Plan d'action des Grands Lacs

Le gouvernement du Canada, qui finance à raison de 8 M$ par année le Plan d’action des Grands Lacs, fait progresser l’assainissement des lieux gravement contaminés et dégradés de la région des Grands Lacs, connus sous l’appellation de secteurs préoccupants. La restauration de la qualité de l’eau et des autres utilisations bénéfiques de ces écosystèmes constitue un engagement fondamental en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (AQEGL).

Historique des plans d’action des Grands Lacs

Depuis 1989, il y a eu cinq plans d’action des Grands Lacs. Le financement de ces plans a été en majeure partie consacré à la réalisation de progrès dans les secteurs préoccupants.

Plan d’action des Grands Lacs 2010-2012 pour les secteurs préoccupants – Phase V (de 2010 à 2012)

Attribution d’une somme de 16 M$ sur deux ans en vue de la poursuite de la mise en œuvre du plan et de la protection des Grands Lacs par l’assainissement des secteurs identifiés comme étant les plus dégradés.

Plan d’action des Grands Lacs de 2005 à 2010 pour les secteurs préoccupants – Phase IV (de 2005 à 2010)

Attribution d’une somme de 40 M$ (8 M$ par année sur cinq ans) aux fins de la réalisation des engagements du gouvernement à l’égard de la restauration, de la protection et de la conservation des Grands Lacs. L’initiative Bassin des Grands Lacs 2020 a été renouvelée sous le nom de Plan d’action des Grands Lacs de 2005 à 2010 pour les secteurs préoccupants.

Cette quatrième phase du Plan d’action des Grands Lacs visait essentiellement la poursuite des travaux en vue de la restauration environnementale des principaux secteurs aquatiques préoccupants identifiés dans le cadre de l’AQEGL.

Plan d’action des Grands Lacs – Phase III (de 2000 à 2005) (également connu sous le nom d’initiative Bassin des Grands Lacs 2020)

Dans son budget de 2000, le gouvernement du Canada annonçait l’attribution d’un financement fédéral de 40 M$ sur cinq ans afin de rétablir la qualité environnementale dans les secteurs préoccupants indiqués dans l’AQEGL du Canada. Grands Lacs 2000 a été renouvelé sous le nom d’initiative Bassin des Grands Lacs 2020. Le rétablissement de la qualité environnementale des secteurs préoccupants ciblés constituait une priorité générale dans le cadre de l’initiative Bassin des Grands Lacs 2020, qui visait trois objectifs :  

  • un environnement sain;
  • des citoyens en santé;
  • des communautés durables.

Plan d’action des Grands Lacs - Phase II (de 1994 à 2000) (aussi connu sous le nom de Grands Lacs 2000)

En 1994, le programme a été renouvelé sous le nom de Grands Lacs 2000 en vue de la poursuite des progrès réalisés au cours de la première phase du Plan d’action des Grands Lacs et de la concrétisation des engagements pris dans le cadre de l’AQEGL. Cette deuxième phase a fait l’objet d’investissements totaux de 125 M$ au cours des six années de son existence et visait les ce qui suit :

  • la restauration des écosystèmes dégradés;
  • la prévention et le contrôle des répercussions des polluants;
  • la conservation de la santé humaine et de l’écosystème;
  • la gestion intégrée de l’écosystème.

Plan d’action des Grands Lacs – Phase I (de 1989 à 1994)

Le Plan d’action des Grands Lacs a été élaboré en vue de la coordination des travaux du gouvernement fédéral dans le cadre du Protocole de l’AQEGL établi en 1987. Pour les cinq premières années de la phase 1, le plan d’action a fait l’objet d’un investissement total de 125 M$ consacré aux activités suivantes : 

  • le Programme de préservation, qui portait sur les composantes de qualité de l’écosystème et de l’eau du Protocole de l’AQEGL;
  • le Fonds d’assainissement des Grands Lacs (désormais connu sous le nom de Fonds de durabilité des Grands Lacs), qui visait à s’assurer que les mesures d’assainissement requises sont prises au sein des administrations fédérales et des secteurs préoccupants visés;
  • le Programme Les Grands Lacs – Impacts sur la santé, qui portait sur les aspects de la santé humaine du Protocole de l’AQEGL.
Date de modification :