Projets financés de la 2e ronde

Dans le cadre de la deuxième ronde de financement du Fonds d’assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne, le gouvernement du Canada s’est engagé à consentir 8 millions de dollars à 32 projets axés sur l’environnement qui visent à améliorer la santé écologique des bassins versants du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne.

Lac Simcoe

Titre du projet : Projet d’entreposage de purin et de déchets de laiterie de Jerrann (114 260 $)
Bénéficiaire : Propriétaire foncier privé
Description : Le projet comprendra la construction d’une citerne à purin d’une capacité assez grande pour contenir du fumier et des déchets de laiterie produits par l’exploitation agricole. Cette nouvelle citerne aidera à augmenter le contrôle des déchets annuels de l’exploitation en matière de fumier et d’eaux de lavage de la laiterie. Le projet permettra d’épandre du fumier dans des conditions météorologiques appropriées, de maximiser l’utilisation des éléments nutritifs et de réduire la charge de phosphore dans le lac Simcoe.

Titre du projet : Projet d’amélioration de l’élimination du phosphore (41 972 $)
Bénéficiaire : Sir Sandford Fleming College of Applied Arts and Technology
Description : Il s’agit d’un projet de recherche qui vise à examiner des moyens d’éliminer davantage le phosphore contenu dans les eaux de ruissellement qui s’écoulent dans un marais artificiel. Des marais artificiels pourraient être mis en place dans les bassins versants de la baie Georgienne ou du lac Simcoe afin de réduire les charges de phosphore. L’étude permettra d’évaluer l’efficacité des processus normalisés d’élimination du phosphore au moyen de différents additifs chimiques et minéraux dans le marais artificiel. La recherche aura également pour but de déterminer si l’ajout d’oxygène à l’écoulement des eaux de ruissellement a eu un effet bénéfique sur ces additifs relativement à l’élimination du phosphore qu’elles contiennent.

Titre du projet : Réduction des éléments nutritifs dans les travaux de drainage agricole à l’aide de biofiltres (87 419 $)
Bénéficiaire : Université de Waterloo
Description : Plusieurs réseaux fluviaux qui se déversent dans le lac Simcoe et le sud‑est de la baie Georgienne sont grandement touchés par les activités agricoles et dépassent actuellement les cibles provinciales de qualité de l’eau relatives au phosphore.

L’utilisation de marais artificiels et de biofiltres (une technique de contrôle de la pollution) pour contrôler l’exportation d’éléments nutritifs des terres agricoles a gagné de la popularité au cours des dernières années. Dans le cadre du projet, des biofiltres seront construits sur 2 ou 3 sites dans le bassin versant du lac Simcoe conformément à des conceptions axées sur les copeaux de bois pour lesquelles des constats ont été établis. La qualité de l’eau à ces sites sera ensuite surveillée sur une base mensuelle. La recherche permettra de démontrer comment différents types de biofiltres peuvent être utilisés pour réduire la charge de phosphore du lessivage des terres cultivées.

Titre du projet : Projet d’inventaire des pratiques de gestion exemplaires du bassin du lac Simcoe – Phase III (56 782 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région du lac Simcoe
Description : Le projet permettra d’achever l’inventaire des pratiques de gestion exemplaires relatives au lac Simcoe. Il représente la troisième et dernière phase et sera axé sur le tiers du bassin versant qui reste. Les phases I et II ont été financées par le Fonds d’assainissement du lac Simcoe (le fonds précédent qui couvrait la période de 2007 à 2012).

L’inventaire recensera les sites où des pratiques de gestion exemplaires comme une clôture à bétail, le contrôle de l’érosion, la stabilisation des berges, des zones tampons de végétation sur les berges et des barrières migratoires pour les poissons devraient être mises en œuvre pour réduire la charge de phosphore ou améliorer l’habitat aquatique en eau vive. Un outil de priorisation informatisé a été élaboré afin d’utiliser les renseignements recueillis pour évaluer le coût et les avantages des pratiques de gestion exemplaires cernées. L’office de protection sera ensuite en mesure de déterminer les projets qui devraient en priorité recevoir un soutien financier dans le cadre de leurs programmes incitatifs.

Titre du projet : Pratiques de gestion exemplaires des ruisseaux de Ramara – Phase 3 (494 353 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région du lac Simcoe
Description : Le financement obtenu pour le projet soutiendra la mise en œuvre de diverses pratiques de gestion exemplaires dans des zones ciblées et priorisées du sous‑bassin versant des ruisseaux de Ramara du lac Simcoe. Les activités comprennent la mise à niveau et la réparation des fosses septiques, la création de zones tampons riveraines, l’amélioration de l’habitat aquatique, le contrôle de l’érosion des berges ainsi que la réduction du ruissellement de phosphore et de bactéries dans les cours d’eau locaux. Les phases 1 et 2 du projet ont été financées par le Fonds d’assainissement du lac Simcoe (qui couvrait la période de 2007 à 2012).

Titre du projet : Programme de réaménagement de RainScaping – Projets de démonstration de l’aménagement à faible impact (250 000 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région du lac Simcoe
Description : Le projet permettra de dégager des possibilités de contrôler le phosphore et d’améliorer l’équilibre hydrique dans sept centres urbains majeurs situés dans le bassin versant du lac Simcoe. Chacune des sept municipalités effectuera un projet de démonstration de l’aménagement à faible impact. Les projets permettront de changer les pratiques actuelles à l’égard des eaux de ruissellement qui sont utilisées sur les terres défrichées et les terres à défricher. Les méthodes d’aménagement à faible impact démontrées aideront à réduire la pollution de l’eau (particulièrement par le phosphore), à atténuer les inondations et à réduire l’érosion des berges par le contrôle de la quantité de l’eau et l’augmentation de l’infiltration de l’eau pluviale dans le sol.

Titre du projet : Projet de restauration du ruisseau Scanlon (159 000 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la région du lac Simcoe
Description : Le projet permettra de restaurer un tronçon de 380 mètres du ruisseau Scanlon dans le bassin versant du lac Simcoe, et aussi de rétablir l’habitat fragmenté du poisson à l’aide d’un tracé naturel des chenaux. La réalisation de ce projet permettra aux espèces de poissons de migrer en amont et en aval de part et d’autre du barrage existant. Des affiches, des promenades et des points d’observation seront construits en collaboration avec d’autres partenaires en vue de sensibiliser la population aux avantages de ce projet et au besoin d’activités d’intendance.

Titre du projet : Programme d’adoption d’un cours d’eau traversé par un passage (91 000 $)
Bénéficiaire : Municipalité régionale de York
Description : Le Programme d’adoption d’un cours d’eau traversé par un passage permettra de continuer la coordination des groupes communautaires et scolaires de la région de York relativement à la plantation active d’arbres et d’arbustes dans et autour des cours d’eau aux passages à niveau et sur les propriétés publiques de la région. Les groupes participants aideront à préserver la santé des cours d’eau du lac Simcoe dans la région de York en plantant des arbres et des arbustes indigènes dans des secteurs prioritaires pendant les périodes printanières et automnales de plantation de 2014 à 2017.

Titre du projet : Réduction du phosphore par l’utilisation de bandes tampons riveraines dans le marais Holland – Phase 1 (75 000 $)
Bénéficiaire : Drainage Investment Group
Description : Dans le cadre du projet, les propriétaires fonciers dans la région du marais Holland participeront à l’aménagement d’une zone de végétation tampon de 2,5 mètres, là où cela est possible, le long des deux rives de la rivière West Holland. Ce projet représente la première phase d’une série de trois. Les objectifs de cette phase-ci consistent à déterminer les endroits prioritaires où des zones de végétation tampons doivent être aménagées, à communiquer les avantages et l’importance du contrôle de l’érosion aux propriétaires fonciers locaux, à aménager des zones de végétation tampons le long d’un tronçon de la rivière de 2 kilomètres à titre de sites de démonstration, et à recueillir des données de référence sur le taux d’érosion des berges. Les zones de végétation tampons permettront de réduire l’écoulement de phosphore et de pesticides dans la rivière qui proviennent des terres agricoles et la perte de sols causée par l’érosion. La rivière West Holland, qui se déverse dans le lac Simcoe, est une importante source d’éléments nutritifs en excès qui proviennent des pratiques agricoles.

Titre du projet : Chippewas de l’île Georgina – Étude de l’habitat et de la zone littorale (11 749 $)
Bénéficiaire : Anishinabek Ontario Fisheries Resource Centre
Description : La Première Nation des Chippewas de l’île Georgina a besoin d’une évaluation à jour de l’habitat situé à proximité du rivage qu’elle utilisera dans divers projets de conservation et de gestion des ressources réalisés dans sa communauté. L’étude a pour but d’obtenir et de documenter certains renseignements sur les populations de poissons, la santé des écosystèmes, les sols et les sédiments, les conditions aquatiques et l’aménagement des berges de l’île Georgina dans le lac Simcoe. Des fiches de rendement à jour sur la condition des berges seront également remplies à l’intention des propriétaires afin de les renseigner et de les sensibiliser à ce sujet. Des stagiaires recevront une formation, durant l’été, qui leur permettra d’identifier les espèces de poissons ainsi que de mesurer et de démontrer leurs caractéristiques de fraie.

Les données seront comparées aux données historiques et aux connaissances écologiques traditionnelles afin de cerner les zones qui ont besoin d’être remises en état. Tous les renseignements obtenus dans le cadre de l’étude seront communiqués à la communauté et mis à la disposition du public.

Titre du projet : Restauration des berges (3 950 $)
Bénéficiaire : Propriétaire foncier privé
Description : Le projet visera à restaurer une section des berges du lac Simcoe d’une longueur de 33 mètres en remplaçant les blocs en béton existants par des rochers. Grâce à ce projet, les berges seront adéquatement protégées contre l’érosion. Ce projet visera également à améliorer l’habitat dont dépendent les espèces aquatiques.

Titre du projet : Efficacité des pratiques de gestion exemplaires et novatrices des eaux de ruissellement et du sol pour les complexes domiciliaires – Lotissement de Mosaik Homes Glenway, Newmarket (207 340 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de Toronto et de la région
Description : Le projet permettra de démontrer et d’évaluer l’utilisation à grande échelle de techniques d’aménagement à faible impact dans un nouveau lotissement résidentiel situé dans le bassin versant du lac Simcoe. Les pratiques qui seront évaluées dans ce projet comprennent des jardins de pluie, des biofiltres végétalisés, un système d’infiltration souterrain et des pratiques exemplaires pour la gestion des sols dans les espaces paysagers. Dans le cadre du projet, on documentera l’efficacité du filtrage et de la gestion des eaux de ruissellement et on évaluera la faisabilité des différentes techniques sur les plans financier et technique.

Lieu : Ville de Newmarket (lotissement de Mosaik Homes Glenway)

Titre du projet : Durabilité sur le plan environnemental de Brechin-Lagoon City pour l’amélioration du futur du canton de Ramara (55 000 $)
Bénéficiaire : Corporation of the Township of Ramara
Description : Au cours des dernières années, il y a eu des proliférations de cyanobactéries dans les canaux de Lagoon City, situés sur les berges du lac Simcoe, en raison de la mauvaise qualité de l’eau. Dans le cadre du projet, on assurera la surveillance de la qualité de l’eau dans les canaux de Lagoon City, effectuera une étude de gestion des oies, appuiera un règlement administratif sur les engrais sans phosphore et un programme de remboursement, et soutiendra l’installation de 300 citernes pluviales sur des propriétés individuelles. Ces activités permettront de réduire les apports de phosphore dans les canaux et de surveiller les niveaux de phosphore en vue de valider les avantages des actions des résidents.

Titre du projet : Projet de restauration de la plage Bayview (34 080 $)
Bénéficiaire : Bayview Beach Resident Association Inc.
Description : Dans le cadre du projet, des arbres seront plantés en rangée le long du parc de la plage Bayview afin de créer une barrière qui empêche les éléments nutritifs d’entrer dans le lac Simcoe; deux rigoles de drainage biologiques (des dépressions peu profondes servant à acheminer les eaux de ruissellement) seront créées pour réduire le déplacement du limon et d’autres polluants du parc vers le lac; et des roches et des plantations seront ajoutées pour contrecarrer l’érosion des plages. Par ces actions, l’association sensibilisera aussi les résidents locaux à l’importance de l’intendance pour maintenir la santé du lac.

Titre du projet : État des milieux humides et des zones naturelles principales du bassin versant du lac Simcoe (292 000 $)
Bénéficiaire : Ontario Streams
Description : Le projet permettra de cartographier de nouveau tous les milieux humides du bassin versant du lac Simcoe et de déterminer si la perte de ces milieux se poursuit. De plus, Ontario Streams fournira un inventaire et une analyse de l’état actuel des zones naturelles principales du bassin et collaborera avec des propriétaires fonciers afin de favoriser la protection des importantes caractéristiques que ces zones naturelles comportent.

Sud-est de la baie Georgienne

Titre du projet : Élaboration d’indicateurs de la qualité de l’eau pour les communautés de poissons dans le sud-est de la baie Georgienne (287 100 $)
Bénéficiaire : Ministère des Richesses naturelles de l’Ontario
Description : Le projet permettra de caractériser les communautés de poissons et la biodiversité dans le sud-est de la baie Georgienne. Des changements dans la qualité de l’eau exercent un stress sur la santé des communautés aquatiques. La caractérisation et la mesure de la biodiversité à proximité des berges et des populations de poissons permettront de cerner ce stress. Des données seront ainsi recueillies dans des sites dont le degré de dégradation varie et seront comparées à des séries de données historiques afin de déterminer les changements qui ont eu lieu avec le temps. L’information obtenue permettra aux organismes ressources et aux organismes de planification de conserver et de protéger l’habitat de façon plus efficace, particulièrement dans les zones où il y a des pressions d’aménagement accrues ou nouvelles.

Titre du projet : Programme amélioré d’information et d’analyse de la qualité de l’eau de Bayfield Nares (4 848 $)
Bénéficiaire : Association Bayfield Nares Islanders
Description : Les principaux objectifs du projet consistent à surveiller les niveaux de phosphore dans les anses Bayfield et Nares de la baie Georgienne, à renseigner le public sur les conditions de stress et à le sensibiliser au besoin d’intendance. Le changement des activités des propriétaires fonciers permettra de réduire les apports de phosphore, ainsi que la fréquence et l’étendue de la prolifération d’algues. Des échantillons d’eau seront prélevés toutes les semaines pendant la saison estivale afin d’évaluer la qualité de l’eau par rapport au phosphore (en plus des tests qui sont déjà effectués à l’égard des bactéries et de la clarté).

Titre du projet : Zones à grandes concentrations de phosphore dans le paysage : Est-ce que les fosses septiques nouvelles et désaffectées contribuent à l’apport de phosphore? (99 375 $)
Bénéficiaire : Université de Waterloo
Description : Dans le cadre du projet de recherche, on effectuera des tests pour déterminer si des changements ont été observés dans les concentrations de phosphore dans les zones où les fosses septiques ont été désaffectées il y a 30 ans et celles où les fosses septiques ont seulement été désaffectées récemment. Des échantillons d’eau souterraine seront prélevés le long de la bande de 11 kilomètres de la plage Wasaga pour déterminer si les concentrations de phosphore ont subi des changements. Les résultats de cette étude fourniront une orientation aux municipalités concernant l’efficacité de la désaffectation des fosses septiques et de la construction d’égouts sanitaires pour réduire la charge de phosphore du lac Simcoe et de la baie Georgienne.

Titre du projet : Surveillance coordonnée des éléments nutritifs dans l’est de la baie Georgienne (191 305 $)
Bénéficiaire : Georgian Bay Biosphere Reserve
Description : Dans le cadre du projet, on travaillera avec trois municipalités et des bénévoles à la surveillance des conditions de la baie Georgienne. Le projet permettra aussi d’assurer la cohérence de la mesure et de la surveillance des éléments nutritifs par divers intervenants. Les activités comprendront la formation des bénévoles, des ateliers sur les pratiques de gestion exemplaires dans 10 collectivités de la région, et l’élaboration d’un portail ou d’une plateforme Web qui traite de la surveillance des éléments nutritifs et qui schématise toutes les activités de surveillance des éléments nutritifs, ainsi que des activités de recherche et d’intendance. On rendra compte des tendances dans le programme des fiches de rendement sur la santé des écosystèmes du projet State of the Bay.

Titre du projet : Caractérisation de la qualité de l’eau – Anse Byng (51 198 $)
Bénéficiaire : Première Nation de Magnetawan
Description : Le projet a pour but de mieux comprendre les relations physiques et chimiques qui agissent sur la qualité de l’eau dans l’anse Byng et le cours inférieur de la rivière Magnetawan, et d’évaluer les niveaux totaux de phosphore dans le système, y compris son exportation dans la baie Georgienne. La possibilité de la prolifération d’algues nuisibles et la détérioration des sources d’eau potable dans la région seront évaluées. La Première Nation de Magnetawan participera à la collecte de données pertinentes sur la qualité de l’eau dans la région pendant la saison des eaux libres de 2014 à 2016.

Titre du projet : Rejet de phosphore lié aux sédiments et prolifération de cyanobactéries nuisibles dans le sud-est de la baie Georgienne : Étude sur le terrain et étude de modélisation diagénétique (216 600 $)
Bénéficiaire : Université de Toronto Scarborough
Description : Dans le cadre du projet, on se servira d’études sur le terrain et d’études de modélisation pour prévoir le déplacement du phosphore lié aux sédiments et son incidence sur la qualité de l’eau et le risque de prolifération d’algues nuisibles.

Les résultats permettront d’effectuer une évaluation de l’importance relative de la charge de phosphore interne et de mesurer comment cela peut influencer ou retarder les réactions aux mesures correctives. Cette évaluation se fera en association avec des données sur la charge de phosphore externe provenant d’autres études, comblera un important vide dans les connaissances et contribuera à une gestion plus efficace de cette région. Les conclusions de cette étude auront un effet direct sur le lac Simcoe et d’autres plans d’eau.

Titre du projet : Projet de restauration des zones humides du ruisseau Lafontaine (30 239 $)
Bénéficiaire : Propriétaire foncier privé
Description : Le bénéficiaire créera deux zones humides à l’intérieure d’une zone clôturée sans bétail du ruisseau Lafontaine, qui se verse dans la baie Georgienne. Des arbres et des arbustes indigènes seront plantés pour créer une zone riveraine qui filtrera l’écoulement de surface avant qu’il n’atteigne les zones humides et le ruisseau. Les zones humides contribueront à réduire l’érosion et le déplacement de phosphore pendant les périodes d’écoulement élevé en piégeant des sédiments et serviront aussi d’habitat pour la sauvagine, des oiseaux, des mammifères et des amphibiens. Le bénéficiaire surveillera également les conditions du ruisseau Lafontaine.

Titre du projet : Étude sur la qualité de l’eau du lac Couchiching à l’aide d’intendance active et de formation publique (45 528 $)
Bénéficiaire : Université Lakehead
Description : Dans la cadre du projet, un rapport détaillé sur la qualité de l’eau du lac Couchiching sera rédigé et comprendra des renseignements sur l’échantillonnage de l’eau du lac et les analyses des paramètres biologiques et chimiques. Le lac Couchiching est le principal plan d’eau qui lie le lac Simcoe à la rivière Severn, qui se verse dans la baie Georgienne.

Un programme d’intendance sera également entamé dans le cadre de ce projet pour sensibiliser les membres de la collectivité à la santé de cette ressource et les encourager à participer à sa protection. Des bénévoles recevront une formation et seront informés des questions de qualité de l’eau et des méthodes normalisées d’échantillonnage d’eau.

Titre du projet : Projet d’amélioration du bassin versant du ruisseau Innisfil et du cours supérieur de la rivière Nottawasaga (313 684 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la vallée de Nottawasaga
Description : Le projet permettra d’améliorer la qualité de l’eau et la santé de la rivière Nottawasaga et de la baie Georgienne à l’aide de projets qui viseront à contrôler les éléments nutritifs et à restaurer l’habitat aquatique et qui seront axés sur des ruisseaux tributaires, particulièrement le ruisseau Innisfil dégradé et son tributaire, le ruisseau Beeton. Les activités du projet comprennent la stabilisation des berges, la création d’une plaine inondable, l’installation d’une clôture à bétail, la restauration des cours d’eau aux emplacements des barrages et la plantation d’arbres dans la collectivité.

Titre du projet : Projet d’amélioration du bassin versant de Nottawasaga (383 300 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la vallée de Nottawasaga
Description : Dans le cadre du projet, des représentants d’écoles locales, de municipalités, d’associations agricoles et des groupes environnementalistes travailleront en collaboration afin d’appuyer l’amélioration de la qualité de l’eau locale et les travaux de restauration de l’habitat des cours d’eau. Les activités du projet comprennent la stabilisation des berges, la construction d’un mur de soutènement des berges respectueux de l’environnement, la création d’une plaine inondable, le détournement d’un cours d’eau pour l’éloigner d’une source d’éléments nutritifs, la restauration d’un canal dragué, l’installation d’une clôture à bétail et la plantation d’arbres.

Titre du projet : Eau saine du ruisseau à la baie (416 626 $)
Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la vallée de Nottawasaga
Description : Le projet favorisera la mise en œuvre de projets d’amélioration de l’habitat et de la qualité de l’eau réalisés dans la baie Georgienne en donnant de l’aide technique et financière à des propriétaires fonciers et à des groupes communautaires. Le projet sera axé sur les menaces comme la pollution urbaine et agricole diffuse, la fragmentation de la rivière (barrages) et la perte d’habitat. Le tout sera accompli en appuyant des activités comme la plantation d’arbres, la construction de structures de contrôle de l’érosion agricole, d’installations d’entreposage du fumier et d’échelles à poissons, ainsi que la stabilisation des berges et la promotion de l’intendance.

Lac Simcoe et sud-est de la baie Georgienne

Titre du projet : Intendance communautaire du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne – Partie A (2 877 684 $)
Bénéficiaire : Dufferin Simcoe Land Stewardship Network
Description : Le projet est un programme d’intendance de trois ans, éducatif et axé sur les incitations, qui cible les propriétaires fonciers ruraux, riverains et agricoles qui habitent dans des zones de restauration hautement prioritaire dans l’étendue géographique globale du Fonds d’assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne. La structure du programme vise à encourager et à soutenir les propriétaires fonciers et les groupes à apporter des améliorations considérables à l’environnement au profit de la qualité globale de l’habitat aquatique ciblé. Des mesures incitatives financières à l’intention des propriétaires fonciers serviront à des activités comme la stabilisation des berges, la restauration et la naturalisation des applications, l’amélioration de l’habitat du poisson à proximité des berges et dans les cours d’eau, l’amélioration de la fonction des terres humides, la rénovation et le remplacement de fosses septiques défectueuses, la sélection d’applications de plantation d’arbres et d’arbustes ainsi que la modification des pratiques de culturales.

Titre du projet : État des oiseaux et des grenouilles des marais du lac Simcoe (26 058 $)
Bénéficiaire : Études d’Oiseaux Canada
Description : Le projet permettra de fournir un aperçu de la santé des terres humides dans le bassin versant de la vallée de Nottawasaga et du lac Simcoe. Les renseignements recueillis par les participants du Programme de surveillance des marais des Grands Lacs des Études d’Oiseaux Canada seront utilisés dans un rapport sur l’état des oiseaux et des grenouilles des marais du lac Simcoe. Le rapport comparera les tendances en matière d’abondance et de population dans le bassin versant aux mêmes tendances dans le reste du sud de l’Ontario. Le rapport prendra la forme d’un bilan qui décrit à l’état de santé de l’écosystème des marais dans le bassin versant. Au moyen de la production et de la distribution de ce rapport, le projet servira à sensibiliser le public à l’importance des terres humides ainsi qu’à promouvoir et à facilitera l’intendance des terres humides et des paysages environnants dans la région.

Titre du projet : Inventaire des berges visant à éclairer les mesures d’intendance et de gestion axées sur le lac Simcoe et le sud-est de la baie Georgienne (129 200 $)
Bénéficiaire : Ministère des Richesses naturelles de l’Ontario
Description : Le projet permettra de dresser le portrait de l’ensemble des berges du lac Simcoe et du sud‑est de la baie Georgienne, du port Severn à Collingwood. Ce portrait sera analysé pour (1) déterminer les zones prioritaires où l’habitat le long des berges doit être restauré, (2) cerner le besoin d’améliorer la stratégie provinciale de gestion des berges du lac Simcoe, (3) repérer des renseignements sur l’habitat situé à proximité des berges à l’appui de la mise en œuvre des objectifs relatifs aux communautés de poissons dans le lac Simcoe du Ministère des Richesses naturelles de l’Ontario et (4) faciliter la prise de décisions sur les permis et l’application de la loi. Les données et le portrait fourniront aussi des renseignements de base sur l’état actuel des berges. Ces renseignements pourraient être utilisés comme point de départ pour la surveillance à long terme des berges si l’inventaire est répété à intervalles réguliers à l’avenir.

Titre du projet : Évaluation de la santé de la communauté pélagique en relation à la qualité de l’eau dans les échancrures touchées de la baie Georgienne et du lac Simcoe (318 300 $)
Bénéficiaire : Ministère des Richesses naturelles de l’Ontario
Description : Le projet permettra de caractériser les communautés de poissons et de planctons dans les principales échancrures de la baie Georgienne et du lac Simcoe, et de rendre compte des tendances liées à la qualité de l’eau. Il y a un écart dans les connaissances sur le degré auquel les communautés de poissons sont touchées par des facteurs comme la charge en éléments nutritifs, les espèces envahissantes et les changements climatiques. Pour combler cet écart, ce projet visera à prélever des échantillons à des sites dont le degré de dégradation varie. À l’aide des résultats de ce projet et d’autres études, le bénéficiaire sera en mesure de déterminer si des espèces de poissons sont touchées différemment par une mauvaise qualité de l’eau, selon leur proximité à la berge.

Titre du projet : Évaluation du rôle critique du fer ferreux dans la formation de la prolifération des cyanobactéries (287 514 $)
Bénéficiaire : Université York
Description : Le projet de recherche visera à élaborer une méthode pour déterminer le degré auquel les lacs qui se trouvent dans les bassins versants du lac Simcoe et de la baie Georgienne sont susceptibles à la prolifération des cyanobactéries (algues bleu-vert), selon la composition des sédiments. Il est extrêmement important de contrôler les cyanobactéries puisqu’il n’existe actuellement aucun moyen de prévoir les souches de cyanobactéries qui produiront des toxines. Les recherches actuelles indiquent que le fer contenu dans le sédiment et un milieu faible en sulfate contribuent à la prolifération des cyanobactéries. La recherche permettra d’approfondir la corrélation entre ces deux facteurs.

Titre du projet : Identification et restauration des terres humides dans la baie Georgienne et le lac Simcoe (305 914 $)
Bénéficiaire : Canards Illimités Canada
Description : Dans le cadre du projet, des terres humides et des zones riveraines prioritaires dans la région du sud de la baie Georgienne, de la rivière Nottawasaga et du lac Simcoe seront mises à jour, identifiées et restaurées. Une fois que des sites précis seront désignés, des mesures de restauration seront prises pour améliorer la santé écologique globale de l’habitat dégradé. Cela permettra de réduire les apports d’éléments nutritifs et d’agents pathogènes, d’atténuer les répercussions des fluctuations excessives du niveau d’eau et de l’écoulement qui contribuent à augmenter l’érosion, les dommages matériaux et la destruction de l’habitat du poisson et des espèces sauvages ainsi que de contribuer à la restauration de caractéristiques saines du patrimoine naturel.

Date de modification :