Sources de mercure

Le mercure est un élément naturel qui existe partout dans notre système solaire. Il peut se trouver en de faibles concentrations dans de nombreuses roches et il constitue la composante principale du cinabre. On peut détecter des niveaux de sources naturelles dans les sols, dans l'air et dans l'eau partout dans le monde.

Depuis des siècles, de nombreuses cultures utilisent le mercure à diverses fins symboliques, par exemple comme dans des porte-bonheur afin de chasser les mauvais esprits. Le mercure a joué un rôle important dans l'alchimie au 19e siècle, les gens croyaient qu'il avait des propriétés médicinales comme la capacité de guérir la syphilis. Bien que la plupart de ces pratiques ne soient plus appliquées, certains pays continuent d'incorporer le mercure dans des bibelots et des bijoux artisanaux pour les vendre aux touristes. Il est aussi utilisé dans certains procédés de petites mines d'or et il peut représenter une source de pollution importante dans les régions entourant des mines actives et inactives de mercure.

Colliers contenant du mercureBien que l'homme extraie et utilise du mercure depuis des siècles, le nombre d'applications minières et industrielles du métal a augmenté considérablement depuis la révolution industrielle. Au Canada, les émissions de mercure sont attribuées généralement à l'incinération des déchets, à la combustion du charbon, aux activités dans les fonderies de métal et dans les usines de chloralcali. Malgré la nature toxique du mercure, l'homme a profité de ses propriétés uniques pour fabriquer différents produits de consommation, tels que des lampes fluorescentes et les amalgames dentaires. Par conséquent, la quantité de mercure qui est mobilisée et émise par les activités humaines a augmenté considérablement, ce qui a conduit à des concentrations élevées dans l'air, l'eau, le sol, les sédiments et les organismes vivants.