Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Résumé saisonnier pour les eaux arctiques canadiennes - Été 2011

Hudson et Foxe

Mai 2011

Un englacement très tardif au milieu de la saison hivernale et une glace beaucoup plus mince que la normale au début de mai ont fait en sorte que la glace a fondu rapidement le long de la côte du Labrador durant la seconde moitié de mai. Les températures moyennes de l’air étaient près de la normale dans la plupart des endroits, mais sous la normale dans le détroit d’Hudson, le nord de la baie d’Hudson et le bassin Foxe (voir le Tableau 1). Des vents du nord-ouest se sont levés le long de la côte du Labrador, depuis le détroit de Davis jusqu’à la partie nord de la baie d’Hudson et dans le bassin Foxe, alors que des vents d’est prévalaient sur le sud de la baie d’Hudson. Ces vents ont permis de dégager le nord du détroit d’Hudson et la côte nord-ouest de la baie d’Hudson, tout en maintenant une zone de glace en banquise lâche le long de la côte du Labrador. Comme la glace était plus mince qu’à la normale, les concentrations de glace étaient inférieures à la normale le long de la lisière est de la banquise dans le détroit de Davis, à l’est du détroit d’Hudson et dans la baie d’Ungava. On a observé jusqu’à deux dixièmes de vieille glace dans la banquise à l’entrée est du détroit d’Hudson et dans le détroit de Davis. De vastes zones d’eau libre se sont formées le long d’une partie du littoral est de la baie d’Hudson et à l’ouest des îles Belcher. Le reste de la région, y compris le bassin Foxe, était couvert de glace de première année. Figure 2 et Figure 3 montrent respectivement les conditions glacielles à la mi-mai ainsi que l’écart par rapport aux concentrations médianes de glace.

Juin 2011

Les températures moyennes de l’air étaient près de la normale dans la plupart des endroits, mais au-dessus de la normale à l’est des îles Belcher et le long du littoral sud-ouest de la baie d’Hudson (voir le Tableau 1). Des vents du sud au sud-est se sont levés sur la plupart des endroits, mais les vents étaient légers et variables sur le nord de la baie d’Hudson. La glace a fondu rapidement le long de la côte du Labrador jusqu’à Cape Chidley durant la première semaine de juin. Vers la mi-juin, la majeure partie de la glace avait fondu complètement, à l’exception de quelques zones de glace encore présentes dans des baies et des inlets; ces zones ont persisté jusqu’à la dernière semaine de juin. C’était la première fois depuis 1968 que la glace le long de la côte du Labrador avait complètement fondu à la fin de juin. Ailleurs, les températures de l’air douces et la glace plus mince que la normale ont fait que la glace a fondu à un rythme plus rapide que la normale. Par conséquent, de vastes zones d’eau bergée ou d’eau libre se sont formées dans la baie Frobisher, l’ouest du détroit de Cumberland, le nord-ouest du détroit d’Hudson, le sud de la baie d’Ungava et le nord-ouest de la baie d’Hudson durant les deux premières semaines de juin. La fonte de la glace a accéléré durant la seconde moitié de juin. Vers la fin de juin, d’étroites bandes de glace persistaient le long du littoral ouest de la baie d’Ungava, dans les zones côtières de l’ouest du détroit d’Hudson et du nord-ouest de la baie James. On trouvait toujours une vaste zone de glace de première année dans le centre et le nord-est de la baie d’Hudson. De la glace en banquise lâche était présente dans la partie sud-est du bassin Foxe, tandis qu’une zone d’eau libre prévalait le long du littoral nord de l’île Southampton. Le reste du bassin Foxe était couvert de glace de première année. Figure 4 et Figure 5 montrent respectivement les conditions glacielles à la mi-juin ainsi que l’écart par rapport aux concentrations médianes de glace.

Juillet 2011

Les températures moyennes de l’air étaient au-dessus de la normale dans la plupart des endroits, mais près de la normale sur la baie James (voir le Tableau 1). Les vents dominants étaient d’est à sud-est le long de la côte du Labrador, dans le détroit de Davis et la partie est du bassin Foxe, tandis que des vents du nord-ouest soufflaient sur le reste de la région. La fonte rapide des glaces qui a commencé en juin s’est poursuivie dans toutes les autres régions durant le mois de juillet, sauf dans le bassin Foxe. De nouveaux records ont donc été établis en ce qui a trait à la débâcle hâtive des glaces dans le détroit de Davis et le détroit d’Hudson. Au début de juillet, la glace avait complètement fondu dans la baie d’Ungava. La glace a fondu rapidement dans le détroit de Davis, le détroit d’Hudson et la baie James durant la première moitié de juillet. À la mi‑juillet, toute la glace avait disparu dans le détroit d’Hudson et la baie James, tandis que le pack dans le détroit de Davis avait reculé vers le nord jusqu’au nord de la baie Cumberland. La lisière sud des glaces a continué son retrait vers le nord, pour atteindre la baie Home durant la dernière semaine de juillet. À la fin de juillet, toutes les régions étaient libres de glace, à l’exception de la baie d’Hudson et du bassin Foxe. Les concentrations de glace ont diminué rapidement dans le centre et le nord-est de la baie d’Hudson. Par conséquent, quelques zones de glace isolées étaient encore présentes au large du littoral sud-ouest de la baie d’Hudson vers la fin de juillet. Cependant, la glace sur le bassin Foxe a fondu plus lentement que celle sur la baie d’Hudson. Une grande partie du pack sur le bassin Foxe a dérivé vers l’ouest sous l’effet des vents d’est. Une partie de la glace sur les eaux peu profondes a persisté le long du littoral est du bassin et depuis l’île Prince Charles jusqu’au sud de l’inlet Steensby. De larges zones d’eau libre se sont formées dans le sud-est du bassin Foxe et le long du littoral nord-ouest du bassin Foxe après la mi-juillet. La couverture de glace à la fin de juillet n’a pas atteint le record minimum, mais était très près du record établi en 2006 (voir la Figure 1). Figure 6 et Figure 7 montrent respectivement les conditions glacielles à la mi-juillet ainsi que l’écart par rapport aux concentrations médianes de glace.

Couverture des glaces historique du 30 juillet 2011 pour la Baie d’Hudson.
Figure 1: Couverture des glaces historique du 30 juillet 2011 pour la Baie d’Hudson. [données]

Août 2011

Les températures moyennes de l’air étaient au-dessus de la normale dans la plupart des endroits, mais près de la normale sur le nord de la baie d’Hudson et le sud du détroit de Davis (voir le Tableau 1). Il y a eu surtout des vents d’est à sud-est sur la plupart des endroits, sauf sur le sud de la baie d’Hudson, où les vents ont été légers et variables. Au début d’août, toute la glace qui restait a fondu complètement dans la baie d’Hudson. Le reste de la région était libre de glace, à l’exception du bassin Foxe. Les concentrations de glace sur le bassin Foxe ont continué de diminuer rapidement en août, pendant que la glace était poussée vers l’ouest sous l’effet des vents d’est dominants. À la mi-août, de la glace en banquise lâche était présente dans le sud-est et le nord du bassin Foxe, tandis que la glace était compacte le long du littoral ouest du bassin Foxe et du littoral nord de l’île Southampton. Une partie de la glace a dérivé vers l’ouest pour atteindre la baie Repulse. À la fin d’août, on observait quelques zones de glace en banquise lâche depuis le nord-ouest de l’île Prince Charles jusqu’au sud de l’inlet Steensby. Pendant ce temps, le reste du pack se trouvait le long du littoral nord de l’île Southampton, dans la baie Repulse et dans le nord du détroit de Roes Welcome. Une partie de la glace a dérivé vers le sud en direction de la côte sud-est de l’île Southampton durant une brève période. Une voie navigable en eau libre s’est formée depuis le détroit de Foxe jusqu’à Hall Beach durant la dernière semaine d’août, soit environ à la même période qu’à la normale. Figure 8 et Figure 9 montrent respectivement les conditions glacielles à la mi-août ainsi que l’écart par rapport aux concentrations médianes de glace.

Septembre 2011

Les températures moyennes de l’air étaient au-dessus de la normale dans la plupart des endroits, mais près de la normale sur le détroit de Davis et le nord de la baie d’Hudson (voir le Tableau 1). La glace a fondu rapidement sur le bassin Foxe, à l’exception de la glace compacte sur l’extrême sud-ouest du bassin. Le reste de la glace sur le nord du bassin Foxe a fondu complètement durant la deuxième semaine de septembre. Entre-temps, la glace qui se trouvait le long du littoral nord de l’île Southampton et dans le nord du détroit de Roes Welcome a persisté jusqu’à la fin de septembre. Le reste de la région était principalement en eau bergée ou libre. Figure 10 et Figure 11 montrent respectivement les conditions glacielles à la mi-septembre ainsi que l’écart par rapport aux concentrations médianes de glace.

Tableau 1: Temperatures et ecartspar rapport a la normale(°C) pour la baie d’Hudson -- 2011
StationsMaiJuinJuilletAoûtSeptembre
Temp.ÉcartTemp.ÉcartTemp.ÉcartTemp.ÉcartTemp.Écart
Nain1.60.65.7-0.411.81.711.50.99.22.5
Iqaluit-5.0-0.63.90.49.21.76.90.13.10.9
Kuujjuaq-1.0-1.27.30.312.91.613.73.27.01.4
Cape Dorset-6.1-1.13.00.79.52.46.00.22.00.6
Churchill-2.2-1.57.71.114.22.413.01.510.34.6
Moosonee5.6-0.111.8-0.616.30.616.41.511.71.2
Kuujjuarapik1.50.38.61.713.12.513.72.49.72.4
Hall Beach-10.2-1.10.5-0.18.12.35.81.30.91.4

Carte régionale du 16 mai 2011 pour la Baie d’Hudson.
Figure 2: Carte régionale du 16 mai 2011 pour la Baie d’Hudson.

Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale du 16 mai 2011 pour la Baie d’Hudson.
Figure 3: Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale du 16 mai 2011 pour la Baie d’Hudson.

Carte régionale du 13 juin 2011 de la Baie d’Hudson.
Figure 4: Carte régionale du 13 juin 2011 de la Baie d'Hudson.

Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale du 13 juin 2011 pour la Baie d’Hudson.
Figure 5: Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale du 13 juin 2011 pour la Baie d'Hudson.

Carte régionale du 18 juillet 2011 de la Baie d’Hudson.
Figure 6: Carte régionale du 18 juillet 2011 de la Baie d'Hudson.

Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale pour la Baie d’Hudson le 18 juillet 2011.
Figure 7: Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale pour la Baie d’Hudson le 18 juillet 2011.

Carte régionale du 15 août 2011 de la Baie d’Hudson.
Figure 8: Carte régionale du 15 août 2011 de la Baie d'Hudson.

Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale du 15 août 2011 pour la Baie d’Hudson.
Figure 9: Écart de la concentration des glaces par rapport à la normale du 15 août 2011 pour la Baie d'Hudson.

Carte régionale du 12 septembre 2011 de la Baie d’Hudson.
Figure 10: Carte régionale du 12 septembre 2011 de la Baie d'Hudson.

Écart de la concentration des glaces par rapport a la normale du 12 septembre 2011 pour la Baie d’Hudson.
Figure 11: Écart de la concentration des glaces par rapport a la normale du 12 septembre 2011 pour la Baie d'Hudson.