2000-Gordon

Légende des sources

L’ouragan Gordon s’est formé le 14 septembre 2000 dans la mer des Caraïbes, à l’est de la presqu’île du Yucatan, au Mexique; il a traversé la presqu’île, s’est dirigé vers le nord‑est, a touché terre en Floride, puis a suivi les États de la côte est avant de bifurquer vers la mer à partir du Massachusetts. La tempête post-tropicale Gordon est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 19 septembre, a pénétré dans les eaux de l’ouest des Maritimes dans l’après-midi du 20, est passée au sud de la Nouvelle-Écosse avant de se faire absorber par une structure dépressionnaire plus grande près des Maritimes, le 21 septembre. La tempête poussait des vents atteignant 130 km/h, mais leur intensité ne dépassait pas 55 km/h dans les eaux canadiennes. On a enregistré une rafale de 59 km/h à Yarmouth. Aucun effet significatif attribuable à Gordon n’a été ressenti. Le CCPO a émis 13 bulletins d’information à son sujet.

Carte-image des accumulations de pluie de la tempête post-tropicale Gordon, qui est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 19 septembre 2000, puis dans les secteurs marins ouest des Maritimes dans l’après-midi du 20 septembre. Elle est passée au sud de la Nouvelle-Écosse, près des Maritimes, le 21 septembre. Maximum des précipitations provinciaux: 18 millimètres en la Nouvelle-Écosse
Carte-image des accumulations de pluie de la tempête post-tropicale Gordon, qui est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 19 septembre 2000, puis dans les secteurs marins ouest des Maritimes dans l’après-midi du 20 septembre. Elle est passée au sud de la Nouvelle-Écosse, près des Maritimes, le 21 septembre. Maximum des précipitations provinciaux: 18 millimètres en la Nouvelle-Écosse

La tempête post-tropicale Gordon a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan le long de la côte est, en direction nord-est juste au sud de la Nouvelle-Écosse, avec des vents de 34 nœuds du côté sud du centre de la tempête. Celle-ci a poursuivi sa course le long de la côte de la Nouvelle-Écosse jusqu'à diminuer d'intensité à l'approche de Terre-Neuve. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 35 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 1003 hectopascal
La tempête post-tropicale Gordon a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan le long de la côte est, en direction nord-est juste au sud de la Nouvelle-Écosse, avec des vents de 34 nœuds du côté sud du centre de la tempête. Celle-ci a poursuivi sa course le long de la côte de la Nouvelle-Écosse jusqu'à diminuer d'intensité à l'approche de Terre-Neuve. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 35 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 1003 hectopascal