À propos d’Info-Smog

Comment produit-on les prévisions de la qualité de l’air?

À l’instar des prévisions météorologiques, le programme Info-Smog fournit des prévisions concernant la qualité de l’air. À l’aide de modèles numériques, les météorologistes d’Environnement et Changement climatique Canada analysent les conditions météorologiques attendues pour les prochaines heures afin de prévoir la catégorie de la qualité de l’air en fonction des concentrations prévues d'ozone et de particules fines dans l’air. Le programme Info-Smog utilise une méthode de calcul basée sur celle de l'indice de la qualité de l’air (IQA), mais seulement avec les valeurs prévues de concentrations d’ozone et de particules fines. Les observations de l’indice de la qualité de l’air sont également utilisées lors de la prévision pour vérifier en temps réel si la prévision se réalise. La prévision de la qualité de l’air est catégorisée en trois classes : bonne, acceptable ou mauvaise. Deux prévisions de la qualité de l’air sont émises quotidiennement soit à 05 h 00 HNE (prévision pour aujourd’hui, ce soir et cette nuit, et demain) et à 16 h 00 HNE (prévision pour ce soir et cette nuit, et demain). Un amendement (modification des prévisions) peut être émis en tout temps si nécessaire. Les prévisions sont disponibles au public et aux médias dans le site web Textes officiels des prévisions d'Environnement et Changement climatique Canada.

Avertissements de smog

Lorsque la qualité de l’air prévue (conditions anticipées) ou observée (conditions mesurées) est mauvaise, un avertissement de smog pour les régions ciblées est émis sur la page des prévisions et conditions actuelles du site web d’Environnement et Changement climatique Canada, auprès des médias, de nos partenaires ainsi que sur différentes plateformes dont des panneaux extérieurs. Il peut également être consulté sous forme de bulletins d'avertissements sur le site d’Environnement et Changement climatique Canada. Les avertissements de smog sont assortis d’un message ayant pour objectif de renseigner les personnes à risque sur les mesures à prendre pour réduire les inconvénients liés au smog. Ils visent aussi à informer la population sur les comportements à adopter, en fonction de la période de l’année, pour réduire les émissions de polluants qui provoquent la formation du smog.

Améliorer la qualité de l’air

Chacun peut effectivement contribuer à améliorer la qualité de l’air, par exemple, en évitant d’utiliser le chauffage au bois et en privilégiant les transports en commun. Lorsqu’il faut utiliser sa voiture, il importe de réduire sa vitesse et de ne pas laisser tourner le moteur au ralenti. Ces gestes simples gagnent en importance lors d’un avertissement de smog. Plusieurs autres mesures se retrouvent dans la section « Que pouvez-vous faire ? » du site web d’Environnement et Changement climatique Canada.

Plus de renseignements sur le smog et ses effets sur la santé et l'environnement sont disponibles dans la section Enjeux de pollution - Le smog.

Date de modification :