Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Mises-à-jour pour l'île de glace Petermann

Titre d'article

2011-05-27

L'île de glace Petermann le 22 mai 2011 10:04 UTC.
L'île de glace
Petermann le 22
mai 2011.

Les deux plus gros morceaux de glace sont encore visibles, mais, depuis que la glace de mer s’amincis rapidement, plusieurs morceaux apparaissent sur les images au sud et à l'est des plus gros fragments. Il est possible que tous les icebergs le long de la mi-côte et de la partie sud de la côte du Labrador viennent à partir d'un fragment de Petermann, en dépit du fait qu’ils ne présentent pas des caractéristiques de surfaces ondulées généralement vu chez les fragments de Petermann. Comme les fragments deviennent plus petits après un événement de vêlage, les pièces résultantes peuvent avoir un autre centre de masse et rouler sur le côté ou se retourner entièrement. Dans ces cas, ils deviendraient des icebergs typiques (de diverses tailles et formes).

 

L'île de glace Petermann le 24-25 mai 2011.
L'île de glace
Petermann le
24-25 mai 2011.

IGP-A se déplace en boucle dans la partie la plus profonde du plateau du Labrador, entre le Banc de Nain et le Banc de Saglek. IGP-B-b s'est déplacé rapidement vers l'ouest au cours des 24 dernières heures (environ 19 MN) où il est situé dans la partie la plus profonde du plateau du Labrador à l’ouest du Banc de Makkovik, dans la branche ‘terrestre’ du courant du Labrador.