Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Espèces exotiques envahissantes au Canada

Grâce à ses milliers de plantes et d’animaux différents, le Canada est un pays doté d’une riche biodiversité. Mais saviez-vous que ces espèces ne sont pas toutes indigènes aux habitats où elles vivent? Certains d'entre eux viennent d'autres régions du pays ou le monde, souvent après avoir fixé après les voyageurs, le fret, sur le fond de bateaux et dans le ballast des navires.

Ces espèces sont appelées « espèces exotiques » et, si beaucoup d’entre elles ne posent pas un risque immédiat et peuvent même apporter des avantages importants, beaucoup d’autres, comme la salicaire pourpre, l’agrile du frêne et le crabe européen, peuvent causer des dommages écologiques, économiques et environnementaux très importants. Ces espèces sont connues sous le nom d’espèces exotiques « envahissantes ».

Le gouvernement du Canada travaille d’arrache-pied pour gérer les espèces exotiques envahissantes et pour conserver les écosystèmes du pays. Selon l’Union mondiale pour la nature, les espèces exotiques envahissantes constituent la deuxième menace la plus sérieuse en importance pour la biodiversité, après la perte de l'habitat. Dans leurs nouveaux écosystèmes, les espèces exotiques envahissantes deviennent des prédateurs, des concurrents, des parasites, des hybrideurs et des sources de maladies pour nos plantes indigènes et domestiquées, pour les animaux et le milieu biologique marin. Les répercussions des espèces exotiques envahissantes sur les écosystèmes, les habitats et les espèces indigènes sont graves et souvent irréversibles, et peuvent coûter desmilliards de dollars chaque année.

En 2004, le gouvernement fédéral, travaillant en collaboration avec ses homologues provinciaux et territoriaux, a élaboré la Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes. Cette stratégie joue un rôle important dans la prévention des nouvelles invasions, dans la détection des nouvelles espèces exotiques envahissantes et dans l’intervention à cet égard, ainsi que dans la gestion des espèces exotiques envahissantes établies, et ce, par l’éradication, le confinement et le contrôle. La Stratégie cherche à protéger les écosystèmes aquatiques et terrestres du Canada ainsi que leur diversité biologique originale et les végétaux et animaux indigènes contre les risques associés aux espèces exotiques envahissantes.