2004-Hermine

Légende des sources

La tempête tropicale Hermine a pris naissance le 27 août 2004 au sud des Bermudes. Elle a atteint le stade de tempête tropicale soufflant des vents soutenus maximums de 94 km/h (50 nœuds). À son entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 31 août, la tempête tropicale Hermine s’accompagnait de vents de 83 km/h (45 nœuds). Une légère interaction avec la tempête tropicale Gaston l’a affaiblie alors qu’elle se dirigeait vers Cape Cod. Elle est ensuite devenue une tempête extratropicale. La dépression résiduelle a traversé la baie de Fundy le 31 août, touchant terre au Nouveau-Brunswick, et a déversé des pluies abondantes par endroits dans le sud de cette province, où on a enregistré entre 40 et 55 mm de précipitations. On a signalé l’inondation de certains sous-sols et la fermeture de rues à Moncton (Nouveau-Brunswick). Le CCPO a émis 7 bulletins d’information sur Hermine.

Carte-image des accumulations de pluie de la tempête tropicale Hermine à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick. La tempête est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 31 août 2004. Une légère interaction avec la tempête tropicale Gaston l’a affaiblie alors qu’elle se dirigeait vers Cape Cod. Elle s’est ensuite transformée en tempête extratropicale. La dépression résiduelle a traversé la baie de Fundy le 31 août, touchant terre au Nouveau-Brunswick le 1er septembre. Maximum des précipitations provinciaux: 60 millimètres en le Nouveau-Brunswick, 73.5 millimètres en l’Île-du-Prince-Édouard et 47 millimètres en la Nouvelle-Écosse
Carte-image des accumulations de pluie de la tempête tropicale Hermine à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick. La tempête est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 31 août 2004. Une légère interaction avec la tempête tropicale Gaston l’a affaiblie alors qu’elle se dirigeait vers Cape Cod. Elle s’est ensuite transformée en tempête extratropicale. La dépression résiduelle a traversé la baie de Fundy le 31 août, touchant terre au Nouveau-Brunswick le 1er septembre. Maximum des précipitations provinciaux: 60 millimètres en le Nouveau-Brunswick, 73.5 millimètres en l’Île-du-Prince-Édouard et 47 millimètres en la Nouvelle-Écosse


Carte-image des accumulations de pluie de la tempête tropicale Hermine à Terre-Neuve. La tempête est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 31 août 2004, mais n’a atteint Terre-Neuve que tard le 1er septembre 2004 et s’est dissipée peu de temps après avoir quitté la province. Maximum des précipitations provinciaux: 50 millimètres en la Terre-Neuve
Carte-image des accumulations de pluie de la tempête tropicale Hermine à Terre-Neuve. La tempête est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 31 août 2004, mais n’a atteint Terre-Neuve que tard le 1er septembre 2004 et s’est dissipée peu de temps après avoir quitté la province. Maximum des précipitations provinciaux: 50 millimètres en la Terre-Neuve

Nouveau-Brunswick

Le 1er septembre 2004

  • Moncton a reçu 55 mm (2,2 po) de pluie, ce qui a causé l’inondation de certains sous-sols et la fermeture de certaines rues. (G)
  • À Moncton, la rue Cornell a été inondée en raison du refoulement des égouts pluviaux. (CTV)
  • Un rond-point situé dans le secteur ouest de Moncton a dû être fermé à deux reprises au cours de la journée en raison des inondations dans le secteur. (TJ)
  • À Moncton, le boulevard Wheeler a été jugé impraticable en raison d’une accumulation d’eau de 0,6 m (2 pi). (TJ)
  • Saint John a reçu 44,2 mm (1,7 po) de pluie. (TJ)
  • Point Lepreau a reçu 54,9 mm (2,2 po) de pluie. (TJ)
  • Il est tombé environ 40 mm (1,6 po) de pluie sur Fredericton et Bathurst. (TJ)
La dépression post-tropicale Hermine a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan le long de la côte est des États-Unis, puis a touché terre au sud-est du Maine pour aller traverser le Nouveau-Brunswick, et obliqué vers l'est une fois dans le golfe du Saint- Laurent, pour toucher terre de nouveau à l'ouest de Terre-Neuve avant de se dissiper. Il n'y a pas eu de coups de vent associés à la tempête dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 20 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 1010 hectopascal
La dépression post-tropicale Hermine a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan le long de la côte est des États-Unis, puis a touché terre au sud-est du Maine pour aller traverser le Nouveau-Brunswick, et obliqué vers l'est une fois dans le golfe du Saint- Laurent, pour toucher terre de nouveau à l'ouest de Terre-Neuve avant de se dissiper. Il n'y a pas eu de coups de vent associés à la tempête dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 20 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 1010 hectopascal