Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Forme, dimension et couleur

Illustration des formes d'iceberg

Tabulaire
Photo d'un iceberg tabulaire
Non-Tabulaire
Photo d'un iceberg non-tabulaire

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:5

Iceberg à sommet plat. La plupart présentent des bandes horizontales.

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:5

Iceberg à sommet plat ne comportant plus de sommet plat, à la suite des effets de l'érosion.

 

En dôme
Photo d'un iceberg en dôme

 

Bloc
Photo d'un iceberg en bloc

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:4

Sommet lisse et arrondi.

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:5

Iceberg à sommet plat et doté de parois verticales abruptes.

 

Biseauté
Photo d'un iceberg biseauté
Érodé
Photo d'un iceberg érodé

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:5

Iceberg doté d'un sommet plutôt plat et de parois verticales très prononcées à une extrémité, dessinant une pente vers l'autre extrémité moins prononcée.

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:1

Iceberg érodé de façon à former une fente en U au niveau de l'eau (ou près de ce dernier), et comportant deux colonnes/pointes.

 

Pointu
Photo d'un iceberg pointu
 

Coefficient moyen de la hauteur et du tirant d'eau1: 1:2

Iceberg doté au centre d'une pointe au d'une pyramide, formée d'une ou de plus d'une pointe.

 

1 Tirant d'eau: la distance verticale entre la ligne de flottaison et le point le plus bas sous l’eau du iceberg.

Illustration des dimensions d'iceberg

Comparaison de la dimension de divers icebergs
Type d'icebergTaille du icebergHauteur au-dessus du niveau
de la mer(mètres)
Longueur
(mètres)
Poids
(mégatonnes)
Bourguignon
 Comparaison de la dimension d'un bourguignon à une personnemoins de 1 mmoins de 5 m0.001
Fragment d'iceberg
 Comparaison de la dimension d'un fragment d'iceberg à un garagede 1 m à moins 5 mde 5 m à moins de 15 m0.01
Petit iceberg
 Comparaison de la dimension d'un petit iceberg à une maisonde 5 m à 15 mde 15 m à 60 m0.1
Iceberg moyen
 Comparaison de la dimension d'un iceberg moyen à un yachtde 16 m à 45 mde 61 m à 120 m2.0
Gros iceberg
 Comparaison de la dimension d'un gros iceberg à une arenade 46 m à 75 mde 121 m à 200 m10.0
Très gros iceberg
 Comparaison de la dimension d'un très gros iceberg à une grande édificePlus de 75 mPlus de 200 mPlus de 10.0

 

Couleur d'iceberg

Les icebergs sont, en très grande partie, de couleur blanche, parce que la glace est remplie de minuscules bulles d'air. La surface des bulles réfléchit la lumière blanche, donnant ainsi aux icebergs une apparence blanchâtre. Il arrive souvent que les icebergs blancs contiennent des stries bleuâtres. Cette glace de teinte bleue ne contient pas de bulles d'air susceptibles de réfléchir la lumière blanche; elle prend une couleur bleue en raison du même phénomène lumineux qui donne au ciel sa teinte bleue.

La glace blanche se forme à l'intérieur d'un glacier. Par suite de l'accumulation de neige sur des milliers d'années, cette dernière s'empile et compresse celle qui se trouve en dessous. Lors de ce processus de tassement, les bulles d'air présentes sont emprisonnées entre les flocons de neige. Enfin, après de nombreuses années, la neige et les bulles d'air ainsi entassées se transforment en glace blanche, d'où proviennent les icebergs.

La glace bleue et libre de bulles d'air se forme lorsque la glace est encore reliée au glacier. Les eaux de fonte qui ruissellent en provenance du continent remplissent les crevasses qui se sont formées dans le glacier et gèlent très rapidement avant que ne se forment de bulles d'air.

Il arrive à l'occasion que des poussières et des saletés transportées par l'air et provenant du continent se retrouvent sur la surface du glacier, formant éventuellement une couche brune ou noire perceptible dans la glace d'un iceberg à la dérive.Cette couche brune/noire n'a rien à voir avec les bulles d'air mentionnées plus haut. La glace est tout simplement sale!

Diagramme des bulles dans la glace réfléchissant la lumière blanche (du soleil) donnant la couleur blanche à l'iceberg.