit de sélectionner les codes appropriés dans la page Web « Trouver un CLC », puis de suivre les directives du fabricant.

Il existe également des options permettant de recevoir des avertissements touchant plus d’une zone dans la région de diffusion. Certains modèles comportent une option supplémentaire qui désactive la fonction d’alerte pour certains types de messages d’avertissement.

Les récepteurs Radio-Météo plus anciens n’offrent pas le même décodage des MSSC. Ces postes continueront de recevoir la gamme entière de veilles, d’avis et d’avertissements météorologiques comme par le passé. Par contre, ils ne permettent pas de profiter des mêmes fonctions plus développées qu’offrent les récepteurs Radio-Météo compatibles avec les codes de MSSC.