Conventions et programmes internationaux

Convention sur les zones humides d'importance internationale

Les zones humides sont parmi les écosystèmes les plus productifs au monde, couvrant environ 4 p. 100 de la planète. Elles offrent d'immenses avantages économiques, écologiques et sociaux à la population mondiale. Toutefois, les zones humides sont parmi les habitats les plus menacés au monde principalement en raison de la pollution, du drainage pour la mise en valeur des terres et de la surexploitation provoquée par les utilisations concurrentes des terres, telles que l'agriculture et le développement urbain.

Reconnaissant l'importance des zones humides, le Canada est devenu, en 1981, une partie contractante de la Convention relative aux zones humides, connue également sous le nom de Convention de Ramsar. Cette convention a reçu le nom de la ville en Iran où le texte a d'abord été adopté en 1971 grâce à la collaboration de 18 pays. Actuellement, 138 pays sont des parties contractantes de la Convention. L'objectif de la Convention est de réduire la perte des zones humides et d'assurer leur conservation et leur utilisation judicieuse et durable pour les générations à venir.

À ce jour, le Canada a désigné 37 sites Ramsar dont 17 sont des réserves nationales de faune ou des refuges d'oiseaux migrateurs. Les sites Ramsar sont situés dans toutes les provinces et tous les territoires et représentent plus de 13 millions d'hectares de zones humides protégées. Elles sont possédées et administrées par un éventail d'organisations reflétant les différents partenaires responsables de la conservation des zones humides au pays. La plupart des sites Ramsar (78 p. 100) se trouvent sur le territoire domanial et sont administrés par des organismes fédéraux comme Environnement Canada, Parcs Canada, la Commission de la capitale nationale et le ministère des Affaires indiennes et du Nord.

Plus de 90 p. 100 des sites Ramsar désignés au Canada se trouvent dans des parcs nationaux, des réserves nationales de faune , des refuges d'oiseaux migrateurs, des parcs provinciaux et des zones de gestion de la faune. Environ 10 p. 100 des sites Ramsar au Canada se trouvent dans des sites protégés pour la conservation par des organismes non gouvernementaux, autochtones ou autres.

Convention des Nations Unies sur la diversité biologique

Les aires protégées font aussi partie de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique. Les objectifs de la Convention sont la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des avantages tirés de l'exploitation des ressources génétiques.

En février 2004, la 7e Conférence des Parties a adopté un programme de travail en vue d'établir et de maintenir les systèmes nationaux et régionaux d'aires protégées. Tous ces systèmes vont contribuer à la réalisation des trois objectifs de la Convention et réduire de façon significative le rythme actuel de perte de la diversité biologique. La date limite pour les aires terrestres est 2010, et celle pour les aires marines est 2012.

Le Programme international de réserves de biosphère de l'UNESCO

Le Programme international de réserves de biosphère de l'UNESCO vise à conserver la biodiversité tout en tenant compte du développement humain. Quatre des douze réserves de biosphère au Canada : le lac Saint-Pierre et le mont Saint-Hilaire au Québec, Long Point en Ontario et le lac Redberry en Saskatchewan, font partie du réseau d'aires protégées d'Environnement Canada.

Le Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage de l'hémisphère occidental

Le Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage de l'hémisphère occidental (en anglais seulement) lie des sites dans différents pays en Amérique du Nord, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, qui sont essentiels à un grand nombre d'oiseaux de rivage lorsque ceux ci effectuent leur migration annuelle sur des milliers de kilomètres. Parmi les cinq sites canadiens, trois sont des réserves nationales de faune ou des refuges d'oiseaux migrateurs.

Le Programme des Zones importantes pour la conservation des oiseaux au Canada

Le Programme des Zones importantes pour la conservation des oiseaux au Canada (ZICO) est une initiative mondiale de BirdLife International visant à identifier et à protéger les habitats les plus essentiels des oiseaux du monde. Des 597 ZICO qui ont été identifiées au Canada comme ayant une importance mondiale, continentale ou nationale, 80 sont situées en partie ou entièrement dans des réserves nationales de faune ou dans des refuges d'oiseaux migrateurs.