Concentrations ambiantes de dioxyde d'azote

Accéder au PDF (1,69 Mo)

Le dioxyde d'azote (NO2) appartient à un groupe de substances qui sont appelées oxydes d'azote (NOX).Note de bas de page [1] Les NOX sont émis dans l'atmosphère par la combustion à haute température, comme dans les moteurs de voitures, les centrales électriques et les procédés industriels. Les principales sources des émissions d'oxydes d'azote au Canada sont les véhicules routiers, les véhicules hors route, l'industrie du pétrole et du gaz, ainsi que la consommation de combustibles pour la production d'électricité et le chauffage. Le NO2 joue un rôle important dans la formation d'ozone dans l'atmosphère. C'est un précurseur des particules fines et il contribue aux dépôts acides et à l'eutrophisation. Le NO2 a également des effets nocifs sur la santé : il peut irriter les poumons, affaiblir la fonction pulmonaire et augmenter la sensibilité aux allergènes chez les personnes atteintes d'asthme.

Les indicateurs sur la concentration annuelle moyenne de NO2 sont basés sur la moyenne annuelle des concentrations horaires de NO2.

Concentrations ambiantes de dioxyde d'azote à l'échelle nationale

En 2014, la concentration annuelle moyenne de NO2Note de bas de page [2] était de 8,9 parties par milliard (ppb), ce qui représente une baisse de 0,7 % par rapport à la valeur de 2013.

Depuis 2000, une tendance à la baisse de 0,5 ppb par année a été détectée. Cette tendance à la baisse est en grande partie attribuable à la diminution des émissions des NOX par les automobiles et les camions, découlant de la mise en place graduelle de normes plus strictes en matière d'émissions par le gouvernement fédéral.

Concentrations de dioxyde d'azote, Canada, 2000 à 2014

Graphique linéaire des concentrations annuelles moyennes nationale de dioxyde d'azote - description longue ci-dessous

Description longue

Le graphique linéaire montre les concentrations annuelles moyennes de dioxyde d'azote à l'échelle nationale de 1999 à 2014. Une tendance à la baisse a été détectée de 2000 à 2014.

Données du graphique
Concentrations de dioxyde d'azote, Canada, 2000 à 2014
AnnéeConcentration annuelle moyenne (parties par milliard)
200015,0
200114,2
200213,2
200313,4
200412,8
200512,3
200611,8
200711,2
200810,9
200910,4
20109,6
20119,6
20129,0
20139,0
20148,9
Tendance annuelle-0,5

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 833 O)

Comment cet indicateur est calculé

Note : L'indicateur national sur la concentration annuelle moyenne de dioxyde d'azote est basé sur la moyenne annuelle des concentrations horaires relevées à 85 stations de suivi dans l'ensemble du Canada.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2016) Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique.

Concentrations ambiantes de dioxyde d'azote à l'échelle régionale

En 2014, les concentrations annuelles moyennes de NO2 dans l'air variaient de 4,4 ppb dans le Canada atlantique à 10,5 ppb en Colombie-Britannique. Les concentrations de NO2 étaient plus basses dans le Canada atlantique, dans le sud du Québec ainsi que dans les Prairies et nord de l'Ontario par rapport à celles de 2013. Cependant, en 2014, les concentrations étaient plus élevées dans le sud de l'Ontario et en Colombie-Britannique par rapport à celles de 2013.

Depuis 2000, des tendances à la baisse dans les concentrations de NO2 ont été détectées dans l'ensemble des régions du Canada. Le sud de l'Ontario affichait la plus importante tendance à la baisse, soit de 0,7 ppb par année, suivi du sud du Québec et de la Colombie-Britannique à 0,5 ppb par année et 0,4 ppb par année, respectivement. Une tendance à la baisse de 0,3 ppb par année a été détectée dans le Canada atlantique, alors qu'une tendance à la baisse de 0,2 ppb par année a été détectée dans les Prairies et nord de l'Ontario.

Concentrations de dioxyde d'azote à l'échelle régionale, 2000 à 2014

Graphique linéaire des concentrations annuelles moyennes de dioxyde d'azote à l'échelle régionale - description longue ci-dessous

Description longue

Le graphique linéaire montre les concentrations annuelles moyennes de dioxyde d'azote de 2000 à 2014 dans cinq régions du Canada : Canada atlantique, sud du Québec, sud de l'Ontario, Prairies et nord de l'Ontario, et Colombie-Britannique. Depuis 2000, des tendances à la baisse ont été détectées dans l'ensemble des régions.

Données du graphique
Concentrations de dioxyde d'azote à l'échelle régionale, 2000 à 2014
AnnéeConcentration annuelle moyenne du Canada atlantique (parties par milliard)Concentration annuelle moyenne du sud du Québec (parties par milliard)Concentration annuelle moyenne du sud de l'Ontario (parties par milliard)Concentration annuelle moyenne des Prairies et nord de l'Ontario (parties par milliard)Concentration annuelle moyenne de la Colombie-Britannique (parties par milliard)
2000n.d.15,518,611,215,6
200112,514,618,210,714,4
20027,413,517,010,713,6
20038,315,516,810,913,4
20046,513,815,810,113,2
20055,613,616,39,612,7
20063,911,713,89,713,2
20074,111,713,09,611,8
20085,212,212,78,511,6
20094,310,910,89,111,6
20104,111,110,79,09,9
20114,610,810,68,59,7
20123,99,39,67,810,1
20135,08,89,58,310,0
20144,48,49,87,910,5
Tendance annuelle-0,3-0,5-0,7-0,2-0,4

Note : n.d. = non disponible.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,88 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Note : L'indicateur de la concentration annuelle moyenne de dioxyde d'azote est basé sur la moyenne annuelle des concentrations horaires relevées à 5 stations de suivi dans le Canada atlantique, 14 stations de suivi dans le sud du Québec, 20 stations de suivi dans le sud de l'Ontario, 21 stations de suivi dans les Prairies et nord de l'Ontario, et 25 stations de suivi en Colombie-Britannique. Aucune valeur n'est indiquée pour le Canada atlantique en 2000, puisqu'il n'y avait que deux stations qui avaient rapporté des concentrations. Au moins trois stations sont nécessaires pour établir une valeur de concentration valide pour une année.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2016) Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique.

Concentrations ambiantes de dioxyde d'azote aux stations de suivi

Le programme du Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique mesure les concentrations de polluants atmosphériques à des stations de suivi partout au Canada. Les Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement fournissent ces renseignements par l'entremise d'une carte interactive en ligne. Avec la carte interactive, il est possible d'obtenir des détails sur les concentrations de NO2 propre à chaque station de suivi.

Indicateurs connexes

Renseignements supplémentaires

Accéder au PDF (1,69 Mo)

Date de modification :