Émissions d'ammoniac

Accéder au PDF (947 Ko)

L'ammoniac (NH3) est un gaz incolore dont l'odeur est perceptible à hautes concentrations. Il peut être toxique si inhalé en grande quantité et est irritant pour les yeux, le nez et la gorge. Il peut aussi contribuer à la nitrification et à l'eutrophisation des systèmes aquatiques. Dans l'air, le gaz se combine à des sulfates et des nitrates pour former des particules fines secondaires (P2,5).

Aperçu des résultats

  • En 2015, les émissions de NH3 étaient de 485 kilotonnes (kt), une hausse de 22 % par rapport à 1990.
  • L'agriculture (le bétail, les cultures agricoles et l'engrais) était responsable de la majorité des émissions de NH3 en 2015. Les émissions provenant de cette source représentaient plus de 90 % (455 kt) des émissions à l'échelle nationale.

Émissions totales d'ammoniac par source, Canada, 1990 à 2015

Le graphique à colonnes empilées montre les émissions d'ammoniac par source. Description longue ci-dessous.

Description longue

Le graphique à colonnes empilées montre les émissions totales d'ammoniac au Canada par source (agriculture [bétail, cultures agricoles et engrais], fabrication, autres sources, transport [routier, ferroviaire, aérien et maritime]) de 1990 à 2015. Les émissions sont exprimées en kilotonnes.

Données du graphique
Émissions totales d'ammoniac par source, Canada, 1990 à 2015
AnnéeAgriculture (bétail, cultures agricoles et engrais) (émissions en kilotonnes)Fabrication (émissions en kilotonnes)Autres sources (émissions en kilotonnes)Transport (routier, ferroviaire, aérien et maritime) (émissions en kilotonnes)Émissions nationales totales (émissions en kilotonnes)
1990358,220,014,35,5398,0
1991355,919,114,35,8395,1
1992368,119,014,26,3407,7
1993371,118,515,07,3411,9
1994383,520,015,18,1426,6
1995402,219,014,88,5444,6
1996417,620,714,69,1462,0
1997424,120,914,89,9469,6
1998424,520,814,910,6470,8
1999423,421,514,511,3470,6
2000434,023,215,111,5483,7
2001438,819,914,411,9484,9
2002442,821,721,911,5497,9
2003449,217,713,311,2491,4
2004464,117,612,411,0505,1
2005461,417,013,410,6502,4
2006453,816,111,810,0491,8
2007457,816,110,99,7494,4
2008448,613,612,29,1483,4
2009435,412,611,98,6468,5
2010428,911,512,78,4461,5
2011427,611,812,38,0459,7
2012444,012,011,57,6475,0
2013457,311,312,57,5488,7
2014452,211,412,97,1483,6
2015454,911,711,76,9485,2

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 2,21 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : L'indicateur ne porte que sur les émissions de polluants atmosphériques d'origine humaine. La catégorie « autres sources » comprend les émissions résultant de l'incinération et des déchets, des activités de l'industrie pétrolière et gazière, de la combustion de bois de chauffage, des activités de l'industrie des minéraux et du minerai, du chauffage des bâtiments, de la génération d'énergie, des véhicules hors route et de l'équipement mobile, de la poussière et des feux, de l'utilisation de peintures et de solvants et autres sources. Se reporter au tableau 1 des Sources des données et méthodes pour une liste complète des sources de polluants atmosphériques inclus dans chaque catégorie.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

Entre 1990 et 2015, l'agriculture (bétail, cultures agricoles et engrais) a enregistré la plus grande augmentation des émissions de NH3 (27 % ou 97 kt). Elle est également restée la principale source d'émissions de NH3 durant cette période. Les émissions issues de la fabrication et des autres sources représentaient chacune 2 % (12 kt) des émissions totales à l'échelle du pays en 2015. Le transport (routier, ferroviaire, maritime et aérien) suivait avec 1 % (7 kt) des émissions à l'échelle nationale.

L'augmentation des émissions de NH3 issues de l'agriculture (bétail, cultures agricoles et engrais) entre 1990 et 2015 est due principalement à l'utilisation accrue d'engrais azoté de synthèse et à la hausse de la population de bétail jusqu'en 2005.

Émissions d'ammoniac par province et territoire

Aperçu des résultats

  • En 2015, l'Alberta et la Saskatchewan généraient la moitié (244 kt) des émissions de NH3.
  • Entre 1990 et 2015, l'Ontario a enregistré la réduction la plus importante des émissions. En effet, les émissions dans la province ont diminué de 22 % (23 kt).

Émissions d'ammoniac par province et territoire, Canada, 1990 et 2015

Le graphique à colonnes montre les émissions d'ammoniac par province et territoire. Description longue ci-dessous.

Description longue

Le graphique à barres montre les émissions d'ammoniac au Canada par province et territoire, en 1990 et 2015. Les émissions sont exprimées en kilotonnes.

Données du graphique
Émissions d'ammoniac par province et territoire, Canada, 1990 et 2015
Province ou territoire1990 (émissions en kilotonnes)2015 (émissions en kilotonnes)
Terre-Neuve-et-Labrador1,00,8
Île-du-Prince-Édouard3,52,4
Nouvelle-Écosse5,03,5
Nouveau-Brunswick4,53,3
Québec67,669,2
Ontario106,883,7
Manitoba38,960,2
Saskatchewan49,8102,3
Alberta97,8141,6
Colombie-Britannique23,218,2
Yukon<0,1<0,1
Territoires du Nord-Ouest et Nunavut<0,1<0,1

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 873 o)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : L'indicateur ne porte que sur les émissions de polluants atmosphériques d'origine humaine.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

En 2015, parmi toutes les provinces et tous les territoires, c'est en Alberta que les émissions de NH3 étaient les plus élevées avec 29 % (142 kt) du total des émissions à l'échelle nationale. La Saskatchewan s'est classée au deuxième rang en matière de proportion des émissions de NH3, avec 21 % (102 kt).

L'Ontario et le Québec ont suivi avec les proportions les plus élevées, soit 17 % et 14 % (84 kt et 69 kt) respectivement. Pour toutes les provinces, l'élevage de bétail et l'application d'engrais étaient les sources les plus importantes d'émissions de NH3.

Presque toutes les augmentations des émissions entre 1990 et 2015 ont été enregistrées en Saskatchewan, au Manitoba et en Alberta.

Émissions d'ammoniac par installation

L'Inventaire national des rejets de polluants d'Environnement et Changement climatique Canada fournit des renseignements détaillés sur les émissions de polluants atmosphériques provenant des installations industrielles et commerciales. Le programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) donne accès à cette information par l'entremise d'une carte interactive en ligne.

À l'aide de la carte interactive des ICDE, il est possible d'effectuer une analyse approfondie des différentes régions et d'obtenir des détails sur les émissions de NH3 propres aux installations industrielles déclarantes.

Source : Environnement et Changement climatique Canada (2016) Recherche en ligne des données de l'Inventaire national des rejets de polluants – Données déclarées par les installations.

Accéder au PDF (947 Ko)

Date de modification :