Données statistiques sur les décès et trauma causés par la foudre au Canada

Au Canada, la foudre est un danger météorologique courant qui cause régulièrement des décès et des blessures. D’après une analyse des articles de journaux, des statistiques de l’état civil, des données sur les admissions à l’hôpital et sur les consultations en salle d’urgence ainsi que des données sur les dommages aux biens causés par les incendies, on estime que, en moyenne, environ 9 ou 10 décès et jusqu’à 164 blessures sont causés par la foudre chaque année au Canada.

Néanmoins, le nombre de décès causés par la foudre a diminué considérablement au cours du dernier siècle. En effet, au Canada, les statistiques de l’état civil révèlent que le nombre de décès est passé de 2,4 par million de 1931 à 1935 à 0,11 de 1999 à 2003. Ces données reflètent les tendances dans d’autres pays développés.

Au Canada, la plupart des décès et des blessures causés par la foudre surviennent en Ontario. En effet, selon les statistiques de l’état civil, depuis 1921, plus de 90 % de ces décès sont survenus en Ontario, au Québec, en Saskatchewan, en Alberta et au Manitoba. La répartition des décès reflète la population provinciale actuelle et la fréquence des décharges nuage-sol, sauf en Colombie-Britannique, où ce nombre est moins élevé.

La plupart des décès et des blessures causés par la foudre surviennent en été (de juin à août). Plus de 94 % des décès et 74 % des blessures ayant fait l’objet d’une couverture médiatique depuis 1986 sont survenus durant cette période.

Ce graphique démontre la répartition mensuelle des décès et des traumas par la foudre entre 1986 à 2005. Voir la table ci-dessous pour les détails.

Répartition mensuelle des décès et des traumas causés par la foudre, de 1986 à 2005
MoisDécèsTraumas
 Nombre% du total*Nombre% du total*
Janvier0000
Février0000
Mars0000
Avril0072,5
Mai23,8176,1
Juin1732,15820,9
Juillet1834,010839,0
Août1528,37627,4
Septembre11,962,2
Octobre0051,8
Novembre0000
Décembre0000
TOTAL53100,0*277100,0*

*Les chiffres ont été arrondis, il est possible que la somme n’égale pas 100.

Près de 55 % de tous les décès et plus de 70 % de toutes les blessures survenus entre 1986 et 2005 se sont produits, pour la plupart, entre le jeudi et le samedi. Cette situation pourrait certainement s’expliquer par des taux plus élevés de participation à des activités extérieures durant cette période.

Ce graphique démontre la répartition par jour de la semaine des décès et des traumas par la foudre entre 1986 à 2005. Voir la table ci-dessous pour les détails.

Répartition par jour de la semaine des décès et des traumas causés par la foudre, de 1986 à 2005
JourDécèsTraumas
 Nombre% du total*Nombre% du total*
Dimanche59,4145,1
Lundi59,42910,5
Mardi815,1279,7
Mercredi611,3124,3
Jeudi917,06423,1
Vendredi611,37426,7
Samedi1426,45720,6
TOTAL53100,0277100,0

*Les chiffres ont été arrondis, il est possible que la somme n’égale pas 100.

On a constaté que la plupart des victimes sont des hommes âgés de moins de 45 ans qui s’adonnaient à des activités à l’extérieur au moment où ils ont été frappés par la foudre.

Ce graphique démontre la répartition par groupe d'âge des décès et des traumas par la foudre entre 1986 à 2005. Voir la table ci-dessous pour les détails.

Répartition par groupe d’âge des décès et des traumas causés par la foudre, de 1986 à 2005
ÂgeDécèsTraumas
 Nombre% du total*Nombre% du total*
16> 611,3 (14,6)124,3 (17,1)
16-301018,9 (24,4)217,6 (30,0)
31-451120,8 (26,8)227,9 (31,0)
46-60815,1 (19,5)103,6 (14,2)
< 60611,3 (14,6)51,8 (7,1)
Inconnu1222,620774,7
TOTAL53100,0**277100,0**

*les chiffres entre parenthèses renvoient au pourcentage de décès ou de blessures connus
**les chiffres étant arrondis, il est possible que la somme n’égale pas 100

Les loisirs de plein air pesaient pour plus de 70 % des décès et plus de 62 % des blessures, le camping et les randonnées pédestres étant les activités les plus communes. Le golf, les repas en plein air et la navigation de plaisance étaient également courants. Les résultats d’autres études révèlent aussi que le soccer et le baseball sont des sports souvent associés à des incidents causés par la foudre qui font de nombreuses victimes. La majorité des personnes qui sont décédées (68 %) ou qui ont été blessées (68 %) pendant ces activités se trouvaient dans un espace découvert ou s’étaient mises à l’abri sous un arbre.

Ce graphique démontre la répartition par activité des décès et des traumas par la foudre entre 1986 à 2005. Voir la table ci-dessous pour les détails.

Répartition par activité des décès et des traumas causés par la foudre, de 1986 à 2005
ActivitéDécèsTraumas
 Nombre% du total*Nombre% du total*
Golf47,5 (8,3)2910,5 (11,3)
Camping et randonnée pédestre1120,8 (22,9)4717,0 (18,4)
Repas en plein air59,4 (10,4)114,0  (4,3)
Navigation815,1 (16,7)186,5  (7,0)
Soccer11,9 (2,1)114,0  (4,3)
Baseball11,9 (2,1)2810,1 (10,9)
Autre sport**47,5 (8,3)155,4  (5,9)
Travail35,7 (6,3)4114,8 (16,0)
À l’intérieur47,5 (8,3)248,7  (9,4)
Dans un abri11,9  (2,1)72,5  (2,7)
Autre611,3 (12,5)259,0  (9,8)
Inconnue59,4217,6
TOTAL53100,0*277100,0*

*les chiffres entre parenthèses renvoient au pourcentage de décès ou de blessures connus; les chiffres étant arrondis, il est possible que la somme n’égale pas 100.
**les autres sports comprennent le vélo, l’équitation et le tennis.

À noter : tous les renseignements susmentionnés ont été tirés du document suivant :

MILLS, B., D. Unrau, C. Parkinson, B. Jones, J. Yessis et K. Spring. 2009. Réaction : évaluation du risque de mortalité ou de blessures causées par la foudre au Canada. Division de la recherche en adaptation et répercussions, Environnement Canada, Waterloo, Canada.

Date de modification :