Émissions d'oxydes d'azote

Accéder au PDF (947 Ko)

Les oxydes d'azote (NOX) comprennent le monoxyde d'azote (NO) et le dioxyde d'azote (NO2). Le monoxyde d'azote peut avoir des effets nocifs sur la santé humaine et l'environnement. Les oxydes d'azote contribuent aux pluies acides, qui peuvent mener à l'acidification des écosystèmes terrestres et aquatiques. Ils contribuent également à l'eutrophisation des lacs et à la formation d'ozone troposphérique et de particules fines.

Aperçu des résultats

  • En 2015, les émissions de NOX étaient de 1 894 kilotonnes (kt), une baisse de 22 % par rapport à 1990.
  • Le transport (routier, ferroviaire, maritime et aérien) représentait la principale source d'émissions de NOX avec 44 % (825 kt) en 2015.

Émissions totales d'oxyde d'azote par source, Canada, 1990 à 2015

Le graphique à colonnes empilées montre les émissions d'oxyde d'azote au Canada par source. Description longue ci-dessous.

Description longue

Le graphique à colonnes empilées montre les émissions totales d'oxyde d'azote au Canada par source (transport [routier, ferroviaire, aérien et maritime], industrie gazière et pétrolière, autres sources, véhicules hors route et équipement mobile, services d'électricité) entre 1990 et 2015. Les émissions sont exprimées en kilotonnes.

Données du graphique
Émissions totales d'oxydes d'azote par source, Canada, 1990 à 2015
AnnéeTransport (routier, ferroviaire, aérien et maritime) (émissions en kilotonnes)Industrie gazière et pétrolière (émissions en kilotonnes)Autres sources (émissions en kilotonnes)Véhicules hors route et équipement mobile (émissions en kilotonnes)Services d'électricité (émissions en kilotonnes)Émissions nationales totales (émissions en kilotonnes)
19901 063,2344,8397,4360,9253,32 419,5
1991985,4338,0382,0358,6248,02 312,1
19921 029,6353,9374,2366,7257,92 382,3
19931 044,7379,5382,8380,7237,22 425,0
19941 120,6411,3389,7383,7233,22 538,4
19951 128,4427,2388,0409,8243,72 597,0
19961 143,4440,4384,9436,5264,82 670,0
19971 234,6483,7383,7443,4282,52 827,9
19981 321,0494,9370,7390,6302,42 879,7
19991 375,4513,0373,5380,8298,22 940,9
20001 380,9458,1376,3378,7307,72 901,7
20011 327,4457,0355,0328,4296,02 763,8
20021 260,4455,9377,6317,3300,02 711,2
20031 186,1506,1371,7334,9283,72 682,6
20041 152,0435,3361,4335,7255,62 540,0
20051 133,2436,3338,1302,3245,82 455,6
20061 087,0455,1296,0279,7224,62 342,4
20071 054,4466,1282,3281,0239,12 322,8
20081 013,7470,2261,2271,9225,42 242,4
2009906,9469,7233,8257,3218,22 085,8
2010916,4460,4242,3274,5233,92 127,5
2011908,2471,3248,6247,6200,12 075,8
2012887,3459,0246,2218,4166,31 977,1
2013869,5459,5240,8210,7161,91 942,5
2014844,2471,1244,3201,4166,81 927,8
2015824,8467,4248,2201,4151,91 893,8

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 2,52 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : L'indicateur ne porte que sur les émissions de polluants atmosphériques d'origine humaine. La catégorie « autres sources » comprend les émissions issues de l'industrie des minéraux et du minerai, de la fabrication, du chauffage des bâtiments et de la génération d'énergie, de la combustion de bois de chauffage, de l'incinération et des déchets, de l'agriculture (bétail, cultures agricoles et engrais), de la poussière et des feux, de l'utilisation de peintures et de solvants et autres sources diverses. Se reporter au tableau 1 des Sources des données et méthodes pour une liste complète des sources de polluants atmosphériques inclus dans chaque catégorie.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

Alors que le secteur du transport (routier, ferroviaire, aérien et maritime) représentait la principale source de NOX, il a également connu la plus grande réduction des émissions entre 1990 et 2015. En effet, les émissions de NOX de ce secteur ont diminué de 22 %, passant de 1 063 kt à 825 kt.

Les émissions de NOX de l'industrie gazière et pétrolière représentaient la deuxième plus grande proportion du total des émissions à l'échelle nationale avec 25 %. Ce secteur a également enregistré la plus grande augmentation des émissions (123 kt) entre 1990 et 2015, neutralisant partiellement les réductions des autres secteurs.

La baisse des émissions de NOX entre 1990 et 2015 est plus particulièrement attribuable à deux facteurs :

  • la réduction des émissions provenant du transport après 2000, compte tenu de l'utilisation progressive de technologies et de carburants plus propres pour les véhicules
  • une réduction des émissions issues des services d'électricité en raison des règlements et des ententes à l'échelle internationale et nationale

Émissions d'oxyde d'azote par province et territoire

Aperçu des résultats

  • La majorité des émissions de NOX au Canada en 2015 provenait de l'Alberta. Les émissions de la province représentaient 36 % (688 kt) des émissions à l'échelle nationale.
  • Entre 1990 et 2015, la réduction la plus importante a été observée en Ontario. Les émissions ont diminué de 50 % (313 kt) dans la province.

Émissions d'oxydes d'azote par province et territoire, Canada, 1990 et 2015

Le graphique à colonnes montre les émissions d'oxyde d'azote au Canada par province et territoire. Description longue ci-dessous.

Description longue

Le graphique à barres montre les émissions d'oxyde d'azote au Canada par province et territoire, en 1990 et 2015. Les émissions sont exprimées en kilotonnes.

Données du graphique
Émissions d'oxydes d'azote par province et territoire, Canada, 1990 et 2015
Province ou territoire1990 (émissions en kilotonnes)2015 (émissions en kilotonnes)
Terre-Neuve-et-Labrador59,064,3
Île-du-Prince-Édouard7,14,9
Nouvelle-Écosse101,470,7
Nouveau-Brunswick82,532,4
Québec347,3223,5
Ontario624,4311,5
Manitoba71,547,7
Saskatchewan143,3144,0
Alberta645,3688,3
Colombie-Britannique318,0276,4
Yukon3,71,0
Territoires du Nord-Ouest et Nunavut16,229,1

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 886 o)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : L'indicateur ne porte que sur les émissions de polluants atmosphériques d'origine humaine.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

L'industrie gazière et pétrolière est une source importante d'émissions de NOX en Alberta, représentant 54 % (369 kt) des émissions de NOX de la province en 2015. Ce secteur est également responsable de l'augmentation des émissions de la province entre 1990 et 2015.

L'Ontario représentait la deuxième plus importante source d'émissions de NOX en 2015, soit 16 % (312 kt) des émissions à l'échelle nationale. Le transport (routier, ferroviaire, aérien et maritime) était la source la plus importante, suivie par les véhicules hors route et l'équipement mobile. L'Ontario a enregistré la plus grande diminution des niveaux d'émissions (313 kt) entre 1990 et 2015, en grande partie en raison des réductions des émissions issues du transport et des services d'électricité.

La Colombie-Britannique est arrivée au troisième rang, avec 15 % (276 kt) des émissions à l'échelle nationale. Le transport (routier, ferroviaire, aérien et maritime) était la source la plus importante de NOX dans cette province également.

Émissions d'oxydes d'azote par installation

L'Inventaire national des rejets de polluants d'Environnement et Changement climatique Canada fournit des renseignements détaillés sur les émissions de polluants atmosphériques provenant des installations industrielles et commerciales. Le programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) donne accès à cette information par l'entremise d'une carte interactive en ligne.

À l'aide de la carte interactive des ICDE, il est possible d'effectuer une analyse approfondie des différentes régions et d'obtenir des détails sur les émissions de NOX propres aux installations industrielles déclarantes.

Source : Environnement et Changement climatique Canada (2016) Recherche en ligne des données de l'Inventaire national des rejets de polluants – Données déclarées par les installations.

Accéder au PDF (947 Ko)

Date de modification :