Laboratoires et soutien à la recherche, science faunique et paysagère

Titre d'article

Laboratoire de toxicologie des sols

Chercheur faisant la collecte d’échantillons de solLe Laboratoire de toxicologie des sols de la Section de l’évaluation biologique et normalisation est responsable de travaux de recherche, de développement et de normalisation de méthodes d’essai biologique destinées à l’évaluation de la toxicité de substances pour les plantes terrestres les organismes du sol.

Les activités du Laboratoire et la recherche en toxicologie des sols contribuent à l’engagement d’Environnement Canada à évaluer les risques posés par des substances potentiellement dangereuses et à gérer ces substances afin de protéger les Canadiens et leur environnement.

Le Laboratoire, implanté dans les Laboratoires de Science et Technologie, à Ottawa (Ontario), fournit des méthodes d’essai pertinentes et à jour pour la toxicité et la bioaccumulation. Une méthodologie est appliquée pour évaluer les risques posés par des polluants du sol et pour gérer des sites contaminés en évaluant les efforts de restauration.

Le développement des méthodes d’essai des sols normaliséesRecherche et méthodologie actuelles

  • Développement d’une série de nouvelles méthodes d’essai normalisées pour la forêt boréale et les écozones de taïga du Canada. Les essais sont réalisés sur des espèces de plantes herbacées, des hautes terres boisées et des marécages, des organismes du sol comme des lombrics, des collemboles et des acariens, pertinents d’un point de vue écologique, ainsi que pour des évaluations de polluants.
  • Dans le cadre d’initiatives d’échantillonnage des sols à travers le Canada, on collecte et on teste des sols de référence représentatifs afin de comprendre la distribution et la diversité des espèces dans une variété de types de sols présents dans les écozones boréales et de la taïga.  
  • Préparation et fourniture de données sur la toxicité et la bioaccumulation potentielles de substances de priorité moyenne dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques. Ces données sont utiles dans les évaluations liées aux modèles de bioaccumulation, aident à faire une évaluation plus exhaustive de substances d’intérêt prioritaire sélectionnées et permettent d’améliorer les outils utilisés pour l’évaluation et la gestion d’autres substances chimiques susceptibles d’être persistantes, bioaccumulables et intrinsèquement toxiques (PBiT).
  • Étude des effets potentiels de la nanotechnologie, y compris l’évaluation des nanomatériaux et de leur impact sur les plantes terrestres et les invertébrés des sols, en partenariat avec le Laboratoire de recherche sur les nanomatériaux.

Le Laboratoire participe à divers programmes et processus réglementaires d’Environnement Canada et est accrédité par la Canadian Association for Laboratory Accreditation (CALA) à la norme ISO/IEC 17025 pour l’application de méthodes d’essai des sols normalisées.

Collaboration

Certains travaux de recherche en toxicologie des sols sont réalisés en partenariat avec le Laboratoire de biotechnologie des sols. Parmi nos collaborations récentes, on retrouve l’étude du potentiel toxique et pathogène de nouvelles substances inscrites sur la Liste intérieure des substances du Canada, y compris de produits microbiens de la biotechnologie. L’évaluation du devenir de ces substances dans le sol grâce à des essais de toxicité et de pathogénicité contribuera à l’évaluation des risques posés par des souches microbiennes d’intérêt très prioritaire.

Le financement des travaux de recherche actuels provient de programmes du gouvernement, dont le Programme de recherche et de développement énergétiques (PRDE).

Expert travaillant au laboratoire

Autres lectures