Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Paraffines chlorées

2. Identité et propriétés physiques et chimiques

2.1 Identité

Comme pour l'évaluation faite en vertu de la LSIP1, les PCCC, les PCCM et les PCCL sont évaluées de façon distincte dans le rapport.

2.1.1 Composition des mélanges de PC

Les PCCC (C10-13), les PCCM (C14-17) et les PCCL les moins chlorées se présentent sous la forme de mélanges d'huiles denses, visqueux, incolores ou jaunâtres. Les alcanes C>20 fortement chlorés sont des solides cireux à la température ambiante. La teneur massique moyenne en chlore est de 30 à 52 % pour les produits liquides C 18-20, de 40 à 54 % pour les produits liquides C>20 et de 70 à 72 % pour les produits solides C>20.

Les impuretés présentes dans les PC du commerce proviennent sans doute de celles déjà présentes dans les n-alcanes de départ qui sont un mélange d'homologues. Les n-alcanes peuvent aussi contenir des alcanes ramifiés (généralement < 1 %) et des substances aromatiques (< 0,1 %), qui peuvent être chlorés. Les mélanges du commerce contiennent des agents de stabilisation, notamment sous forme d'esters et d'huiles de soya époxydés, d'érythritol, de thymol, d'urée, d'éthers glycidyliques, d'acétonitriles et de phosphates organiques (Commission européenne, 2000; Schenker, 1979; Houghton, 1993). Divers agents stabilisants sont souvent ajoutés aux PC du commerce afin d'en accroître la stabilité à la chaleur ou à la lumière.

2.2 Propriétés physiques et chimiques

Les importants écarts entre les valeurs mesurées et estimées des propriétés physiques et chimiques s'expliquent surtout par la grande variation de la teneur en chlore. La gamme approximative des masses moléculaires des PCCC est de 320 à 500 (Commission européenne, 2000), celle des PCCM de 235 à 825 (U.K. Environment Agency, 2003) et celle des PCCL de 325 à 1355 (U.K. Environment Agency, 2001).

Les gammes des valeurs des propriétés physiques des PCCC, des PCCM et des trois sous-classes de PCCL sont présentées dans le tableau 1.

Tableau 1 : Gammes des valeurs des propriétés physiques des congénères des PC
Classe de PCPression de vapeurNote de bas de page a(Pa)Constante de la loi de Henry (Pa·m3/mole)Solubilité dans l'eau (µg/L)log KOElog KOALog KCORéférenceNote de bas de page b
PCCC2,8 × 10-7-
0,028
(48 - 71% Cl)
0,68 - 17,7
(48 - 56% Cl)
6,4 - 2 370
(48 - 71% Cl)
4,39 - 8,69
(48 - 71% Cl)
8,2 - 9,8
(48 - 56% Cl)
4,1 - 5,441-7, 14, 15
PCCM4,5 × 10-8 - 2,27 × 10-3
(42 - 58% Cl)
0,014 - 51,3
(37 - 56% Cl)
9,6 × 10-2 - 50
(37 - 56% Cl)
5,47 - 8,21
(32 - 68% Cl)
8,81 - 12,96
(32 - 68% Cl)
5,0 - 6,234, 5, 6, 7, 8,
9, 10, 11
PCCL C18-20 liquides2 × 10-8 -
5 × 10-4
(40 - 52% Cl)
0,021 - 54,8
(34 - 54% Cl)
0,017 - 6,1
(34 - 54% Cl)
7,34 - 7,57
(34 - 54% Cl)
9,21 - 12,12Note de bas de page c
(34 - 54% Cl)
 4, 10, 11, 12,
PCCL C>20 liquides3 × 10-15 - 2,7 × 10-3
(40 - 54% Cl)
0,003
(50% Cl)
1,6 × 10-6 - 6,6
(41,9 - 50% Cl)
7,46 - 12,83
(42 - 49% Cl)
- 4, 5, 6, 9,
10, 12, 13
PCCL C>20 solides1 × 10-23 - 3 × 10-14
(70% Cl)
3,6 × 10-7 - 5,6 × 10-6
(70 - 71,3% Cl)
1,6 × 10-11 - 5,9
(70 - 71,3% Cl)
-- 4, 5, 12

Notes de bas de page

Note de bas de page A

La pression de vapeur n'est pas donnée pour une même température.

Retour à la référence de la note de bas de page a

Note de bas de page B

Références : 1. Drouillard et al. (1998a), données mesurées; 2. Drouillard et al. (1998b), données estimées; 3. Sijm et Sinnige (1995), données mesurées; 4. BUA (1992), données estimées; 5. Madeley et al. (1983a), données mesurées; 6. Renberg et al. (1980), KOE déterminé par corrélation avec les résultats d'une chromatographie sur couche mince (CCM); 7. Fisk et al. (1998a), données mesurées; 8. U.K. Environment Agency (2003), données mesurées; 9. Campbell et McConnell (1980a), données mesurées; 10. BUA (1989), données mesurées; 11. Sijm et Sinnige (1995), données estimées; 12. U.K. Environment Agency (2001), données estimées; 13. Howard et al. (1975), données estimées; 14. Drouillard (1996), données mesurées et estimées; 15. Thompson et al. (1998), données mesurées.

Retour à la référence de la note de bas de page b

Note de bas de page C

Coefficient de partage octanol-air estimé du rapport KOE /CLH (sans unité).

Retour à la référence de la note de bas de page c