Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Survol de l'industrie pétrolière et gazière en amont

L'industrie pétrolière et gazière en amont comprend l'exploration, la production et le traitement primaire du pétrole brut et du gaz naturel. Dans sa forme la plus primitive, cette industrie n'était autre chose que des gens qui absorbaient les suintements de pétrole apparaissant à la surface de certains plans d'eau avec des draps qu'ils essoraient par la suite. Le pétrole jaillissant d'une tour de forage ou les pompes à balancier que l'on trouve un peu partout dans l'Ouest du Canada sont des images plus familières de cette industrie. 

De nombreuses améliorations techniques et industrielles se sont ajoutées depuis les débuts de cette industrie, au fur et à mesure qu'augmentait l'importance du pétrole brut et du gaz dans les économies locales et l'économie mondiale. Les méthodes d'exploration, de forage, d'extraction, de traitement et de raffinage ont changé de façon significative et des précautions sont prises pour minimiser les conséquences environnementales de ces activités.

Le contexte canadien

On trouve du pétrole brut et du gaz dans de nombreuses régions du Canada. Le plus gros producteur canadien de pétrole et de gaz est l'Alberta, qui compte pour 80% de la production totale. Les autres provinces productrices sont la Colombie-Britannique et la Saskatchewan, ainsi que Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse en production en mer. De petites quantités de pétrole brut et de gaz sont extraites dans les Territoires-du-Nord-Ouest, au Yukon, au Manitoba et en Ontario.

En tout et partout, le Canada produit assez de pétrole brut et de gaz naturel pour subvenir à ses besoins et en tirer des revenus d'exportation. En 2000, le Canada a produit environ 1,6 million de barils par jour de brut ordinaire, 325 000 barils par jour de brut extrait des sables bitumineux et 6,3 milliards de pieds cubes de gaz naturel.

La majeure partie des exportations canadiennes de brut et de gaz naturel va aux États-Unis. En 2000, le Canada a exporté aux États-Unis 1,4 million de barils par jour de pétrole brut et plus de 52% de sa production de gaz naturel, ce qui s'est traduit par des revenus de plus de 15 milliards de dollars.

Selon l'Association canadienne des producteurs pétroliers, quelque 89 000 emplois directs et 153 000 emplois indirects dépendent de cette industrie.

Impact sur la qualité de l'air

De nombreux impacts environnementaux sont associés aux activités de l'industrie pétrolière en amont. Les polluants émis dans l'atmosphère à cause du torchage, par exemple, ont des impacts préoccupants sur la qualité régionale de l'air et l'effet de serre. L'industrie rejette des produits chimiques toxiques comme le benzène et les particules, des précurseurs du smog, des substances acides et des gaz à effet de serre comme le méthane et le dioxyde de carbone. Selon les données publiées par Environnement Canada sur les émissions de polluants atmosphériques pour l'année 2006, 17% des oxydes de soufre (SOx), 21% des oxydes d'azote (NOx) et 28% des composés organiques volatils (COV) recensés au Canada sont attribuables aux activités de l'industrie pétrolière et gazière en amont.