Potentiels de réchauffement planétaire

Les gaz à effet de serre (GES) ne sont pas égaux. En réalité, chaque gaz à effet de serre a un temps de résidence atmosphérique et une capacité de piégeage de la chaleur qui lui sont propres.

Le concept de potentiel de réchauffement planétaire (PRP) a été élaboré pour permettre de comparer la capacité de chaque gaz à effet de serre à piéger la chaleur dans l’atmosphère par rapport au dioxyde de carbone pour une période donnée. Les émissions de gaz à effet de serre sont souvent calculées en fonction de la quantité de dioxyde de carbone (CO2) qui serait nécessaire pour produire un effet de réchauffement similaire au cours d’une période donnée. C’est ce qu’on appelle la valeur d’équivalent en dioxyde de carbone (éq. CO2), calculée par la multiplication de la quantité de gaz par le PRP qui lui est associé.

Conformément à la Decision 24/CP.19 (anglais seulement), les PRP sur un horizon de 100 ans, établis par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) dans son Quatrième rapport d’évaluation (DRE), sont requis pour les rapports d’inventaire produits dans le contexte de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Ces PRP sont aussi requis pour la déclaration des émissions de gaz à effet de serre des installations, en vertu de l’article 46 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (pour les données relatives à la période 2004-2013).

Potentiels de réchauffement planétaire pour les gaz à effet de serre

Potentiels de réchauffement planétaire du GIEC - Horizon de 100 ans
Gaz à effet de serreFormuleDeuxième rapport d'évaluation Note de bas de page[1]Quatrième rapport d'évaluation Note de bas de page[2]
Gaz carboniqueCO211
MéthaneCH42125
Oxyde de diazoteN2O310298
Hexafluorure de soufreSF623 90022 800
trifluorure d'azoteNF3-17 200

Note : '-' indique qu'un PRP pour NF3 ne était pas disponible dans le deuxième rapport d'évaluation du GIEC.

 

Hydrofluorocarbures (HFC) Potentiels de réchauffement planétaire du GIEC - Horizon de 100 ans
Gaz à effet de serreFormuleDeuxième rapport d'évaluation Note de bas de page[1]Quatrième rapport d'évaluation Note de bas de page[2]
HFC-23CHF311 70014 800
HFC-32CH2F2650675
HFC-41CH3F15092
HFC-43-10meeCF3CHFCHFCF2CF31 3001 640
HFC-125CHF2CF32 8003 500
HFC-134CHF2CHF21 0001 100
HFC-134aCH2FCF31 3001 430
HFC-143CH2FCHF2300353
HFC-143aCH3CF33 8004 470
HFC-152CH2FCH2F-53
HFC-152aCH3CHF2140124
HFC-161CH3CH2F-12
HFC-227eaCF3CHFCF32 9003 220
HFC-236cbCH2FCF2CF3-1 340
HFC-236eaCHF2CHFCF3-1 370
HFC-236faCF3CH2CF36 3009 810
HFC-245caCH2FCF2CHF2560693
HFC-245faCHF2CH2CF3-1 030
HFC-265mfcCH3CF2CH2CF3-794

Note : '-' indique qu'un PRP pour NF3 ne était pas disponible dans le deuxième rapport d'évaluation du GIEC.

 

Hydrocarbures perfluorés (PFC) Potentiels de réchauffement planétaire du GIEC - Horizon de 100 ans
Gaz à effet de serreFormuleDeuxième rapport d'évaluation Note de bas de page[1]Quatrième rapport d'évaluation Note de bas de page[2]
PerfluorométhaneCF46 5007 390
PerfluoroéthaneC2F69 20012 200
PerfluoropropaneC3F87 0008 830
PerfluorobutaneC4F107 0008 860
Perfluorocyclobutanec-C4F88 70010 300
PerfluoropentaneC5F127 5009 160
PerfluorohexaneC6F147 4009 300
PerfluorodecalinC10F18-7 500
Perfluorocyclopropanec-C3F6-17 340

Note : '-' indique qu'un PRP pour NF3 ne était pas disponible dans le deuxième rapport d'évaluation du GIEC.


Haut de la page