Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Sources des données et méthodes pour l’indicateur sur l'utilisation résidentielle de l'eau

Description et logique de l'indicateur de l'utilisation résidentielle de l'eau

2.1 Description

L’indicateur d'utilisation résidentielle de l'eau présente la proportion des ménages ayant un compteur d’eau au Canada et l'utilisation résidentielle de l'eau par habitant de 1991 à 2009.

2.2 Logique

Les ménages sont les utilisateurs les plus importants des réseaux municipaux de distribution d’eau, soit 57 % de l'utilisation de l'eau par les municipalités en 2009.Note de bas de page [1] Au cours de l'établissement des prix correspondant à la consommation de l'eau, les réseaux municipaux de distribution d’eau adoptent deux structures de base : un tarif forfaitaire, selon lequel les consommateurs paient un prix forfaitaire pour les services d'approvisionnement en eau, quel que soit le volume d'eau utilisé, et un taux établi en fonction du volume, selon lequel le montant payé pour les services d'approvisionnement en eau dépend de la quantité d'eau utilisée. La tarification en fonction du volume exige que les ménages soient dotés de compteurs d'eau afin que l'utilisation de l'eau puisse être mesurée. Par contre, les réseaux de distribution d’eau à prix forfaitaire mesurent la quantité d'eau fournie à tous les clients, mais ne mesurent pas la consommation individuelle de l'eau par ménages. L'utilisation de compteurs jumelée à une tarification établie en fonction du volume accroit la sensibilisation des consommateurs à l'utilisation de l'eau et les incitent à économiser l'eau, ce qui réduit la demande domestique des ressources en eau douce du Canada.