Élimination et réacheminement des déchets solides

Accéder au PDF (492 Ko)

De 2002 à 2012, la quantité totale de déchets solidesNote de bas de page [1] éliminés et réacheminés au Canada est passée de 30,7 à 33,5 millions de tonnes, et on a enregistré une pointe de 34,3 millions de tonnes en 2008.

Même si le secteur résidentiel représente la source prédominante de la croissance dans la quantité annuelle totale de déchets solides produits de 2002 à 2012, une part en hausse de déchets résidentiels est réacheminée. Par rapport au nombre d'habitants (c.-à-d., par capita), le réacheminement des déchets résidentiels a augmenté de 51 %, alors que l'élimination des déchets résidentiels a augmenté de 2 %. Le réacheminement des déchets non résidentiels est demeuré relativement stable au cours de cette période.

Élimination et réacheminement des déchets solides, Canada, 2002 à 2012

Graphique à colonnes empilées

Description longue

Le graphique à colonnes empilées présente les données biennales, pour la période de 2002 à 2012, sur la quantité de déchets solides éliminés et réacheminés provenant de sources résidentielles et non résidentielles en millions de tonnes. Le graphique montre que la quantité de déchets éliminés et réacheminés a atteint un sommet en 2008.

Données du graphique
Élimination et réacheminement des déchets solides, Canada, 2002 à 2012
AnnéeDéchets de sources résidentielles réacheminés
(millions de tonnes)
Déchets de sources non résidentielles réacheminés
(millions de tonnes)
Déchets de sources résidentielles éliminés
(millions de tonnes)
Déchets de sources non résidentielles éliminés
(millions de tonnes)
Déchets de sources résidentielles réacheminés
(kilogrammes par habitant)
Déchets de sources résidentielles éliminés
(kilogrammes par habitant)
20022,83,98,415,689269
20043,43,79,016,3105281
20063,73,99,716,7114299
20084,34,09,416,6129281
20104,53,69,515,5133278
20124,73,89,615,4134276

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,25 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Source : Statistique Canada (2015) Tableau CANSIM 153-0041 – Élimination de déchets, selon la source, Canada, provinces et territoires, aux 2 ans (tonnes). Statistique Canada (2015) Tableau CANSIM 153-0042 – Matières récupérées, selon la source, Canada, provinces et territoires, aux 2 ans (tonnes).

Au Canada, la responsabilité de la gestion des déchets solides non dangereux et de la réduction de la quantité de déchets envoyés pour être éliminés relève à la fois des gouvernements provinciaux et territoriaux et des administrations municipales. Les déchets dans les sites d'enfouissement peuvent avoir des impacts environnementaux, tels que des émissions atmosphériques, la perturbation des terres et la pollution de l'eau. Ces impacts se produisent pendant et après la durée d'utilisation d'un site d'enfouissement. Les déchets provenant de ces sites d'enfouissement peuvent être réacheminés dans le cadre d'activités comme le recyclage ou le compostage, qui ont également l'avantage de favoriser la conservation des ressources naturelles. De plus, l'utilisation et le traitement des déchets recyclés requièrent souvent moins d'énergie et produisent moins de pollution et d'émissions de gaz à effet de serre par rapport à l'extraction et au traitement de matières premières.

Taux de réacheminement des déchets solides, selon la source

De 2002 à 2012, la portion des déchets solides destinés à être éliminés qui ont été réacheminés est passée de 21,6 % à 25,2 % du total de déchets produits. Cette augmentation a été attribuée à une hausse de la quantité de déchets de sources résidentielles réacheminés,Note de bas de page [2] qui est passée de 24,8 % à 32,7 % au cours de cette période. La part de déchets provenant de sources non résidentiellesNote de bas de page [3] réacheminés a été relativement stable pendant cette période.

Taux de réacheminement des déchets solides, selon la source, Canada, 2002 à 2012

Graphique linéaire

Description longue

Le graphique linéaire présente le taux de réacheminement total de déchets solides provenant de toutes les sources et le taux de réacheminement de déchets provenant de sources résidentielles et non résidentielles, aux deux ans, pour la période de 2002 à 2012. Il montre que le taux de réacheminement augmente chaque année pour les sources résidentielles et qu'il est supérieur au taux des sources non résidentielles.

Données du graphique
Taux de réacheminement des déchets solides, selon la source, Canada, 2002 à 2012
AnnéeTaux de réacheminement de déchets de sources résidentielles
(pourcentage de déchets réacheminés)
Taux de réacheminement de déchets de sources non résidentielles
(pourcentage de déchets réacheminés)
Taux de réacheminement de déchets de toutes les sources
(pourcentage de déchets réacheminés)
200224,819,821,6
200427,318,722,0
200627,619,022,4
200831,519,524,3
201032,318,724,4
201232,719,725,2

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,07 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Source : Statistique Canada (2015) Tableau CANSIM 153-0041 – Élimination de déchets, selon la source, Canada, provinces et territoires, aux 2 ans (tonnes). Statistique Canada (2015) Tableau CANSIM 153-0042 – Matières récupérées, selon la source, Canada, provinces et territoires, aux 2 ans (tonnes).

Taux de réacheminement des déchets solides, selon le type de matières

Les produits de papier sont le type de matières le plus fréquemment réacheminé pour être recyclé. Par contre, l'augmentation de la quantité totale de déchets solides réacheminés de 2002 à 2012 a largement été attribuée à la hausse du taux de réacheminement des matières organiques.Note de bas de page [4]

Réacheminement des déchets solides, selon le type de matières, Canada, 2002 à 2012

Graphique en aires empilées

Description longue

Le graphique en aires empilées montre la quantité de déchets solides réacheminés, selon le type de matière, aux deux ans, pour la période de 2002 à 2012. Le graphique comprend des données sur les types de matières suivants : autres matières, plastiques, appareils électroménagers, verre, métaux, construction, rénovation et démolition, matières organiques et papier. Le papier représente la portion la plus grande de matières réacheminées au cours de la période. Le volume de papier, matières organiques, verre, appareils électroménagers et plastiques a augmenté au cours de la période (le volume de plastique réacheminé a plus que doublé).

Données du graphique
Réacheminement des déchets solides, selon le type de matières, Canada, 2002 à 2012
Type de matière2002
(millions de tonnes)
2004
(millions de tonnes)
2006
(millions de tonnes)
2008
(millions de tonnes)
2010
(millions de tonnes)
2012
(millions de tonnes)
Autres matières0,250,310,200,250,270,31
Plastiques0,40,190,230,300,310,32
Appareils électroménagersn.d.0,240,300,310,330,33
Verre0,330,400,380,420,430,41
Métaux0,850,480,480,540,620,63
Construction, rénovation et démolition0,650,850,720,720,650,64
Matières organiques1,311,521,912,332,212,45
Papier3,113,133,423,443,253,36

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,13 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Note : n.d.: non disponible. Les autres matières comprennent l'électronique, les pneus et les autres matières non classées.
Source : Statistique Canada (2015) Tableau CANSIM 153-0043 – Matières récupérées, selon le type, Canada, provinces et territoires aux 2 ans (tonnes).

Indicateurs connexes

Renseignements supplémentaires

Accéder au PDF (492 Ko)

Date de modification :