Impacts de l'utilisation du sol sur la qualité de l'eau douce

Pour la période de 2010 à 2012, la qualité de l'eau douce a été comparée à l'utilisation du sol à chacun des sites afin de mieux comprendre comment la qualité de l'eau est affectée par les activités humaines, telles que l'agriculture et l'exploitation minière.

  • Aux sites comportant peu de développement humain (non développés), la qualité de l'eau a été catégorisée de satisfaisante à excellente.
  • Une qualité de l'eau de mauvaise à douteuse se retrouve habituellement aux sites avec une utilisation du sol du type agricole ou à mixture du type agricole, minier et urbain (pressions mixtes) autour d'eux.

Qualité de l'eau douce selon les catégories d'utilisation du sol pour la période de 2010 à 2012, Canada

graphique

Description longue

Le diagramme à barres présente le nombre de sites où la qualité de l'eau douce pour la protection de la vie aquatique est cotée excellente, bonne, satisfaisante, douteuse ou mauvaise pour les quatre catégories d'utilisation du sol entre 2010 et 2012. Les quatre catégories d'utilisation du sol sont les suivantes : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non développés. Une qualité de l'eau douce excellente ou bonne était significativement plus souvent retrouvée dans les régions non développées. Une qualité de l'eau douce mauvaise ou douteuse était significativement plus souvent retrouvée aux sites avec des pressions d'utilisation du sol mixte.

Données du graphique
Qualité de l'eau douce selon les catégories d'utilisation du sol pour la période de 2010 à 2012, Canada
Catégories d'utilisation du solMauvaise
(nombre de sites)
Douteuse
(nombre de sites)
Satisfaisante
(nombre de sites)
Bonne
(nombre de sites)
Excellente
(nombre de sites)
Agriculture0812151
Exploitation minière031571
Pressions mixtes31521111
Non développés0013347
Total326616710

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 950 o)

Comment cet indicateur est calculé

Note : La qualité de l'eau douce selon les catégories d'utilisation du sol a été évaluée à 167 sites principaux dans les 16 régions de drainage du Canada où l'activité humaine est la plus intense, en utilisant l'Indice de la qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement. L'utilisation du sol n'était pas encore évaluée à cinq sites principaux, qui ne sont pas inclus dans cet indicateur.
Source : Les données ont été réunies par Environnement Canada à partir des programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de suivi de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, l'exploitation minière et la couverture terrestre des régions de drainage de chacun des sites ont été fournies par Statistique Canada.

L'utilisation du sol, ou la façon dont les humains ont développé et géré le territoire autour d'un cours d'eau, affecte la qualité de l'eau douce. L'eau ruisselant des champs agricoles et des rues urbaines, et les rejets des exploitations minières ou des usines de traitement des eaux usées peuvent diminuer la qualité de l'eau douce dans les cours d'eau avoisinants. Dans les régions non développées, il existe très peu de développement humain et les cours d'eau sont entourés de plantes et d'arbres. La qualité de l'eau douce dans ces régions peut être dégradée par les activités humaines via la pollution transportée par l'air.

Indicateurs connexes

Renseignements supplémentaires