Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Indicateur de traitement des eaux usées municipales

Depuis 1983, les municipalités canadiennes ont continué d'améliorer leur niveau de traitement des eaux usées. Le pourcentage de la population canadienne liée à un réseau d'égouts municipaux avec traitement secondaire ou supérieur a augmenté, passant de 40 % en 1983 à 69 % en 2009, ce qui laisse environ 18 % avec un traitement primaire ou inférieur, et 13 % des ménages canadiens utilisant des fosses septiques pour traiter leurs eaux usées.

Niveaux de traitement des eaux usées au Canada, de 1983 à 2009

Niveaux de traitement des eaux usées au Canada, de 1983 à 2009

Voir les données de ce graphique
Comment cet indicateur est calculé

Note : En 2006 et antérieurement, la définition de traitement tertiaire comprenait tout traitement avancé. La définition a été restreinte en 2009 pour désigner le traitement tertiaire seulement. *Les données provenant de l'enquête de 2001 n'ont pas été incluses en raison du nombre insuffisant de répondants permettant de produire des résultats significatifs.
Source : Enquête sur l'utilisation et la tarification municipales de l'eau 1983-1999. Enquête sur l'eau potable et les eaux usées des municipalités 2004-2009. Environnement Canada.

Chaque jour, des millions de mètres cubes d'eaux domestiques sont évacuées de nos maisons, d'entreprises, d'établissements et d'industries par les drains d'évier et de lavabo ainsi que par les toilettes, et aboutissent dans les réseaux d'égouts municipaux. Les eaux usées municipales contiennent des eaux domestiques et sont parfois combinées aux eaux de ruissellement provenant de la pluie ou de la fonte de neige qui s'écoulent des toits, des pelouses, des parcs de stationnement et des routes. Le réseau d'égouts, soit entraîne les eaux usées vers une usine municipale de traitement des eaux usées, soit les rejette directement dans un lac, une rivière ou l'océan.

Les eaux usées municipales représentent l'une des plus grandes sources de pollution, en volume, des eaux de surface au Canada.Note de bas de page [1] Les eaux usées municipales reçoivent normalement un traitement avant d'être rejetées dans l'environnement. Plus le niveau de traitement assuré par une usine de traitement des eaux usées est élevé, plus les effluents sont nettoyés et plus les répercussions sur l'environnement en sont faibles. En dépit du traitement, les polluants demeurent dans les eaux usées traitées se déversant dans les eaux de surface. Les eaux usées traitées peuvent contenir des grosses particules, des débris, des déchets biologiques, des bactéries pathogènes, des éléments nutritifs et des centaines de produits chimiques, comme ceux contenus dans les médicaments et les produits de soins personnels, tels le shampoing et les produits cosmétiques.

La plus grande part de la population canadienne est desservie par des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées. Toutefois, le niveau de traitement appliqué aux eaux usées avant leur déversement varie grandement. Dans le traitement primaire, les eaux usées sont pompées dans un grand réservoir où les matières solides lourdes peuvent se déposer. Dans le processus de traitement secondaire, des bactéries et de l'oxygène sont ajoutés aux eaux ayant subi un traitement primaire afin d'éliminer davantage de déchets biologiques. Le traitement tertiaire supprime des substances préoccupantes particulières après le traitement secondaire grâce à l'utilisation d'un certain nombre de processus physiques, chimiques ou biologiques. Les fosses septiques sont composées d'un réservoir enterrés qui retient les eaux usées assez longtemps pour séparer les déchets solides des déchets liquides. Bien que les bactéries continuent de se décomposer dans la fosse septique, les eaux usées sortent du réservoir et pénètrent dans le terrain de vidange où le sol en poursuit le traitement. « Chargements » désigne le pompage et le transport des eaux usées à partir d'un réservoir de collecte vers un site d'immersion. Bien que les niveaux de traitement des eaux usées varient grandement dans les différentes collectivités, certaines tendances sont manifestes. Par exemple, les villes de l'intérieur des terres ont tendance à afficher des niveaux de traitement plus élevés que celui des villes situées sur la côte parce qu'il y a moins d'eau de surface permettant de diluer la pollution se trouvant dans les eaux usées.

Renseignements connexes