Utilisation des pesticides et des engrais chimiques par les ménages

Accéder au PDF (486 Ko)

L'utilisation des pesticides et des engrais chimiques dans les ménages canadiens a diminué depuis 1994. En 2013, 19 % des ménages canadiens ayant une pelouse ou un jardin ont utilisé des pesticides chimiques; ce pourcentage s'élevait à 31 % en 1994. La plus forte baisse s'est produite au Québec, où l'utilisation de pesticides chimiques par les ménages est passée de 30 % à 9 %. Les provinces des Prairies, avec la Saskatchewan en tête, demeurent la région où l'utilisation des pesticides chimiques par les ménages était la plus répandue. L'interdiction de l'utilisation de pesticides à des fins esthétiques dans la majorité des provinces a contribué à la baisse de l'utilisation de pesticides entre 1994 et 2013. En général, les provinces avec des interdictions ont utilisé moins de pesticides que la moyenne nationale en 2013 (p. ex., Terre-Neuve-et-Labrador [16 %], Ontario [16 %], Nouvelle-Écosse [14 %], Nouveau-Brunswick [11 %], Québec [9 %] et l'Île-du-Prince-Édouard [7 %]).

En 2013, 25 % des ménages canadiens ayant une pelouse ou un jardin ont utilisé des engrais chimiques, par rapport à 47 % en 1994. Les baisses les plus importantes se sont produites au Québec et en Ontario; les ménages québécois sont restés les plus petits utilisateurs d'engrais chimiques en 2013. Les ménages des provinces des Prairies, l'Alberta en tête, étaient plus susceptibles d'avoir utilisé des engrais chimiques.

Un certain nombre de facteurs, tel que les conditions météorologiques, ont un impact sur l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques. Des changements dans ces facteurs pourraient expliquer la variation annuelle observée dans les indicateurs.

Pourcentage des ménages au Canada avec une pelouse ou un jardin utilisant des pesticides et des engrais chimiques, 1994, 2005, 2007, 2009, 2011 et 2013

Graphiques à colonnes

Description longue

Les graphiques à colonnes indiquent le pourcentage des ménages canadiens avec une pelouse ou un jardin qui ont utilisé des pesticides, et des engrais chimiques en 1994, 2005, 2007, 2009, 2011 et 2013. Au cours de cette période, le pourcentage des ménages qui ont utilisé des pesticides et des engrais chimiques a diminué. L'utilisation de pesticides chimiques en 2013 était de 19 %, par comparaison à 31 % en 1994. En 2013, l'utilisation d'engrais chimiques était de 25 %, par rapport à 47 % en 1994.

Données du graphique
Pourcentage des ménages au Canada avec une pelouse ou un jardin utilisant des pesticides et des engrais chimiques, 1994, 2005, 2007, 2009, 2011 et 2013
AnnéePesticides chimiques
(pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin)
Engrais chimiques
(pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin)
19943147
20052932
20072527
20091522
20111521
20131925

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,41 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Source : Statistique Canada (2015) Enquête sur les ménages et l'environnement, utilisation d'engrais et de pesticides, Canada, les provinces et les régions métropolitaines de recensement : CANSIM Tableau 153-0064. Statistique Canada (2013) Les ménages et l'environnement 2011. Statistique Canada (2011) Les ménages et l'environnement 2009. Statistique Canada (2009) Les ménages et l'environnement 2007. Statistique Canada (2008) Les ménages et l'environnement 2006. Statistique Canada (1995) Les ménages et l'environnement 1994, produit nº 11-526 au catalogue.

Les pesticides sont utilisés par les ménages pour éliminer les plantes indésirables et les insectes nuisibles afin de maintenir l'apparence particulière des pelouses et des jardins. Il existe deux grandes variétés de pesticides : les pesticides naturels, comme les nématodes et les coccinelles, et les pesticides chimiques, notamment les herbicides, les insecticides et les fongicides, qui sont fabriqués. Les pesticides chimiques peuvent avoir des effets néfastes sur la santé humaine et sur l'environnement en contaminant l'air, l'eau, le sol et les sources de nourriture. En plus de tuer les insectes ciblés, les insecticides peuvent tuer d'autres espèces bénéfiques pour les pelouses et les jardins. Par exemple, les insectes sont une source d'alimentation pour de nombreux oiseaux, mais cette source d'alimentation peut être contaminée ou réduite par les pesticides. De nombreuses municipalités et la plupart des provinces ont énoncé ou envisagent d'énoncer des lois qui limitent l'utilisation des pesticides dans les villes.

Les engrais contiennent de l'azote, du phosphore et du potassium et sont ajoutés aux pelouses et aux jardins pour les rendre plus verts et plus épais. Il existe deux grandes variétés d'engrais : les engrais naturels, comme le fumier et le compost, et les engrais chimiques, qui sont fabriqués. Si l'engrais est appliqué de façon incorrecte ou excessive, ces éléments nutritifs peuvent s'écouler dans les égouts pluviaux et finir dans les lacs et les rivières. Lorsque la quantité d'éléments nutritifs dans une rivière ou un lac devient trop élevée, elle peut entraîner une croissance excessive des plantes aquatiques et des algues.

Pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin qui utilisent des pesticides et des engrais chimiques par province, Canada, 1994 à 2013

Graphiques à colonnes

Description longue

Les graphiques à colonnes indiquent le pourcentage des ménages canadiens avec une pelouse ou un jardin, dans chaque province canadienne, qui utilisent des pesticides et des engrais chimiques en 1994 et 2013. L'utilisation des pesticides chimiques était plus élevée dans quatre provinces (Saskatchewan, Alberta, Manitoba et Terre-Neuve-et-Labrador) en 2013 par rapport à 1994. Le Manitoba est la seule province qui a eu une augmentation de l'utilisation des engrais chimiques entre 1994 et 2013.

Données du graphique
Pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin qui utilisent des pesticides et des engrais chimiques par province, Canada, 1994 à 2013
RégionUtilisation des pesticides chimiques
1994 
(pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin)
Utilisation des pesticides chimiques
2013
(pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin)
Utilisation des engrais chimiques
1994
(pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin)
Utilisation des engrais chimiques
2013
(pourcentage des ménages avec une pelouse ou un jardin)
Terre-Neuve-et-Labrador9162619
Île-du-Prince-Édouard127Note de bas de page [E]2313Note de bas de page [E]
Nouvelle-Écosse19143517
Nouveau-Brunswick20113617
Québec3094111
Ontario34165123
Manitoba30373940
Saskatchewan37455745
Alberta36385847
Colombie-Britannique30204726

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,92 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Source : Statistique Canada (2015) Enquête sur les ménages et l'environnement, utilisation d'engrais et de pesticides, Canada, les provinces et les régions métropolitaines de recensement : CANSIM Tableau 153-0064. Statistique Canada (2013) Les ménages et l'environnement 2011. Statistique Canada (2011) Les ménages et l'environnement 2009. Statistique Canada (2009) Les ménages et l'environnement 2007. Statistique Canada (2008) Les ménages et l'environnement 2006. Statistique Canada (1995) Les ménages et l'environnement 1994, produit nº 11-526 au catalogue.

Indicateurs connexes

Renseignements supplémentaires

Accéder au PDF (486 Ko)

Date de modification :