Glaces

Au cours de l'année, certaines  régions des eaux canadiennes deviennent plus dangereuses à naviguer en raison de la glace de mer ou de lac et / ou à cause des icebergs.

Le Service canadien des glaces (SCG) d’Environnement Canada, en partenariat avec la Garde côtière canadienne et le National Ice Center des États-Unis, fournit aux marins des informations et des avertissements  à jour  sur les conditions des glaces. Pour aider les chercheurs et les décideurs, le SCG analyse les conditions des glaces 365 jours par année dans l'Arctique ainsi que les conditions des glaces durant l'hiver dans les Grands Lacs et la Côte Est. Cette information est ce qui constitue la climatologie des glaces du Canada.

Les analystes du SCG et les prévisionnistes utilisent l'information qu'ils recueillent pour décrire  la répartition des glaces ainsi que des informations sur le stade de formation de la glace (Une indication de l'épaisseur de la glace). Les navigateurs peuvent ensuite utiliser cette information pour décider de la route la plus sûre et la plus facile à suivre à travers la glace, ou comment si possible, l’éviter complètement.

Un bon exemple de ce que la SCG fait est la surveillance et le suivi des icebergs. Les icebergs venant du nord, et dérivant vers le sud le long de la côte du Labrador et passant à l'est de Terre-Neuve peuvent constituer une menace importante pour les marins et les installations maritimes. Une surveillance aérienne régulière nous permet de garder  l'œil  sur  la bordure des icebergs  au sud et à l'est, pour informer les navigateurs des endroit où il y a un risque accru à naviguer. L'information sur les icebergs est fournie par la SCG en partenariat avec l'organisation américaine International Ice Patrol.

Date de modification :