infoNIVEAU

Niveau des Grands Lacs et du Saint–Laurent
Volume 22, Numéro 4

Le 16 avril 2014

Version PDF (404 KB)

Mise à jour – Avril

Les apports d’eau au lac Supérieur ont été au-dessus de la moyenne en mars, ce qui a entraîné, au cours du mois, une baisse de niveau inférieure à la moyenne. Entre temps, les apports d’eau au lac Michigan–Huron ont été inférieurs à la moyenne le mois dernier, entraînant une augmentation inférieure à la moyenne. Dans le lac Érié, les apports d’eau inférieurs à la moyenne se sont traduits par une hausse du niveau légèrement inférieure à la moyenne en mars. En raison des apports d’eau inférieurs à la moyenne conjugués à des débits sortants supérieurs à la moyenne et à du temps froid soutenu, le niveau du lac Ontario a légèrement diminué, alors qu’habituellement il augmente considérablement au cours de ce mois.

  • Des apports d’eau supérieurs à la moyenne au lac Supérieur ont entraîné une chute du niveau d’eau de 1 cm en mars, soit la moitié de la baisse de 2 cm enregistrée en mars durant la période de relevés de 1918 à 2013.
  • À l’inverse, les apports en eau ont été inférieurs à la moyenne au lac Michigan–Huron, ce qui a donné lieu à une augmentation du niveau de 2 cm, soit la moitié de l’augmentation moyenne de 4 cm en mars.
  • Les apports en eau au lac Érié ont été inférieurs à la moyenne en mars, entrainant une hausse de 10 cm du niveau du lac, soit 3 cm de moins que la moyenne.
  • Dans le lac Ontario, en raison des apports d’eau inférieurs à la moyenne conjugués à des débits sortants supérieurs à la moyenne et à du temps froid soutenu, le niveau du lac a diminué de 2 cm en mars, alors qu’au cours de ce mois l’augmentation moyenne est de 15 cm.
  • Le niveau moyen mensuel dans le port de Montréal était de 72 cm inférieur à la moyenne mensuelle de mars, mais de 8 cm supérieur au niveau moyen enregistré l’an dernier à cette période.
Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau moyen mensuel de mars 2014
LacComparativement
à la moyenne mensuelle
(1918–2013)

Comparativement
à il y a un an
Supérieur1 cm au-dessus33 cm au-dessus
Michigan–Huron34 cm en dessous32 cm au-dessus
Sainte–Claire11 cm en dessous15 cm au-dessus
Erié8 cm en dessous7 cm au-dessus
Ontario13 cm en dessous2 cm en dessous

 

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau au début d'avril 2014
LacComparativement
à la moyenne au début du mois
(1918–2013)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur1 cm au-dessus33 cm au-dessus
Michigan–Huron34 cm en dessous33 cm au-dessus
Sainte–Claire10 cm en dessous24 cm au-dessus
Erié8 cm en dessous14 cm au-dessus
Ontario21 cm en dessous4 cm en dessous

Perspective pour l’été

Avec le retour des conditions météorologiques printanières, les gens commencent à se demander quels seront les niveaux d’eau dans les Grands Lacs l’été prochain. Bien qu’il soit trop tôt pour le dire, on peut examiner le Bulletin des niveaux d’eau mensuels du Service hydrographique du Canada pour tenter une prévision. L’édition de mars 2014 du Bulletin , présente une prévision des niveaux d’eau des six prochains mois, d’avril à septembre 2014, pour chacun des Grands Lacs ainsi que pour le lac Sainte-Claire et le port de Montréal.

À l’heure actuelle, il semblerait que le niveau du lac Supérieur restera près de la moyenne au printemps, alors qu’à l’été, des niveaux inférieurs à la moyenne seraient un peu plus probables. On s’attend à ce que le niveau du lac Michigan–Huron demeure sous la moyenne, bien que supérieur à ce qu’il était l’an dernier, sauf si les apports en eau sont très faibles. Les niveaux des lacs Sainte-Claire, Érié et Ontario seront aussi probablement inférieurs à la moyenne au cours des six prochains mois; cependant, les niveaux pourraient remonter au-dessus de la moyenne si les apports d’eau sont bien au-delà de la moyenne.

Bien que les niveaux d’eau soient susceptibles de se situer quelque part dans les intervalles probables indiqués dans le Bulletin, les niveaux qui seront réellement enregistrés dépendront des apports d’eau au cours des prochains mois.

Ouverture de l’estacade de glace reportée après le 1er avril

Les conditions du couvert de glace à l’extrémité est du lac Érié ont repoussé l’ouverture de l’estacade de glace du lac Érié et de la rivière Niagara après le 1er avril.

L’ordonnance d’approbation, rendue par la Commission mixte internationale, régissant l’exploitation de l’estacade prévoit que toutes les parties flottantes de l’estacade sont ouvertes pour le premier jour d’avril, à moins qu’il y ait plus de 650 kilomètres carrés de glace sur la partie est du lac Érié. Les images satellites prises le 12 avril indiquent que la glace couvre encore 3 227 kilomètres carrés du bassin oriental du lac.

 

Précipitations en mars dans les Grands LacsFootnote*
Lac%
Bassin des Grands Lacs47 %
Lac Supérieur70 %
Lac Michigan–Huron46 %
Lac Erié
(y compris le lac Sainte–Claire)
23 %
Lac Ontario46 %


Débits sortants des Grands Lacs en mars Footnote*
Lac%
Lac Supérieur106 %
Lac Michigan–Huron94 %
Lac Erié98 %
Lac Ontario103 %

Footnotes

Note de bas de page *

Comme pourcentage des moyennes à long terme en mars.
Remarque : Ces chiffres sont provisoires.

Note de bas de page * referrer

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Derrick Beach (Éditeur)
Division des enjeux frontaliers de l’eau
SMC - Opérations, Ontario
Environnement Canada
C.P. 5050
Burlington ON L7R 4A6
Tél. : 905-336-4714
Téléc. : 905-336-8901
Email: water.levels@ec.gc.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint-Laurent
SMC - Opérations, Ontario
Environnement Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Date de modification :