infoNIVEAU

Niveau des Grands Lacs et du Saint–Laurent
Volume 21, Numéro 11

8 novembre 2013

Version PDF (408 KB)

De forts vents provoquent une onde à l’est du lac Érié

Le 1er novembre, de forts vents d’ouest produisant des rafales de 106 km/h à Port Colborne ont poussé les eaux du lac Érié vers l’est, provoquant du coup à Buffalo (État de New York) une onde positive maximale (augmentation momentanée des niveaux d’eau souvent appelée « surcote de tempête ») de 1,35 m au-dessus des niveaux d’eau d’avant la tempête. Alors que les niveaux d’eau montaient à l’extrémité est du lac, l’onde négative correspondante se formait à l’extrémité ouest du lac. À Toledo, en Ohio, le niveau d’eau est descendu 1 m au-dessous de celui d’avant la tempête. Bien que l’onde positive et l’onde négative n’aient pas eu lieu tout à fait simultanément, la différence de niveau d’eau enregistrée entre Buffalo et Toledo a brièvement dépassé 2,3 m pendant la tempête. En effet, l’inclinaison de la surface du lac d’une extrémité à l’autre est demeurée supérieure à deux mètres pendant plus de cinq heures. 

La tempête a aussi causé des ondes plus petites, mais notables, à d’autres endroits autour des Grands Lacs. Par exemple, à Goderich et à Midland, sur le lac Huron, le niveau d’eau s’est élevé respectivement de 0,2 m et de 0,7 m pendant une courte période. Sur le lac Ontario, le niveau d’eau à Kingston s’est aussi élevé de 0,2 m alors que celui de Burlington s’est abaissé de la même hauteur environ. Pour obtenir plus de renseignements sur les fluctuations saisonnières, à court terme et à long terme des niveaux d’eau des Grands Lacs, rendez-vous sur le site Web du Service hydrographique du Canada.

Rappel concernant la saison des tempêtes

L’automne amène souvent avec lui des tempêtes et des vents violents dans la région des Grands Lacs. Le spectacle des énormes vagues se brisant contre le rivage peut être impressionnant, mais assurez-vous d’être suffisamment en retrait du bord de l’eau durant une tempête pour ne pas courir le risque d’être emporté dans le lac par une vague produite par une tempête.

 

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau moyen mensuel d'octobre 2013
LacComparativement
à la moyenne mensuelle
(1918–2012)

Comparativement
à il y a un an
Supérieur5 cm en dessous33 cm au-dessus
Michigan–Huron42 cm en dessous27 cm au-dessus
Sainte–Claire14 cm en dessous25 cm au-dessus
Erié1 cm au-dessus25 cm au-dessus
Ontario3 cm au-dessus30 cm au-dessus

 

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau au début de novembre 2013
LacComparativement
à la moyenne au début du mois
(1918–2012)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur7 cm en dessous28 cm au-dessus
Michigan–Huron40 cm en dessous29 cm au-dessus
Sainte–Claire13 cm en dessous10 cm au-dessus
Erié1 cm en dessous13 cm au-dessus
Ontario7 cm au-dessus31 cm au-dessus

 

Niveaux d’eau des lacs

Les niveaux d’eau de chacun des Grands Lacs ont continué leur déclin saisonnier en octobre, mais les conditions étaient généralement plus humides que la normale dans tout le bassin, entraînant des baisses inférieures à la moyenne pour les lacs Supérieur, Michigan–Huron et Ontario. Les niveaux du port de Montréal étaient assez stables, restant inférieurs à la moyenne. Comme le montre le tableau des niveaux d’eau, les niveaux des Grands Lacs sont restés supérieurs à ceux de l’an dernier pour le début du mois de novembre. Le niveau du lac Supérieur en début novembre était de 7 cm inférieur à la moyenne, mais de 28 cm supérieur au niveau de l’an dernier, constituant ainsi le niveau le plus élevé depuis 2004. Le niveau d’eau du lac Michigan–Huron était de 40 cm inférieurs à la moyenne, mais de 29 cm supérieurs au niveau relevé à la même période l’année précédente. Au début du mois de novembre toujours, le niveau du lac Érié était de 1 cm inférieur à la moyenne et de 13 cm supérieur au niveau de l’an dernier. À la fin du mois, le niveau du lac Ontario était de 7 cm supérieur au niveau moyen pour cette période de l’année et de 31 cm supérieur au niveau de début de novembre relevé l’année dernière.

Prévisions sur les niveaux d'eaux

Par rapport à leurs niveaux observés au début du mois de novembre et, en supposant des conditions d’apports en eau moyennes, les niveaux de tous les Grands Lacs devraient poursuivre leur baisse saisonnière en novembre.

Pour une représentation graphique des niveaux d’eau récents et prévus de chacun des Grands Lacs, du lac Sainte–Claire et du port de Montréal, comparativement à leurs niveaux mensuels moyens et extrêmes respectifs lors de la période de relevé, veuillez consulter l’édition d'octobre 2013 du Bulletin mensuel des niveaux d’eau préparé par le Service hydrographique du Canada.

 

Précipitations en octobre dans les Grands LacsFootnote*
Lac%
Bassin des Grands Lacs141 %
Lac Supérieur110 %
Lac Michigan–Huron153 %
Lac Erié
(y compris le lac Sainte–Claire)
152 %
Lac Ontario145 %


Débits sortants des Grands Lacs en octobreFootnote*
Lac%
Lac Supérieur124 %
Lac Michigan–Huron90 %
Lac Erié101 %
Lac Ontario100 %

Footnotes

Note de bas de page *

Comme pourcentage des moyennes à long terme en octobre.
Remarque : Ces chiffres sont provisoires.

Note de bas de page * referrer

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Chuck Southam (Éditeur)
Division des enjeux frontaliers de l’eau
SMC - Opérations, Ontario
Environnement Canada
C.P. 5050
Burlington ON L7R 4A6
Tél. : 905-336-4955
Téléc. : 905-336-8901
Email: water.levels@ec.gc.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint-Laurent
SMC - Opérations, Ontario
Environnement Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Date de modification :