Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Sources des données et méthodes des indicateurs sur la Quantité d'eau dans les cours d'eau canadiens

4. Méthodes

4.1 Catégorisation de la quantité d'eau dans une station de suivi

La quantité d'eau dans une station de suivi est définie selon les données historiques enregistrées dans les stations hydrométriques de Relevés hydrologiques du Canada. Pour commencer, les distributions de fréquence pour chaque jour de l'année ont été calculées à l'aide des données sur les débits d'eau recueillies de 1981 à 2010 à chaque station de suivi. Une période de 30 ans est nécessaire pour donner un aperçu des caractéristiques hydrologiques d'une station, tout en maximisant le nombre de stations incluses dans les indicateurs.

Les catégories de quantité d'eau ont été définies comme suit à partir des distributions de fréquence :

Faible < 25e centile

25e centile ≤ Normale ≤ 75e centile

Élevée > 75e centile

La quantité d'eau quotidienne enregistrée entre 2001 et 2013 a été catégorisée comme faible, normale ou élevée sur la base de la comparaison des valeurs mesurées et des centiles calculés pour la station visée et le jour de l'année visé au cours de la période normale. Ainsi, une station décrite comme possédant un faible niveau d'eau, par exemple le 31 janvier, comportera une valeur mesurée se classant dans les 25 % inférieurs des valeurs observées pour tous les 31 janvier de 1981 à 2010.

L'état d'une station pour une année représente la catégorie la plus souvent observée (le mode) au cours d'une année donnée pour une station donnée. Ainsi, un classement faible ne signifie pas que la quantité d'eau a été faible tout au long de l'année, mais plutôt qu'une quantité d'eau faible a été observée le plus souvent.

Pour l'indicateur national, le pourcentage de stations classées comme ayant une quantité d'eau faible, normale ou élevée a été calculé pour chaque année de la période de 2001 à 2013.

Nombre de stations de suivi de la quantité d'eau groupées par région de drainage, 2013
Région de drainageNombre de stations
Côte du Pacifique (1)31
Fraser–Basses-terres (2)42
Okanagan–Similkameen (3)19
Columbia (4)50
Yukon (5)18
Paix–Athabasca (6)42
Bas Mackenzie (7)36
Côte de l'Arctique–Îles (8)6
Missouri (9)39
Saskatchewan Nord (10)16
Saskatchewan Sud (11)55
Assiniboine–Rouge (12)85
Winnipeg (13)18
Bas Saskatchewan-Nelson (14)42
Churchill (15)18
Keewatin–sud de l'île Baffin (16)3
Nord de l'Ontario (17)17
Nord du Québec (18)7
Grands Lacs (19)163
Ottawa (20)28
Saint-Laurent (21)46
Côte Nord–Gaspé (22)17
Saint-Jean–St-Croix8
Côte des provinces maritimes (24)8
Terre-Neuve–Labrador (25)52

4.2 Calcul de l'indicateur sur la Quantité d'eau à l'échelle régionale dans les cours d'eau canadiens

L'indicateur sur la Quantité d'eau à l'échelle régionale dans les cours d'eau canadiens généralise le classement de la quantité d'eau à l'échelle des régions de drainage d'un bout à l'autre du Canada.Note de bas de page [1] Dans le cas de cet indicateur, on a choisi dans la mesure du possible la station de suivi la plus en aval d'une région de drainage pour déterminer la catégorie de la quantité d'eau du bassin. Lorsque plusieurs stations en aval ont été repérées pour une région de drainage, comme dans le cas des zones côtières, on a utilisé le classement représentant le pourcentage le plus élevé de la région de drainage. Par exemple, une station de suivi au point le plus en aval de la région de drainage Saskatchewan Nord suffit à définir l'eau qui s'écoule de cette région de drainage. En revanche, quatre stations ont été nécessaires pour caractériser la quantité d'eau dans la région de drainage Saint Jean–St-Croix (Figure 2).

Bien que toutes les eaux qui s'écoulent d'un bassin versant ne soient pas prises en compte par cet ensemble de stations de suivi à long terme, le pourcentage de la zone du bassin évalué fournit une estimation du niveau de certitude associé aux résultats.

Figure 2. Illustration de la sélection de stations à l'échelle régionale

Régions de drainage

Description longue

La carte de gauche montre comment une station de suivi de la quantité d'eau située au point le plus en aval de la région de drainage Saskatchewan Nord est utilisée pour définir l'eau qui s'écoule de cette région de drainage. La carte de droite indique comment quatre stations ont été utilisées pour définir la quantité d'eau dans la région de drainage Saint-Jean–St-Croix.


Nombre de stations de suivi à long terme de la quantité d'eau les plus en aval utilisées pour classer la quantité d'eau dans chaque région de drainage, 2013
Région de drainageCatégorie de la quantité d'eau à l'échelle régionaleNombre de stations de suivi utiliséesPourcentage de la région de drainage mesurée
Côte du Pacifique (1)Normale2425
Fraser–Basses-terres (2)Normale490
Okanagan–Similkameen (3)Normale299
Columbia (4)Normale3100
Yukon (5)Élevée1151
Paix–Athabasca (6)Normale483
Bas Mackenzie (7)Normale697
Côte de l'Arctique–Îles (8)n.d.64
Missouri (9)Normale977
Saskatchewan Nord (10)Élevée187
Saskatchewan Sud (11)Élevée279
Assiniboine–Rouge (12)Élevée986
Winnipeg (13)Normale394
Bas Saskatchewan–Nelson (14)Élevée888
Churchill (15)Normale490
Keewatin–sud de l'île Baffin (16)Faible324
Nord de l'Ontario (17)Normale1037
Nord du Québec (18)Élevée719
Grands Lacs (19)Normale9633
Ottawa (20)Normale1089
Saint-Laurent (21)Normale3852
Côte Nord–Gaspé (22)Normale1421
Saint-Jean–St-CroixNormale422
Côte des provinces maritimes (24)Normale1311
Terre-Neuve–Labrador (25)Normale4614

Note : Le pourcentage des régions de drainage évaluées reposent sur le nombre de stations de suivi de la quantité d'eau disposant de plus de 30 années de données (stations à long terme) utilisées dans le cadre de cette analyse et ne reflètent pas le pourcentage réel de la région de drainage évalué par le réseau de suivi de la quantité d'eau d'Environnement et Changement climatique Canada. Les valeurs reposent uniquement sur la partie canadienne des bassins versants. Des données provisoires pour la région de drainage Côte des provinces maritimes ont été utilisées pour cet indicateur, ce qui s'est traduit par des données pour 13 stations, comparativement aux 8 stations de l'indicateur à l'échelle locale. n.d. = non disponible.


Figure 3. Emplacement des stations de suivi de la quantité d'eau utilisées pour calculer l'indicateur sur la Quantité d'eau à l'échelle régionale dans les cours d'eau canadiens, 2013

Carte du Canada

Description longue

La carte indique l'emplacement de chacune des 337 stations canadiennes de suivi de la quantité d'eau utilisées pour caractériser la quantité d'eau dans chaque région de drainage.


Note : les stations dites naturelles sont celles où l'activité humaine en amont de la station a peu d'incidence sur le débit d'eau. Les stations régularisées sont celles où des prélèvements d'eau, des barrages, des déviations ou d'autres ouvrages en amont sont susceptibles de modifier la quantité d'eau dans le cours d'eau. Les données sur la quantité d'eau pour les stations saisonnières sont recueillies pour une partie de l'année uniquement.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2015) Relevés hydrologiques du Canada.

Date de modification :