infoNIVEAU

Niveau des Grands Lacs et du Saint–Laurent
Volume 24, Numéro 12

Décembre 2016

Version PDF (464 KB)

La tendance à la sécheresse se poursuit sur les Grands Lacs

Le temps a été sec dans la majeure partie du bassin des Grands Lacs en novembre en raison de précipitations inférieures à la moyenne. Tous les lacs ont reçu des quantités de précipitations inférieures à la moyenne, à l’exception du lac Supérieur, où elles étaient légèrement supérieures à la moyenne. Habituellement, les niveaux d’eau de tous les lacs diminuent au mois de novembre. Cependant, l’effet combiné des précipitations plus faibles et du taux d’évaporation plus élevé associé à l’automne a entraîné une baisse plus importante que la moyenne dans les lacs Michigan–Huron, Érié et Ontario. Malgré le temps généralement sec de novembre, les niveaux d’eau de tous les lacs, sauf celui du lac Ontario, sont restés bien au-dessus de la moyenne. De plus, les niveaux d’eau des lacs Supérieur et Michigan–Huron au début du mois de décembre étaient supérieurs à ceux observés au même moment l’an dernier. Comme l’hiver s’annonce plus froid qu’à l’habitude sur le bassin des Grands Lacs, l’évaporativité hivernale des lacs pourrait grandement influer sur leur niveau au printemps, l’amenant au-dessus ou au-dessous de la moyenne.

  • En novembre, le niveau mensuel moyen des eaux du lac Supérieur a dépassé la moyenne de la période d’enregistrement (de 1918 à 2015) de 13 cm et le niveau enregistré en novembre 2015 de 1 cm.
  • En novembre, le niveau moyen des eaux du lac Michigan–Huron a dépassé la moyenne habituelle de 22 cm et le niveau enregistré en novembre de l’an dernier de 5 cm.
  • Le niveau mensuel moyen des eaux du lac Érié a dépassé de 27 cm la moyenne habituelle et de 4 cm le niveau de novembre dernier.
  • Le niveau des eaux du lac Ontario s’est établi à 5 cm sous la moyenne habituelle de novembre et à 8 cm sous le niveau de l’an dernier à pareille date.
  • La tendance aux niveaux inférieurs à la moyenne au port de Montréal, amorcée au printemps, s’est poursuivie au mois de novembre en partie en raison du débit sortant relativement faible de la rivière des Outaouais pour le mois.

Grâce aux réserves d’eau plus importantes que d’habitude du lac Supérieur et malgré son débit sortant plus élevé que la normale, le niveau des eaux du lac a seulement baissé de 4 cm en novembre, contre 5 cm en moyenne (de 1918 à 2015). Toutefois, le débit sortant supérieur à la moyenne du lac Supérieur n’a pas suffi à empêcher les niveaux d’eau du lac Michigan–Huron de descendre de 8 cm, soit plus que la baisse moyenne habituelle pour novembre de 5 cm. Le temps sec de novembre a fait baisser le niveau des eaux du lac Érié de 12 cm, soit trois fois la baisse moyenne habituelle pour le mois de 4 cm. Cette baisse arrive à égalité avec la septième plus grande baisse jamais enregistrée pour le mois. Le niveau des eaux du lac Ontario a diminué de 5 cm en novembre, ce qui est plus que sa baisse moyenne de 3 cm.

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau moyen mensuel de novembre 2016
LacComparativement
à la moyenne mensuelle
(1918–2015)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur13 cm au-dessus1 cm au-dessus
Michigan–Huron22 cm au-dessus5 cm au-dessus
Sainte–Claire29 cm au-dessus7 cm au-dessus
Erié27 cm au-dessus4 cm au-dessus
Ontario5 cm en dessous8 cm en dessous
Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau au début de décembre 2016
LacComparativement
à la moyenne au début du mois
(1918–2015)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur14 cm au-dessus1 cm au-dessus
Michigan–Huron22 cm au-dessus4 cm au-dessus
Sainte–Claire25 cm au-dessus6 cm en dessous
Erié20 cm au-dessus2 cm en dessous
Ontario7 cm en dessous11 cm en dessous

Niveau des lacs au début de décembre

Le niveau des eaux du lac Supérieur au début du mois de décembre a dépassé la moyenne habituelle (de 1918 à 2015) de 14 cm et le niveau observé l’an dernier de 1 cm. Toutefois, il compte 8 cm de moins que celui enregistré au même moment en 2014. Le niveau des eaux du lac Supérieur au début du mois de décembre était cependant à son point le plus élevé à cette période-ci de l’année depuis 1986. Les niveaux d’eau du lac Michigan–Huron au début de décembre dépassaient la moyenne habituelle de 22 cm et le niveau de l’an dernier de 4 cm. Il s’agit du niveau des eaux le plus élevé enregistré depuis 1997. Le niveau des eaux du lac Érié s’élevait à 20 cm au-dessus de la moyenne au début de décembre, mais comptait 2 cm de moins que le niveau des eaux enregistré à la même date l’an dernier. Le niveau des eaux du lac Ontario au début de décembre comptait 7 cm de moins que la moyenne habituelle, mais était seulement 4 cm plus bas qu’à la même période l’an dernier. Au début de décembre, le niveau des eaux de tous les lacs était d’au moins 26 cm au-dessus du zéro des cartes. Pour plus de renseignements sur le zéro des cartes, voir l’édition d’InfoNIVEAU de juillet 2016.

Renseignements sur la glace

Environnement et Changement climatique Canada surveille l’état des glaces dans cinq zones régionales, y compris dans les Grands Lacs. Si vous souhaitez suivre l’état des glaces tout au long de l’hiver, veuillez consulter le site Web du Service canadien des glaces. En cliquant sur la carte des Grands Lacs à partir de la carte des zones régionales fournie, vous trouverez un certain nombre de produits d’information sur les glaces pour les lacs. Ces produits comprennent des cartes des glaces (indiquant les concentrations de glace et les stades de développement), des bulletins sur les conditions glacielles dangereuses, des prévisions de l’état des glaces et des graphiques illustrant la couverture de glace. Vous pouvez aussi consulter des cartes à haute résolution qui illustrent la récente couverture de glace dans les eaux canadiennes et une animation des changements relatifs à la couverture de glace qui ont eu lieu au cours des dix derniers jours. N’oubliez pas de jeter un coup d’œil au guide de produits d’information sur les glaces fourni sur le site Web du Service canadien des glaces pour en apprendre davantage au sujet des produits d’information sur les glaces et des façons dont ils sont interprétés. Vous pouvez accéder aux liens menant au guide de produits et aux cartes à haute résolution en dessous de la carte des zones régionales.

Aperçu des niveaux des lacs

Par rapport à leurs niveaux du début du mois et en fonction d’un approvisionnement en eau moyen, le niveau de chaque lac devrait poursuivre sa baisse automnale au cours du mois de décembre. Selon les prévisions pour les six prochains mois, l’hiver plus froid qu’à l’habitude pourrait signifier que l’évaporativité des lacs cet hiver influera grandement sur les niveaux d’eau des lacs au printemps. Si les températures continuent à descendre au mois de décembre et demeurent sous le point de congélation pour une bonne partie de l’hiver, une importante couche de glace devrait se former sur les lacs. L’évaporation réduite tout au long de l’hiver qui en découlerait combinée à des précipitations moyennes ferait en sorte que les niveaux d’eau des lacs seraient supérieurs à la normale d’ici mai 2017. Cependant, si la température de l’air connaît des fluctuations qui empêchent la formation de glace sur les lacs et qui entraînent un grand écart de température entre l’air froid et l’eau plus chaude, l’évaporation pourrait être importante. L’effet combiné de ce facteur et de précipitations inférieures à la moyenne pourrait donner aux lacs un niveau des eaux inférieur ou égal à la moyenne d’ici mai 2017. Pour obtenir une représentation graphique des niveaux récents et des niveaux prévus des Grands Lacs, consulter le Bulletin mensuel des niveaux de l’eau du Service hydrographique du Canada.

Convention de dénomination du bulletin

Chaque mois, infoNIVEAU dirige ses lecteurs vers le Bulletin mensuel des niveaux de l’eau du Service hydrographique du Canada (le bulletin) pour les prévisions relatives aux niveaux d’eau des six derniers mois. Par exemple, le numéro de ce mois-ci dirige les lecteurs vers l’édition de novembre 2016. Cette convention de dénomination vise à indiquer que les données sur les niveaux d’eau consignées dans le bulletin comprennent des données sur les niveaux d’eau enregistrées jusqu'à novembre 2016 (inclus). Chaque bulletin mensuel est généré et affiché sur Internet par le Service hydrographique du Canada au début du mois suivant le mois traité par le bulletin.

Précipitations en novembre dans les Grands LacsFootnote 1
Lac%
Bassin des Grands Lacs77%
Lac Supérieur101%
Lac Michigan–Huron72%
Lac Erié
(y compris le lac Sainte–Claire)
62%
Lac Ontario64%
Débits sortants des Grands Lacs en novembreFootnote 1
Lac%
Lac Supérieur118%
Lac Michigan–Huron107%
Lac Erié107%
Lac Ontario103%

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Derrick Beach (Éditeur)
Enjeux frontaliers de l’eau
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
Burlington ON L7S 1A1
Tél. : 905-336-4714
Téléc. : 905-319-6939
Courriel : ec.LEVELnews-infoNIVEAU.ec@canada.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint–Laurent
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Date de modification :