Cartes des glaces et des icebergs

Les cartes des glaces et des icebergs sont utilisés à des fins opérationnelles et de planification tactique (quotidienne) ou stratégique (à plus long terme). Ils permettent d'illustrer les conditions des glaces ou des icebergs à un moment précis.  L’information des glaces est présentée en utilisant le code international normalisé, appelé le « Code de l'œuf ».

Les cartes suivantes sont disponibles auprès du Service canadien des glaces:

Pour voir les dernières cartes, cliquez sur les liens « Dernière » dans les tableaux, ou utilisez notre application « Recherche des produits ».

Cartes quotidiennes des glaces

Les cartes quotidiennes des glaces représentent le meilleur estimé de l'état des glaces à la période de validité de la carte, basée sur une intégration de données provenant de diverses sources, comme les satellites, les navires et d'avions basées sur des observations visuelles.

Les cartes décrivent la concentration de glace en dixièmes, les types de glace ou les stades de formation et la forme de glace.  Les délimitations entre les différentes conditions de la glace, très importantes pour la navigation, sont indiquées conformément aux standards.

L'information sur la glace est présentée au moyen du code de l'œuf et des codes de couleurs de l'Organisation météorologique mondiale.


Dans le sud, les cartes sont disponibles une fois que la glace se forme. Les cartes pour les eaux du Nord canadien sont préparées pour les zones dont l'activité maritime est connue. Les navigateurs dans l'Arctique ou la baie d'Hudson sont priés de s’assurer à ce que NORDREG soit au courant de leur emplacement et de leurs plans de sorte que les cartes d'information sur les glaces seront disponibles. Dans ces zones, un préavis de cinq jours peut être nécessaire afin d'initier une carte pour une zone. Les cartes pour les zones en dehors du Canada ne sont produites que pour des clients particuliers.

Cartes quotidiennes des glaces

RégionConcentrationNote de bas de page 1Stade de formationNote de bas de page 1
Grands Lacs - OuestDernièreDernière
Grands Lacs - EstDernièreDernière
Golfe du Saint-LaurentDernièreDernière
Détroit de CabotDernièreDernière
Eaux de Terre-NeuveDernièreDernière
Côte du LabradorDernièreDernière
Détroit d'HudsonDernièreDernière
Baie d'Hudson - NordDernièreDernière
Baie d'Hudson - SudDernièreDernière
Bassin FoxeDernièreDernière
Détroit de DavisDernièreDernière
Baie de BaffinDernièreDernière
Resolute et ses abordsDernièreDernière
EurêkaDernièreDernière
Chenal de ParryDernièreDernière
Côte de l'AlaskaDernièreDernière
Reine MaudDernièreDernière
Golfe AmundsenDernièreDernière
Détroit de BeringDernièreDernière
Détroit de M'ClureDernièreDernière
Mer de ChukchiDernièreDernière
Bassin canadienDernièreDernière
AlertDernièreDernière
NomeDernièreDernière
Océan ArctiqueDernièreDernière
Pôle NordDernièreDernière

Cartes régionales des glaces

Les cartes régionales des glaces présentent une analyse de l'état des glaces dans la régiondonnée valide le lundi. Elle résulte de l'analyse et de l'intégration de toutes les données, y compris: l'imagerie satellitaire, les données météorologiques et océanographiques, les données d'observations visuelles effectuées à partir des navires et d'avions.  L'imagerie satellitaire est recueillie en quelques jours afin d'avoir une couverture complète de la zone.

La carte indique la concentration en dixièmes, le stade de formation et la forme des glaces. Elle affiche également les températures moyennes et normales de l'une des stations de la région, donnant ainsi une indication des facteurs qui déterminent l'état actuel des glaces. L'information des glaces est présentée au moyen du code de l'œuf et des codes de couleurs de l'Organisation météorologique mondiale.

Cette analyse de l'état des glaces est extrêmement utile aux fins de planification stratégique des opérations maritimes par les compagnies maritimes et d'autres intérêts maritimes. Elle constitue également une aide précieuse pour les chercheurs œuvrant dans le domaine de la climatologie des glaces.

La fréquence des cartes a augmenté au fil du temps. Originalement, les cartes de l'Arctique régionaux étaient publiées mensuellement pendant l'hiver. À partir de mars 2006, pour l'Année polaire internationale, cette fréquence a été augmentée à deux fois par mois. Depuis l'automne 2011, les cartes de l'Arctique sont émises chaque semaine toute l'année.

Cartes régionales des glaces

RégionDisponibilitéNote de bas de page 2ConcentrationStade de formation
Côte EstHebdomadaire, normalement, de novembre à aoûtDernièreDernière
Grands LacsHebdomadaire, normalement, de novembre à juinDernièreDernière
Baie d'HudsonHebdomadaireDernièreDernière
Arctique de l'EstHebdomadaireDernièreDernière
Arctique de l'OuestHebdomadaireDernièreDernière

Cartes des écarts de la concentration de la normale

Ces produits montrent les différences de concentrations entre la concentration de glace sur la carte régionale actuelle et la médiane de la concentration des glaces pour la période 1981-2010 telle qu’indiquées dans nos atlas climatiques des glaces.

Les zones rouges indiquent moins de glace que la normale, alors que les zones bleus indiquent plus de glace que la normale. Les différents tons de rouges et de bleus correspondent à différentes catégories d'écarts de concentrations tel qu'indiquées dans la légende de la carte. Les régions de concentrations normales sont en blanc. Ceci permet une comparaison rapide entre les conditions actuelles et les conditions normales.

Il s'agit d'un produit dérivé de la carte régionale qui est disponible jusqu'à deux heures plus tard. Bien que les cartes régionales de l'Arctique soient désormais publiées chaque semaine toute l'année, il doit y avoir 30 années de données pour calculer les conditions normales et, par conséquent, les cartes d’écarts des normales ne sont pas disponibles chaque semaine pendant l'hiver.

Cartes des écarts de la concentration de la normale

RégionDisponibilitéNote de bas de page 2Cartes
Côte EstHebdomadaire, de novembre à aoûtDernière
Grands LacsHebdomadaire, de novembre au début juinDernière
Baie d'Hudson

Hebdomadaire, de juin à novembre; Mensuelle de décembre à avril; bihebdomadaire en mai.Dernière
Arctique de l'EstHebdomadaire, de juin à novembre; Mensuelle de décembre à avril; bihebdomadaire en mai.Dernière
Arctique de l'OuestHebdomadaire, de juin à novembre; Mensuelle de décembre à avril; bihebdomadaire en mai.Dernière

Cartes d'analyse d'images

Le SCG acquiert des images satellitaires de radar à synthèse d'ouverture afin d'avoir des données disponibles pour la provision de renseignements sur les glaces. À la demande de certains clients, les images de radar à synthèse d'ouverture seront analysées plus en détails que pour les cartes des glaces quotidiennes et ces analyses d'images sont généralement disponibles au public. La zone couverte par l'analyse d'images coïncide avec la région liée à la trajectoire du satellite. La trajectoire du satellite change chaque jour alors la zone géographique de la carte change d'un jour à l'autre. La largeur habituelle de la collecte de données par satellite d'informations de glace est d'environ 500 kilomètres. Au Service canadien des glaces, nous utilisons une résolution de 100 mètres.

Lors d'une analyse d'imagerie satellitaire, l'analyste prend en considération d'autres données telles que l'imagerie satellitaire optique et des observations visuelles à partir des navires et aéronefs. L'analyse de ces images est particulièrement difficile dans des conditions telles que: mer agitée, la présence d'eau sur la surface de la glace pendant la saison de fonte, ou par la pluie

Les conditions de glace sont décrites en utilisant le code international normalisé des glaces. Le code décrit les glaces en termes de concentration totale ou partielle, les stades de formation et de la forme des quatre principaux types de glace.

Les conditions de glace sont décrites en utilisant le code international normalisé des glaces. Le code décrit les glaces en termes de concentration totales ou partielles, stades d'évolution et forme des quatre principaux types de glace.

[Plus d'informations]

Cartes des glaces de l’aéronef

Cette carte donne des renseignements sur les conditions glacielles données au moment du relevé fait à bord de l’aéronef, à partir de données recueillies à la suite d’observations visuelles. Ces observations visuelles sont effectuées par des spécialistes du Service canadien des glaces à l’aide du radar aéroporté à balayage latérale, à bord de l’aéronef. La carte est disponible à longueur d’année, mais la couverture du secteur visé peut varier selon la saison.

Au moyen du code de l'œuf, la carte présente des renseignements détaillés sur la concentration et les limites des glaces, les types et l'évolution de la glace, la taille des floes, les chenaux d'eau libre et les fractures, la topographie de la surface (crêtes et chevauchements), la couverture de neige et les icebergs, le cas échéant. La zone couverte se limite à la trajectoire de vol des avions et des hélicoptères. Lorsque la visibilité est bonne, les observations visuelles sont d'une très grande précision, avec une résolution d'un à deux mètres (taille de la glace en Sarrasins [brash]).

Cette carte est régulièrement utilisée pour la navigation maritime et par les sociétés de transport maritime et d'autres organismes qui ont besoin de renseignements précis sur les conditions glacielles, à des fins opérationnelles ou pour la recherche.

Cartes des glaces de l'aéronef

RégionNote de bas de page 3DisponibilitéNote de bas de page 2
Grands LacsDe décembre à avril
Golfe du Saint-LaurentDe décembre à mai
Terre-NeuveDe janvier à juin
LabradorDe novembre à juillet
Détroit d'HudsonDe juin à décembre
Baie d'HudsonDe juin à novembre
Bassin FoxeDe juillet à novembre
Détroit de DavisDe juin à octobre
Baie de BaffinDe juin à octobre
Resolute et ses abordsDe juillet à octobre
EurêkaAoût
Chenal de ParryDe juillet à août
Reine MaudDe juillet à octobre
Golfe AmundsenDe juillet à octobre
Côte de l'AlaskaDe juillet à octobre
Détroit de BeringJuillet

Cartes des icebergs

Cette carte présente lesprojections quotidiennes possibles des conditions des icebergs dans les eaux Canadiennes de la côte Est, au sud du 60e parallèle Nord.  Les conditions sont fondées sur des observations visuelles d’icebergs effectuées à partir des navires d'avions, et parfois à partir d'icebergs analysés sur des images satellitaires.  La position et la taille des icebergs sont entrées dans un logiciel personnalisé qui prévoit la position des icebergs à 00:00 UTC. Une limite d'iceberg estimée est fournie comme guide au nord de 53 ºN. Ces zones ne sont pas surveillés pour des icebergs à l'aide d'aéronefs alors la limite est basée sur la climatologie et des rapports de navire.

La carte d’analyse des icebergs comprend une estimation du nombre d'icebergs par degré de latitude et de longitude y compris des fragments d'icebergs et des Bourguignons, la limite des icebergs et de la limite des glaces de mer.

Cette carte est importante pour les personnes qui veulent obtenir de l'information sur la répartition et la zone d'influence des icebergs dans les eaux de la Côte Est, notamment les armateurs qui planifient des déplacements dans l'Atlantique.

Pour plus d'informations sur les icebergs, s'il vous plaît visitez International Ice Patrol.

Pour plus d'informations au sujet des icebergs autour du Groenland, contacter l'Institut météorologique danois (DMI).

Cartes des icebergs

RégionDisponibilitéCarte
Côte de Terre-Neuve et LabradorToute l'annéeDernière

Cartes des glaces observées du fleuve Saint-Laurent

Ces cartes donnent des renseignements sur les conditions glacielles dans cette région au moment du relevé fait à bord de l’aéronef, à partir d'observations visuelles effectuées par des spécialistes des services des glaces à bord de navires et d'hélicoptères de la Garde côtière canadienne.

Au moyen du code de l'œuf, la carte fournit des renseignements détaillés sur la concentration et les limites des glaces, leurs types et leur stade d'évolution, la taille des floes, les chenaux d'eau libre et les fractures, la topographie de la surface (crêtes et chevauchements), et la couverture de neige, le cas échéant. La zone couverte se limite à la trajectoire de vol des hélicoptères. Lorsque la visibilité est bonne, les observations visuelles ont une résolution d’un à deux mètres (taille de la glace en Sarrasins[brash]).

Pour plus d'informations, s'il vous plaît visitez MarInfo de la Garde côtière canadienne.

Note de bas de page

Note de bas de page 1

Certaines cartes ne sont mises à jour, et donc disponibles, que lorsque nous sommes informés d’activité maritime dans la région.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Quand il y a présence de glace.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

La couverture d'un secteur donné peut varier énormément selon la trajectoire empruntée par les aéronefs.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Date de modification :