Qualité de l'eau des cours d'eau canadiens

Accéder au PDF (1,50 Mo)

La flore et la faune des cours d'eau ont besoin d'une eau propre pour maintenir des populations saines. La qualité de l'eau et la santé des cours d'eau dépendent de la manière dont les gens aménagent et utilisent les sols environnants.

Aperçu des résultats

  • La plupart des habitants vivent dans le sud du Canada où la qualité de l'eau des cours d'eau est classée de satisfaisante à bonne. Ce classement signifie qu'elle peut maintenir des écosystèmes fluviaux sains.
  • La qualité de l'eau tend à être moins bonne aux endroits où il y a des villes, de l'agriculture, de l'exploitation minière, ou une combinaison des trois (pressions mixtes).

Qualité de l'eau, Canada, période de 2013 à 2015

Le graphique à colonnes de gauche présente les cotes de qualité de l'eau entre 2013 à 2015. Le graphique à colonnes de droite présente les cotes de qualité de l'eau groupées en quatre catégories d'utilisation des sols. - Description longue ci-dessous.

Description longue

Le graphique à colonnes de gauche présente les cotes de qualité de l'eau pour la période allant de 2013 à 2015 dans les cours d'eau du sud du Canada. Aux 178 sites de suivi visés par l'indicateur national, la qualité de l'eau a été considérée, selon le cas, comme : excellente (4,5 %), bonne (38,8 %), satisfaisante (37,1 %), douteuse (17,4 %) et mauvaise (2,2 %).

Le graphique à colonnes de droite présente les cotes de qualité de l'eau groupées en 4 catégories d'utilisation des sols, soit : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non aménagés. Une qualité d'eau bonne ou excellente a été relevée le plus souvent dans des zones non aménagées. Une qualité d'eau mauvaise ou douteuse a été relevée le plus souvent à des sites de suivi dans des zones caractérisées par l'agriculture, l'exploitation minière ou un mélange d'agriculture, d'exploitation minière et de milieux urbains (des pressions mixtes).

Données du graphique
Qualité de l'eau, Canada, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (nombre de sites)Douteuse (nombre de sites)Satisfaisante (nombre de sites)Bonne (nombre de sites)Excellente (nombre de sites)
Agriculture0102181
Exploitation minière141380
Pressions mixtes31722120
Non aménagés008417
Aucune catégorie00200
Total43166698
Qualité de l'eau, Canada, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise(pourcentage des sites)Douteuse(pourcentage des sites)Satisfaisante(pourcentage des sites)Bonne(pourcentage des sites)Excellente(pourcentage des sites)
AgricultureNote de bas de page [A]05,711,94,50,6
Exploitation minièreNote de bas de page [A]0,62,37,44,50
Pressions mixtesNote de bas de page [A]1,79,712,56,80
Non aménagésNote de bas de page [A]004,523,34,0
Aucune catégories.o.s.o.s.o.s.o.s.o.
TotalNote de bas de page [A]2,217,437,138,84,5

Remarque : s.o. = sans objet. Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,87 Ko)

Accéder aux fichiers de données fédérales

Descriptions des tableaux (CSV; 10,5 Ko)

Information sur les variables (CSV; 16,5 Ko)

Données fédérales brutes (CSV; 35,4 Mo)

Données sur les tendances des sites fédéraux (CSV; 184 Ko)

Cotes des indices de la qualité de l'eau des sites fédéraux (CSV; 357 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La qualité de l'eau a été évaluée à 178 sites de suivi dans la partie sud du Canada au moyen l'indice de la qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'Environnement. Deux sites n'ont pas de classification en fonction de leur utilisation du sol en raison de leur proximité avec la frontière canado-américaine ou l'océan. Ils n'ont pas été inclus dans l'indicateur d'utilisation des sols.
Source : Les données ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, les mines et l'utilisation des sols pour l'aire de drainage de chaque site ont été fournies par Statistique Canada.

Complément d'information

Pour la période de 2013 à 2015, la qualité de l'eau des 178 sites de suivi dans le sud du Canada s'établit comme suit :

  • excellente ou bonne à 43,3 % des sites de suivi
  • satisfaisante à 37,1 % des sites
  • douteuse à 17,4 % des sites
  • mauvaise à 2,2 % des sites

Selon les normes mondiales, le Canada possède d'abondantes réserves d'eau douce propre. La qualité de l'eau des cours d'eau varie naturellement à l'échelle du pays selon les roches et les sols de la région et le climat. Par exemple, l'eau qui circule dans le paysage rocheux du nord de l'Ontario et du Québec est naturellement différente de l'eau qui s'écoule dans les sols profonds des Prairies. Toutefois, c'est l'occupation humaine des sols autour des lacs et des rivières qui a la plus grande incidence sur la qualité de l'eau à chacun des sites de suivi.

La qualité de l'eau est généralement très bonne dans les zones non aménagées, là où les plantes indigènes, les arbres et les sols purifient l'eau avant qu'elle atteigne les cours d'eau. L'ajout d'industries et de villes au paysage signifie que, chaque jour, des centaines de produits chimiques différents sont déversés dans les cours d'eau. De même, de nombreux contaminants cheminent vers les cours d'eau une fois libérés dans l'air, par suite du brûlage. Les polluants issus de l'agriculture atteignent les cours d'eau par ruissellement sur la surface du sol. Ces aménagements et activités modifient la qualité de l'eau des rivières et exercent une pression sur la flore la faune qui y vivent.

Aux fins de cet indicateur, la qualité de l'eau est déterminée par la mesure des concentrations de produits chimiques et des valeurs de propriétés physiques (paramètres) de l'eau. Les valeurs de chaque paramètre sont comparées aux valeurs recommandées en matière de qualité de l'eau. Les valeurs recommandées sont des seuils qui signalent les cas où un produit chimique pourrait devenir dangereux pour la flore et la faune. Plus souvent la valeur d'un paramètre dépasse le seuil, plus la qualité de l'eau du cours d'eau est mauvaise.

Tendances de la qualité de l'eau dans les cours d'eau canadiens

Aperçu des résultats

  • La qualité de l'eau n'a pas changé entre 2002 et 2015 à la plupart des sites de suivi du sud du Canada.
  • Là où elle a changé, elle s'est améliorée plus souvent qu'elle s'est détériorée.

Tendances de la qualité de l'eau, Canada, 2002 à 2015

Graphique à barres résume les tendances - voir description longue ci-dessous.

Description longue

Le graphique à barres résume les tendances. Il montre que la qualité de l'eau s'est améliorée à 11 % des sites de suivi (20 sites) et qu'elle s'est détériorée à 6 % des sites de suivi (10 sites). Aucune tendance quant à la qualité de l'eau n'a été relevée dans 83 % des sites de suivi (148 sites).

Données du graphique
Tendances de la qualité de l'eau, Canada, 2002 à 2015
ChangementNombre de sitesPourcentage des sites
Amélioration de la qualité de l'eau2011
Détérioration de la qualité de l'eau106
Aucun changement de la qualité de l'eau14883
Total178100

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,56 Ko)

Accéder aux fichiers de données fédérales

Descriptions des tableaux (CSV; 10,5 Ko)

Information sur les variables (CSV; 16,5 Ko)

Données fédérales brutes (CSV; 35,4 Mo)

Données sur les tendances des sites fédéraux (CSV; 184 Ko)

Cotes des indices de la qualité de l'eau des sites fédéraux (CSV; 357 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La tendance de la qualité de l'eau entre les données de la première année pour laquelle elles ont été rapportées à chaque site de suivi et celles de 2015 a été calculée pour 178 sites à l'échelle du sud du Canada. Un ensemble cohérent de recommandations et de paramètres en matière de qualité de l'eau a permis d'analyser les tendances d'un site de suivi à l'autre. Pour évaluer l'évolution de la qualité de l'eau au site de suivi à partir des données recueillies pendant la première année et jusqu'en 2015, on divise la concentration de chaque paramètre de qualité de l'eau au site de suivi par la valeur recommandée correspondante pour chaque date d'échantillonnage. On établit la moyenne annuelle des rapports calculés pour obtenir le rapport de l'écart à ce site de suivi. On applique le test de Mann-Kendall pour déterminer s'il y avait au site de suivi une tendance à la hausse ou à la baisse statistiquement significative des rapports d'écart annuels par rapport aux valeurs recommandées.
Source : Les données ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau.

Complément d'information

La qualité de l'eau d'un cours d'eau tend à changer lentement.

Des facteurs naturels, comme la neige et la pluie, influent sur la qualité de l'eau en transportant dans les cours d'eau les polluants qui s'accumulent à la surface des routes et des champs. Une année sèche peut se traduire par une eau de meilleure qualité, puisque moins de pollution atteint les cours d'eau par ruissellement. Les changements climatiques qui prolongent les épisodes de précipitations peuvent empirer la qualité de l'eau pendant des périodes plus longues.

La façon dont le paysage est aménagé a également des répercussions sur la rapidité des changements de la qualité de l'eau. La modification des paysages, les effluents industriels et d'eaux usées et la pollution atmosphérique se déposent à la surface des cours d'eau et peuvent tous avoir des effets sur la qualité de l'eau. C'est pourquoi tout changement de la quantité ou du type de ces éléments au fil du temps peut également changer la qualité de l'eau à long terme.

La qualité de l'eau d'une rivière peut être améliorée en modernisant les usines de traitement des eaux usées, en adoptant des pratiques agricoles environnementales ou en plantant de la végétation le long des cours d'eau.

À propos de l'indicateur

Que mesure l'indicateur

Cet indicateur fournit une mesure de la capacité des cours d'eau du Canada de maintenir la flore et la faune. À chaque site de suivi, des données sur la qualité de l'eau sont comparées aux valeurs recommandées de qualité de l'eau en vue de créer une cote pour le site. Si la qualité de l'eau mesurée est inférieure aux seuils recommandés, un écosystème sain peut être maintenu.

La qualité de l'eau à un site de suivi est cotée excellente lorsque les mesures des substances dans un cours d'eau sont très rarement supérieures aux seuils recommandés. À l'inverse, la qualité de l'eau est cotée mauvaise lorsque les mesures dépassent habituellement ces seuils, parfois de beaucoup.

Pourquoi cet indicateur est important

Une eau douce saine constitue une ressource essentielle. Elle protège la diversité de la flore et de la faune aquatiques. Nous la buvons et elle sert à la fabrication, à la production d'énergie, à l'irrigation, à la baignade, à la navigation et à la pêche. Une qualité d'eau dégradée nuit à la santé de tous les écosystèmes d'eau douce, comme les rivières, les lacs, les réservoirs et les terres humides. Elle peut également perturber la pêche, le tourisme et l'agriculture.

Cet indicateur renseigne au sujet de l'état de qualité de l'eau douce de surface à l'échelle du Canada en soutien à la gestion des ressources hydriques. Il est employé pour fournir des informations au sujet de la qualité de cette eau, de son état et de ses tendances, aux fins du rapport établi pour l'application de la Loi sur les ressources en eau du Canada et des rapports ministériels annuels sur le rendement d'Environnement et Changement climatique Canada. Il est également utilisé pour évaluer le progrès vers les objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019.

Quels sont les indicateurs connexes

L'indicateur Qualité de l'eau à l'échelle régionale dans les cours d'eau canadiens fournit une analyse approfondie des résultats des indicateurs à une échelle régionale.

Les indicateurs Éléments nutritifs dans le fleuve Saint-Laurent et Éléments nutritifs dans le lac Winnipeg présentent les concentrations de phosphore et d'azote dans les deux écosystèmes.

L'indicateur Concentrations de phosphore dans les eaux au large des côtes des Grands Lacs présente l'état et les tendances des concentrations de phosphore dans les eaux libres des Grands Lacs du Canada.

Icône de la SFDD. Lacs et cours d'eau vierges Lacs et cours d'eau vierges

Cet indicateur soutient la mesure des progrès vers l'atteinte de l'objectif à long terme de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019 : Des lacs et des cours d'eau propres soutiennent la prospérité économique et le bien-être des Canadiens.

Accéder au PDF (1,50 Mo)

Date de modification :