Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Sources des données et méthodes de l'indicateur sur la quantité d'eau dans les cours d’eau canadiens

Méthodes

La quantité d'eau dans une station de suivi est définie selon les données historiques enregistrées dans les stations hydrométriques de Relevés hydrologiques du Canada. Les centiles relatifs à chaque jour de l'année ont été calculés à l'aide des données sur les niveaux ou les débits d'eau recueillies à chaque station de suivi entre 1981 et 2010. Une période de 30 ans est utilisée pour donner un aperçu des caractéristiques hydrologiques d’une station. Cette période a aussi été choisie pour correspondre à la période normale de 30 ans utilisée pour produire des rapports sur le climat tout en maximisant le nombre de stations à inclure dans l'indicateur. De nombreuses stations n'ont pas d'enregistrements qui remontent à avant 1981 en raison des changements apportés au réseau de suivi.

Les catégories de quantité d'eau ont été définies de la façon suivante :

Faible < 25e centile

25e centile ≥ Normale ≤ 75e centile

Élevée > 75e centile

La quantité d'eau quotidienne enregistrée entre 2002 et 2011 a été classée faible, normale ou élevée en comparant la valeur mesurée aux centiles calculés pour la station et le jour de l'année correspondants. Ainsi, pour une station décrite comme ayant un niveau d’eau « faible » pour une journée donnée, la valeur mesurée se classe dans les 25 % inférieurs des valeurs observées pour cette même journée entre 1981 et 2010.

Le statut annuel d’une station est la catégorie observée le plus souvent, ou le mode, au cours d’une année donnée pour une station donnée. Ainsi, la classification « faible » pour une année donnée ne signifie pas que la quantité d’eau a été faible tout au long de l’année; cela signifie seulement que d’un niveau d’eau faible a été observé le plus souvent.

L’indicateur sur la quantité d’eau dans les cours d’eau canadien utilise les 25 régions de drainage canadiennes définies par Statistique Canada dans la Classification type des aires de drainageNote de bas de page [1] pour permettre la généralisation de la quantité d'eau au Canada. Des stations hydrométriques ont été regroupées dans la région de drainage appropriée et le nombre de stations appartenant à chaque catégorie (faible, normale, élevée) a été calculé pour chaque région de drainage (Tableau 1). Le mode a été utilisé pour définir la catégorie de chaque région de drainage.

Tableau 1. Nombre de stations de suivi de la quantité d'eau pour 2011 dans chaque région de drainage
Région de drainageNombre de stations
Côte du Pacifique (1)62
Fraser–Basses-terres (2)77
Okanagan–Similkameen (3)23
Columbia (4)60
Yukon (5)23
Paix-Athabasca (6)82
Bas Mackenzie (7)40
Côte de l'Arctique–Îles (8)6
Missouri (9)46
Saskatchewan Nord (10)40
Saskatchewan Sud (11)141
Assiniboine–Rouge (12)83
Winnipeg (13)26
Bas Saskatchewan–Nelson (14)53
Churchill (15)30
Keewatin–sud de l'île de Baffin (16)4
Nord de l'Ontario (17)13
Nord du Québec (18)0
Grands Lacs (19)144
Des Outaouais (20)16
Saint-Laurent (21)14
Côte Nord–Gaspé (22)1
Saint-Jean–St-Croix (23)19
Côte des provinces maritimes (24)11
Terre-Neuve–Labrador (25)54

Note : Les résultats pour Keewatin–sud de l'île de Baffin (16), n'ont pas été inclus, puisqu'il n'y avait pas assez de stations pour décrire la zone terrestre. Les données nécessaires pour le calcul de l'indicateur du Nord du Québec (18) et de la Côte Nord–Gaspé (22) n'étaient pas suffisantes.

Ce rapport comprend les résultats de 1 132 stations de suivi de la quantité d'eau, contre 1 196 stations dans le dernier rapport. Ce changement témoigne des délais pour obtenir des données vérifiées et incluses dans la base de données HYDAT.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Statistique Canada (2003) Classification type des aires de drainage. Consulté le 20 août 2013.

Retour à la référence de la note de bas de page 1