Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Critères de projet


Les idées de projet doivent être axées sur un ou plusieurs des enjeux environnementaux suivants :

Perte d'habitat et de biodiversité : Ces projets ont pour but d’empêcher la perte de la biodiversité, tout en maintenant l’utilisation durable des ressources locales, en protégeant et en rétablissant les espèces en péril, en conservant, en restaurant et/ou en remettant en état des habitats importants, et/ou en assurant la conservation et la gestion des populations d’oiseaux migrateurs.

Qualité des eaux côtières : Ces projets peuvent comprendre la mise au point et la promotion de principes, d'activités et de pratiques exemplaires de gestion, d’approches et de concepts coopératifs et intégrés pour une gestion durable des ressources en eau. Les projets doivent permettre aux intervenants de connaître et de comprendre les effets des activités humaines et des risques connexes en lien avec la qualité de l'eau et la santé des écosystèmes aquatiques.

Effets des changements climatiques : Ces projets visent à protéger la santé des collectivités et des écosystèmes côtiers. Des approches d'adaptation et d'atténuation des risques sont utilisées pour amortir les effets néfastes des changements climatiques sur les collectivités et écosystèmes côtiers. Parmi ces approches, mentionnons une sensibilisation accrue à la vulnérabilité des côtes, l'adoption de mesures d'adaptation pertinentes et efficaces pour amortir les effets nocifs de l'élévation du niveau de la mer et des ondes de tempête, ainsi que les meilleures pratiques liées à l'atténuation des risques en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Les projets doivent également aborder un ou plusieurs des éléments suivants d'une approche écosystémique :

Production et évaluation de connaissances : Projets qui comprennent la collecte de données, la surveillance ainsi que l'analyse de ces données. Par exemple, pour mettre à jour un plan communautaire de gestion environnementale ou pour aborder un secteur préoccupant soulevé par des intervenants de la collectivité, un groupe peut mettre sur pied un programme de surveillance d'un ruisseau ou d’une rivière mené par des bénévoles. Les données seront recueillies au cours d'une certaine période, et le groupe analysera les résultats et/ou les publiera en ligne ou dans un rapport papier.

Planification et processus décisionnel intégrés : Projets dans le cadre desquels les analyses/connaissances découlant des données sont communiquées aux décideurs, soit au moyen d'une présentation officielle ou d'un rapport, soit en mettant l'information à la disposition des intervenants communautaires. Par exemple, des groupes pourraient recueillir des données sur une question, analyser les résultats et ensuite les présenter au gouvernement municipal et/ou provincial en formulant des recommandations visant à améliorer les conditions environnementales. Un autre exemple pourrait être des travaux réalisés en vue de mettre à jour un plan communautaire de gestion environnementale exhaustif ou d'élaborer un plan de gestion des bassins versants.

Prise de mesures : Projets devant démontrer la capacité du promoteur à inspirer et à guider plusieurs intervenants, y compris les gouvernements, les industries et les collectivités, en les incitant à prendre des mesures qui entraîneront des résultats quantifiables et qualitatifs ou un changement de comportement envers le développement durable.